Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : FO CPF (ex Dia) Distribution
  • FO CPF (ex Dia) Distribution
  • : La Bataille continue - Le Blog-note InFOrmatif - Un blog d'actualités sociales, juridiques et syndicales pour communiquer, faire connaître et partager nos expériences au service des salariés de la grande distribution et du commerce. En général. faire valoir les positions syndicales de FO sur l'actualité sociale, tant Française qu'Internationale.
  • Contact

Profil

  • @ FO CPF system publication
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités  syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés

Que signifie communiquer ? demanda le petit prince.


"C'est une chose trop oubliée, ça signifie créer des liens, 
répondit le renard."


Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry

 

Le Blog-master (BM) se réserve le droit de suspendre, d'interrompre, ou de rejeter  la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers, d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, ou serait de nature ou à caractère diffamatoire, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

FO, Libre Independant Déterminé

 


Lanceur d'alerte


Un lanceur d'alerte est toute personne, groupe ou institution qui, voyant venir un danger, un risque ou un scandale, adresse un signal d'alarme et, ce faisant, enclenche un processus de régulation, de controverse ou de mobilisation collective

 Libres, Indépendants, Déterminés et Solidaires Ensemble. Communication, Information et Expression directe de l'actualité sociale, économique et syndicale de FO CPF et des salariés du commerce et de la Grande distribution.

Pages Du Blog-Note Informatif

 

Pour le  REPOS DOMINICAL pour tous en même temps

DROIT A L'IMAGE

Droit À L'image

Dans ce blog nous sommes amenés fréquemment à diffuser des images, des vidéos, des photos, voire des articles de presse, d'insérer des liens vers des documents,   ceci afin d'étoffer et d'éclairer nos posts, en leur donnant plus de contenus, pour une meilleure compréhension.

Nos sources sont toujours citées.

Nous le faisons en respectant le plus possible le droit à l'image et le droit de propriété intellectuel suivant les lois en vigueur.

Néanmoins rien n'empêche les personnes ne désirant pas voir leur image diffusée de nous le signaler lors de la prise de vue.

Sans manifestation de leur part, nous considérerons leur consentement présumé.

Merci

BM

Militons ensemble - adhérez à FO

 

La liberté syndicale ne s'use que quand on ne s'en sert pas !

Adhésion à Force-Ouvrière, suivre le lien

http://www.force-ouvriere.fr/adherer

FO CPF CONTACT REGION

Eric   Centre    06 85 15 20 73
François   Nord    07 50 49 09 04

Fréderic   DSN FO CPF   06 87 21 72 94
Sofiane   Est & RA    06 61 50 67 96
Faiçal   Sud    06 22 57 50 64
Nadine   Paris Centre   06 36 97 10 40
Nathalie  UD FO 62   06 30 60 74 70

 udfo62@force-ouvriere.fr

Reda Sud 06 29 38 30 49

Sandrine Sec CE Paris   06 98 43 61 93

Bruno, coordinateur des IRP FO CPF

06 73 59 98 28
Cyril DSC FO CPF   06 25 56 84 86

 

15 mars 2015 7 15 /03 /mars /2015 14:34
Nikolaï Boukharine
Nikolaï Boukharine

15 mars...

1761 : Mars : affaire La Valette. Le père jésuite Antoine de La Valette, qui menait depuis 1741 de fructueuses affaires à la Martinique, est ruiné par la saisie de ses navires par les Britanniques en 1755. Il ne peut pas honorer une grosse créance due à une société commerciale marseillaise. L’avocat janséniste des Marseillais fait remonter l’affaire au Parlement de Paris, qui condamne l’ordre des jésuites à verser un million et demi de livres tournois aux plaignants (mai), qui n’en verront pas la couleur. Au cours du procès, l’abbé Chauvelin dénonce le despotisme jésuitique et réclame que les constitutions de l’ordre soient soumises au Parlement (avril). Après l’échec de diverses tentatives de conciliation du Conseil d’en haut, le Parlement adopte les conclusions du conseiller janséniste L’Averdy (arrêt d’août) : elles interdisent aux jésuites le recrutement des novices et la prononciation de nouveaux vœux ; leurs congrégations et groupements sont dissous ; leurs collèges devront fermer dans un délai d’un an.


1776 : le Congrès américain se prononce en faveur de l'abrogation de l'autorité de la couronne britannique.

1791 : rupture des relations diplomatiques de la France avec le Saint-Siège. Le nonce à Paris est rappelé en juin.

