Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : FO CPF (ex Dia) Distribution
  • FO CPF (ex Dia) Distribution
  • : La Bataille continue - Le Blog-note InFOrmatif - Un blog d'actualités sociales, juridiques et syndicales pour communiquer, faire connaître et partager nos expériences au service des salariés de la grande distribution et du commerce. En général. faire valoir les positions syndicales de FO sur l'actualité sociale, tant Française qu'Internationale.
  • Contact

Profil

  • @ FO CPF system publication
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités  syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés

Que signifie communiquer ? demanda le petit prince.


"C'est une chose trop oubliée, ça signifie créer des liens, 
répondit le renard."


Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry

 

Le Blog-master (BM) se réserve le droit de suspendre, d'interrompre, ou de rejeter  la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers, d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, ou serait de nature ou à caractère diffamatoire, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

FO, Libre Independant Déterminé

 


Lanceur d'alerte


Un lanceur d'alerte est toute personne, groupe ou institution qui, voyant venir un danger, un risque ou un scandale, adresse un signal d'alarme et, ce faisant, enclenche un processus de régulation, de controverse ou de mobilisation collective

 Libres, Indépendants, Déterminés et Solidaires Ensemble. Communication, Information et Expression directe de l'actualité sociale, économique et syndicale de FO CPF et des salariés du commerce et de la Grande distribution.

Pages Du Blog-Note Informatif

 

Pour le  REPOS DOMINICAL pour tous en même temps

DROIT A L'IMAGE

Droit À L'image

Dans ce blog nous sommes amenés fréquemment à diffuser des images, des vidéos, des photos, voire des articles de presse, d'insérer des liens vers des documents,   ceci afin d'étoffer et d'éclairer nos posts, en leur donnant plus de contenus, pour une meilleure compréhension.

Nos sources sont toujours citées.

Nous le faisons en respectant le plus possible le droit à l'image et le droit de propriété intellectuel suivant les lois en vigueur.

Néanmoins rien n'empêche les personnes ne désirant pas voir leur image diffusée de nous le signaler lors de la prise de vue.

Sans manifestation de leur part, nous considérerons leur consentement présumé.

Merci

BM

Militons ensemble - adhérez à FO

 

La liberté syndicale ne s'use que quand on ne s'en sert pas !

Adhésion à Force-Ouvrière, suivre le lien

http://www.force-ouvriere.fr/adherer

FO CPF CONTACT REGION

Eric   Centre    06 85 15 20 73
François   Nord    07 50 49 09 04

Fréderic   DSN FO CPF   06 87 21 72 94
Sofiane   Est & RA    06 61 50 67 96
Faiçal   Sud    06 22 57 50 64
Nadine   Paris Centre   06 36 97 10 40
Nathalie  UD FO 62   06 30 60 74 70

 udfo62@force-ouvriere.fr

Reda Sud 06 29 38 30 49

Sandrine Sec CE Paris   06 98 43 61 93
Cyril DSC FO CPF   06 25 56 84 86

 

/ / /
Une unité syndicale

Une unité syndicale

 05/12, 05 décembre 1955,   Unification de l’American Federation of Labor (AFL) et du Congress of Industrial Organizations (CIO)

Une unité syndicale


L’unification des Centrales jumelles, l’AFL et le CIO, vient de faire vivre au syndicalisme américain un moment important et peut-être décisif de sa déjà longue histoire.


J’ai assisté à ce Congrès d’unification ; comme il m’avait été donné il y a quelques années de voir renaître le syndicalisme allemand par le premier Congrès du DGB marqué du cruel vide creusé dans les rangs des militants par les années nazies ; comme j’étais au premier Congrès de la Confédération libre d’Italie où se décelait encore un reste de confusion né de l’époque mussolinienne. Comme aussi j’avais vécu, peu avant, la scission dans le syndicalisme français.


De tels actes syndicaux, création, unité ou scission, comportent chacun leurs aspects émotionnels et leur large part d’inconnu. Ils constituent moins une rectification de l’histoire qu’ils n’ajoutent des pages nouvelles à l’histoire déjà vécue.


Dans le cas américain il serait sans doute plus exact d’évoquer la juxtaposition que la fusion – au moins au sens que nous donnerions en France à ces termes – encore que des dispositions d’administration unique et des décisions de travail commun soient intervenues au niveau des deux ex-centrales, puis sanctionnées par la naissance de la nouvelle Confédération.


Cet aspect apparemment restrictif de l’unification tient moins au vouloir des hommes qu’aux div
ersités des structures préexistantes et aux formes de lutte qu’avaient employées les deux organisations hier encore concurrentes.

Chacune d’elles avaient pratiquement ses secteurs de recrutement et ses zones d’influence. L’unification confédérale aux États-Unis n’entraîne pas nécessairement à des unifications fédérales ou syndicales consécutives, comme il en serait en France par exemple.


Bien entendu il est dans la volonté des états-majors confédéraux de pousser au maximum à la consolidation du ciment créé par l’unité syndicale. Ce n’est pas une tâche hasardeuse. Des questions d’habitudes prises, de tournures de pensées, de tactiques aussi, opposaient l’AFL et le CIO. Mais il n’y a jamais eu de fossé idéologique, ni d’arrière-plan international, ni de fringale de domination politique, pour dresser les uns contre les autres les
syndicalistes américains.

C’est d’ailleurs pourquoi tant qu’il en sera en France tel qu’il vient d’être dit, la fusion des centrale américaines n’aura aucune valeur exemplaire pour ce qui est des rapport de la CGT, dans ses positions d’attaque du syndicalisme vrai, et de défense et de reconquête de l’indépendance syndicale.


Il reste qu’aux États-Unis on est à un commencement. Et a imaginer de quel poids pèsera une masse de quinze millions de syndiqués dans la vie sociale, économique et politique du Nouveau Monde, comme aussi dans la vie du syndicalisme international !


Quelle orientation se donnera pratiquement la Confédération AFL-CIO, ainsi s’appelle-t-elle, ce n’est pas l’objet de ce court article de vouloir en augurer. Le choix lui est offert entre l’émulation dans les luttes et les sécurité sociales par les textes. Mais sûrement n’apercevons-nous cela qu’à longue échéance, car les déclarations « d’orientation » ne sont
pas le fait coutumier des syndicalistes américains.

C’est plus généralement en ajoutant des actes à d’autres qu’ils tracent leur ligne de conduite. Ils ont désormais accompli celui de l’unification.

Article de R. Bothereau paru dans Force Ouvrière n°513, daté du jeudi 15 décembre 1955.

 05/12, 05 décembre 1955,   Unification de l’American Federation of Labor (AFL) et du Congress of Industrial Organizations (CIO)

Partager cette page

Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO Dia système publication - (BM) - dans Histoire sociale