Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : FO CPF (ex Dia) Distribution
  • FO CPF (ex Dia) Distribution
  • : La Bataille continue - Le Blog-note InFOrmatif -Un blog d'actualités sociales, juridiques et syndicales pour communiquer, faire valoir et partager nos expériences au service des salariés de CPF, ex Dia devenue ERTECO.
  • Contact

Profil

  • @ FO CPF système publication - (BM)
  • Recherche, Analyse, Communication, Information Expressions syndicales et sociales.
Publication @ FO CPF système
  • Recherche, Analyse, Communication, Information Expressions syndicales et sociales. Publication @ FO CPF système

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Blog-master se réserve le droit de suspendre, d'interrompre, ou de rejeter  la diffusion de tout commentaire

dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers, d'enfreindre les lois et

règlements en vigueur, ou serait de nature ou à caractère diffamatoire, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs

Pages Du Blog-Note Informatif

DROIT A L'IMAGE

Droit À L'image

Dans ce blog nous sommes amenés fréquemment à diffuser des images, des vidéos, voire des articles de presse, d'insérer des liens vers des documents,  et ceci afin d'étoffer et d'éclairer nos posts, en leur donnant plus de contenus, pour une meilleur compréhension.

Nous le faisons en respectant le plus possible le droit à l'image et le droit de propriété intellectuel suivant les lois en vigueur.

Néanmoins rien n'empêche les personnes ne désirant pas voir leur image diffusée de nous le signaler lors de la prise de vue.

Sans manifestation de leur part, nous considérerons leur consentement présumé.

Merci

BM

CONTACT REGION

NADINE (Paris & IDF, région Centre) 06 36 97 10 40

NATHALIE (UD FO 62 ) 06 30 60 74 70

SOFYANE ( Rhin Rhône - Est ) 06 61 50 67 96

ERIC ( Centre & Centre Ouest) 06 85 15 20 73

Délégué Syndical Central, Cyril 06 25 56 84 86

Sandrine, Secrétaire CE Paris Région Centre 06 98 43 61 93

10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 17:49
Bayer (Trust allemand) rachète Monsanto (Trust nord-américain, bien connu pour son défoliant "orange" qui a ravagé le nord Viet-Nam). Un salopard + un autre salopard = (au moins) 3 salopards.

Bayer (Trust allemand) rachète Monsanto (Trust nord-américain, bien connu pour son défoliant "orange" qui a ravagé le nord Viet-Nam). Un salopard + un autre salopard = (au moins) 3 salopards.

Quand la firme Bayer achetait "des lots de femmes" à Auschwitz

Au moment ou l'on parle du rapprochement Monsanto / Bayer, il faudrait ne pas manquer d'informer les jeunes générations qui sont ces espèces, leurs poids dans l'histoire, et les exactions dont elles se sont rendues coupables, sans oublier les relations commerciales entre Dupont de Nemours et les nazis durant la guerre, notamment dans la livraison du gaz Zyklon B de triste mémoire utilisé dans les chambres à gaz des camps d'extermination.

Ce gaz était déjà utilisé dans certains états aux Usa dans le cadre des exécutions capitales des condamnés à mort;

Quand la firme Bayer achetait "des lots de femmes" à Auschwitz Au début du mois août de cette année, le groupe pharmaceutique et chimique allemand Bayer a retiré de la vente un de ses médicaments contre le cholestérol.

 

Associé à un autre remède, il aurait provoqué la mort de plus de 50 personnes dans le monde.

La présence du nom de cette firme à la une de l’actualité éveille de pénibles souvenirs.

Sous le régime nazi, Bayer, filiale du consortium chimique IG Farben, procéda en effet à des expériences médicales sur des déportés, qu’elle se procurait dans les camps de concentration en particulier.

 

Nous avons retrouvé dans le numéro de février 1947 du Patriote Résistant les extraits de cinq lettres adressées par la Maison Bayer au commandant du camp d’Auschwitz. Elles étaient publiées dans un article traitant de quelques-uns des méfaits des industriels allemands sous le nazisme - alors que leur procès était instruit par le tribunal de Nuremberg. Les lettres, trouvées à la libération d’Auschwitz par l’Armée rouge, datent d’avril-mai 1943.

Elles se passent de tout commentaire. Première lettre : " En vue d’expérimenter un soporifique, vous serait-il possible de mettre à notre disposition quelques femmes et à quelles conditions, toutes les formalités concernant le transfert de ces femmes seront faites par nous." Deuxième lettre : " Nous accusons réception de votre lettre. Considérant le prix de 200 marks exagérés, nous offrons 170 marks par sujet, nous aurions besoin de 150 femmes. " Troisième lettre : " D’accord pour le prix convenu. Veuillez donc faire préparer un lot de 150 femmes saines que nous enverrons chercher très prochainement. " Quatrième lettre : " Nous sommes en possession du lot de 150 femmes. Votre choix est satisfaisant quoique les sujets soient très amaigris et affaiblis. Nous vous tiendrons au courant du résultat des expériences. " Cinquième lettre : " Les expériences n’ont pas été concluantes. Les sujets sont morts. Nous vous écrirons prochainement pour vous demander de préparer un autre lot. " IG Farben fournit aux nazis le Zyklon B utilisé dans les chambres à gaz et utilisa massivement la main-d’œuvre concentrationnaire dans ses usines.