1830 : naissance d’Élisée Reclus, géographe, militant anarchiste français (mort en 1905).
1831 : parution de « Notre-Dame de Paris » de Victor Hugo.

1848, Russie : « droit » des serfs d’acquérir des terres non peuplées et des immeubles, avec l’accord de leur maître.
1848 : la révolution éclate à Budapest. Petöfi récite au café Pilvax son poème « Nemzeti dal ». Petöfi et ses amis organisent une manifestation qui porte aux autorités un programme national et démocratique en 12 points rédigé le 11 (liberté de la presse, suppression de la censure, ministère responsable et Assemblée nationale à Budapest, égalité des droits civiques et religieux, contribution égale de tous aux charges publiques, suppression des redevances seigneuriales, banque nationale, forces armées nationales, libération des prisonniers politiques, réformes judiciaires, union avec la Transylvanie). Le conseil de lieutenance capitule devant la foule et le comte Batthyány devient le président du conseil du premier ministère responsable de l’histoire hongroise le 17 mars.
1850 : loi Falloux sur la « liberté » de l'enseignement, le Conseil supérieur de l'Instruction publique. Les collèges royaux redeviennent des lycées. L’Université est placée sous le contrôle de l’État et de l’Église via les préfets et les évêques ; l’Église reçoit toute latitude pour créer des universités « libres ». 257 écoles « libres » s’ouvrent en France.
1883 : loi Belcredi instituant l’inspection du travail en Autriche.

1890 : la Conférence internationale du travail, réunie à Berlin (du 15 au 26), prévoit la création d’une législation internationale du travail.

1897 : élections législatives en Italie. Le nombre de députés socialistes passe de 12 à 20. La bourgeoisie y voit « le signe d’une catastrophe imminente ».
1899, Québec : déçues des partis politiques traditionnels, les associations ouvrières annoncent leur intention de fonder un parti politique.

1902, Russie : La majorité des groupes sociaux-démocrates se rallient à la ligne de « l’Iskra ».
1907, Suisse : Grève des ouvriers chocolatiers des usines Peter-Kohler, à Vevey pour réclamer de meilleures conditions de travail.
1907 : en Finlande, le parti social-démocrate remporte les élections législatives. Pour la première fois en Europe, des femmes sont élues députés.
1909, France : première grève générale dans l’administration publique : les agents des PTT, postiers et télégraphistes, exigent une nouvelle règlementation de la profession et la démission de leur ministre de tutelle. Fait marquant, des dames employées au télégraphe et au téléphone participent à la grève qui se prolonge plusieurs jours. Refus du droit de grève aux fonctionnaires, réaffirmé à la Chambre des députés par le ministre des PTT Louis Barthou.
1916 : un détachement américain de 16 000 hommes, commandé par le général John Pershing, est envoyé au Mexique pour capturer le chef révolutionnaire Pancho Villa.
1917 : Pskov : sous la pression de l'état-major, le tsar Nicolas II abdique après avoir nommé un libéral, le prince Lvov, à la tête du gouvernement. Son autorité est limitée à Petrograd par le soviet (conseil) des députés, des ouvriers et soldats, ce qui crée une situation de double pouvoir.

1936 : remilitarisation de la Rhénanie.
1938 : Allemagne : Adolf Hitler lance un ultimatum pour l'annexion des Sudètes par l'Allemagne.
1938 : annonce officielle de l’exécution le 12 mars, sur ordre de Staline de Nikolaï Boukharine, intellectuel, révolutionnaire bolchevique et homme politique soviétique (°1888). Romain Rolland, juste après l’arrestation de Boukharine, avait écrit à Staline un appel à la clémence : « Une intelligence de l’ordre de celle de Boukharine est une richesse pour son pays ; … Depuis un siècle et demi que le Tribunal révolutionnaire de Paris condamna à mort le génial chimiste Lavoisier, nous avons toujours en France, nous les plus ardents Révolutionnaires, les plus fidèles au souvenir de Robespierre et du grand Comité du salut public, un amer regret et un remords de ce
tte exécution. », et il ajoute « Au nom de Gorki, je vous demande sa grâce. Quelque coupable qu’il ait pu être, un tel homme n’est pas de l’espèce de ceux du procès précédent ». Staline lit la lettre et griffonne : « on ne doit pas répondre ».

annonce officielle de l’exécution le 12 mars, sur ordre de Staline de Nikolaï Boukharine

annonce officielle de l’exécution le 12 mars, sur ordre de Staline de Nikolaï Boukharine

Partager cet article

Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO Dia système publication - (BM) - dans histoire
commenter cet article

commentaires