Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : FO CPF (ex Dia) Distribution
  • FO CPF (ex Dia) Distribution
  • : La Bataille continue - Le Blog-note InFOrmatif - Un blog d'actualités sociales, juridiques et syndicales pour communiquer, faire connaître et partager nos expériences au service des salariés de la grande distribution et du commerce. En général. faire valoir les positions syndicales de FO sur l'actualité sociale, tant Française qu'Internationale.
  • Contact

Profil

  • @ FO CPF system publication
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités  syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés

Que signifie communiquer ? demanda le petit prince.


"C'est une chose trop oubliée, ça signifie créer des liens, 
répondit le renard."


Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry

.Le Blog-master (BM) se réserve le droit de suspendre, d'interrompre, ou de rejeter  la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers, d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, ou serait de nature ou à caractère diffamatoire, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

FO, Libre Independant Déterminé

 

 

 Libres, Indépendants, Déterminés et Solidaires Ensemble. Communication, Information et Expression directe de l'actualité sociale, économique et syndicale de FO CPF et des salariés du commerce et de la Grande distribution.

Pages Du Blog-Note Informatif

Pour le  REPOS DOMINICAL pour tous en même temps

DROIT A L'IMAGE

Droit À L'image

Dans ce blog nous sommes amenés fréquemment à diffuser des images, des vidéos, des photos, voire des articles de presse, d'insérer des liens vers des documents,   ceci afin d'étoffer et d'éclairer nos posts, en leur donnant plus de contenus, pour une meilleure compréhension.

Nos sources sont toujours citées.

Nous le faisons en respectant le plus possible le droit à l'image et le droit de propriété intellectuel suivant les lois en vigueur.

Néanmoins rien n'empêche les personnes ne désirant pas voir leur image diffusée de nous le signaler lors de la prise de vue.

Sans manifestation de leur part, nous considérerons leur consentement présumé.

Merci

BM

CONTACT REGION

NADINE (Paris & IDF, région Centre) 06 36 97 10 40

NATHALIE (UD FO 62 ) 06 30 60 74 70

SOFYANE ( Rhin Rhône - Est ) 06 61 50 67 96

ERIC ( Centre & Centre Ouest) 06 85 15 20 73

 Cyril  Délégué Syndical Central FO, CPF,  06 25 56 84 86

SANDRINE, Secrétaire CE  Région Centre - Paris 06 98 43 61 93

8 juillet 2016 5 08 /07 /juillet /2016 18:50
La FGTA-FO soutiendra toute action du syndicat FO Courtepaille pour faire entendre la voix des salariés.
La FGTA-FO soutiendra toute action du syndicat FO Courtepaille pour faire entendre la voix des salariés.


Communiqué de la Fédération générale des travailleurs de l’agriculture, de l’alimentation, des tabacs et des activités annexes Force Ouvrière (FGTA-FO)


Suite à l’échec du rachat par LBO (Leverage Buy-Out) mené par Fondations capital, la société Courtepaille est aujourd’hui l’une des entreprises les plus endettées de son secteur avec une dette estimée à 120% de son chiffre d’affaires pour la fin de l
’année.

En 2015, le fonds de dette ICG (International Capital Gestion) s’est approprié les titres nantis.

Au passage, près de 250 salariés ont vu la valeur de leur investissement chuter à 0.


Malgré l’obligation d’information-consultation du CE sur les orientations stratégiques économiques et sociales, ICG n’a communiqué aucun projet stratégique à même de rassurer les salariés sur leur avenir. Et pour cause, il n’en a pas ! Le seul objectif de l’actionnaire étant de récupérer sa mise initiale le plus rapidement possible qu’elles qu’en soient les conséquences pour la survie de Courtepaille et l’avenir de ses salariés.


Ainsi, ICG continue d’étrangler Courtepaille en ne cessant de prélever des dividendes, ce qui a conduit la direction de l’entreprise à geler ses projets de développement, détruire plus de 200 emplois, fermer plusieurs établissements par trimestre, franchiser de plus en plus de restaurants et, de façon irréfléchie et désordonnée, largement accroître la productivité des salariés des restaurants, dégradant ainsi les conditions de travail mais également le service à la clientèle.


Après avoir subi des baisses majeures de leurs rémunérations (ces dernières étant indexées au chiffre d’affaires), les salariés de l’entreprise Courtepaille ont perdu le bénéfice de leur prime d’intéressement, puis celui de la participation qui a été réduite cette année à quelques dizaines d’euros. Aujourd’hui plus que jamais, ils s’interrogent sur leur avenir.


La FGTA-FO exige d’ICG le respect des obligations légales d’information-consultation et la mise en place d’une vraie stratégie pour préserver les emplois et le futur de l’entreprise.


La FGTA-FO soutiendra toute action du syndicat FO Courtepaille p
our faire entendre la voix des salariés.

Les salariés de Courtepaille en danger
Les salariés de Courtepaille en danger

Partager cet article

Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO Dia système publication - (BM) - dans InFO Dia - Social FGTA Communication FGTA FO Communique
commenter cet article

commentaires

daali 27/08/2016 02:49

Oui et pour cause j'ai été licencié le 25 juillet 2016 pour des motifs dérisoire j'allai avoir 10 ans d'ancienneté au 26 décembre quel heureuse coïncidence qd même jetais la seule à presque les atteindre qd cette histoire a commencé ds l'unité où je travaillais les autres soi trop tard ou pas assez d'ancienneté pour pouvoir chercher la petite bête

@ FO Dia système publication - (BM) 27/08/2016 08:58

quand c'est la finance et les interêts des actionnaires qui priment, ce sont toujours les salariés qui paient et le poids des maux et le choc des remèdes