Condamnée pour crimes contre l’humanité à Nuremberg puis à la dissolution, IG Farben possède toujours un statut juridique malgré son démantèlement entre les sociétés Bayer, BASF et Hôchst.

Sourcing: bellaciao.org

Le capitalisme pue la mort et son histoire est une rivière de sang. Voilà, par exemple, le vrai visage de la firme colossale Bayer qui vient de se payer Monsanto pour 59 milliards d’euros :

Le capitalisme pue la mort et son histoire est une rivière de sang. Voilà, par exemple, le vrai visage de la firme colossale Bayer qui vient de se payer Monsanto pour 59 milliards d’euros :

Quand la firme Bayer achetait "des lots de femmes" à Auschwitz
Le siège d'IG Farben

Le siège d'IG Farben

L'abréviation IG Farben désigne la société allemande fondée le 1ᵉʳ janvier 1925 sous le nom de IG-Farbenindustrie AG.

Une « petite IG », par opposition à l’IG de 1925, a été fondée en 1905 par rapprochement concerté des sociétés chimiques BASF, Bayer et Agfa.

Un conseil de gestion commun fut créé, mais chacune des sociétés conserva son identité propre.

Quand la firme Bayer achetait "des lots de femmes" à Auschwitz
Quand la firme Bayer achetait "des lots de femmes" à Auschwitz

L'autre protagoniste dans la relation est le groupe Monsanto, qui continue de sévir, jusque dans nos campagnes, avec la bénédiction et la bienveillance (gratuite!?) de la FNSEA, et e nos gouvernants, tant nationaux qu'Européens.

Monsanto est le concepteur, inventeur et producteur de l'Agent orange. Ce défoliant a été répandu par avion par l'armée américaine sur les Vietnamiens durant des années, en fait 10 ans, tuant civils, femmes, hommes et enfants.

Le Laos, et le Cambodge en reçurent aussi le lot. la zone démilitarisée entre les deux Corée ne fut pas non plus épargnée.

Agent orange

L’agent orange est le surnom donné à l'un des herbicides arc-en-ciel, le plus employé par l'armée des États-Unis lors de la guerre du Viêt Nam entre 1961 et octobre 1971.

 

Le produit était répandu principalement par avion au-dessus des forêts vietnamiennes ou sur des cultures vivrières dans le cadre de l'Opération Ranch Hand, elle-même issue du programme Trail Dust.

 

Il a aussi été utilisé par les américains au Laos et au Cambodge ou encore sur la zone démilitarisée séparant les deux Corées.

Après 1971, les américains évacuèrent l'essentiel de leurs barils stockés en Asie-du-sud-est vers l'atoll Johnston.

 

Entre 1971 et 1972, toutefois, l'armée du Sud-Vietnam continua à utiliser des défoliants. Notamment en raison de la présence de dioxine, une famille de molécules persistantes dans l'environnement et dont certaines sont cancérigènes, l'agent orange est responsable de plusieurs maladies chez les militaires assurant sa dispersion mais surtout chez les civils et combattants vietnamiens évoluant dans les zones directement ou indirectement exposées.

 

La stabilité de la dioxine, sa granulométrie, sa bioaccumulation lui confèrent un effet durable sur les habitants des régions touchées, occasionnant ainsi des cas de cancers ou de malformations à la naissance, des années après la fin des combats.

Quand la firme Bayer achetait "des lots de femmes" à Auschwitz
Quand la firme Bayer achetait "des lots de femmes" à Auschwitz

DuPont

Un autre partenaire en affaire des deux autres, est le groupe Dupont de Nemours.

 

Cette entreprise basée dans le Delaware depuis le début du 19ème siècle, approvisionnait, entre autres joyeusetés, plusieurs pénitenciers US en gaz Zyklon B pour les exécutions capitales.

Elle exporta son savoir faire en la matière aux dignitaires nazis, qui utilisèrent ce gaz pour la solution finale dans les camps d'extermination.

 

DuPont, de son nom complet « E.I. du Pont de Nemours et compagnie », est une entreprise américaine, fondée en juillet 1802 à Wilmington, dans le Delaware, par Éleuthère Irénée du Pont de Nemours.

Quand la firme Bayer achetait "des lots de femmes" à Auschwitz

Partager cet article

Publication @ FO CFP system (BM) @ FO Dia système publication - (BM) - dans histoire Notre histoire
commenter cet article

commentaires