Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : FO CPF (ex Dia) Distribution
  • FO CPF (ex Dia) Distribution
  • : La Bataille continue - Le Blog-note InFOrmatif - Un blog d'actualités sociales, juridiques et syndicales pour communiquer, faire connaître et partager nos expériences au service des salariés de la grande distribution et du commerce. En général. faire valoir les positions syndicales de FO sur l'actualité sociale, tant Française qu'Internationale.
  • Contact

Profil

  • @ FO CPF system publication
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités  syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés

Que signifie communiquer ? demanda le petit prince.


"C'est une chose trop oubliée, ça signifie créer des liens, 
répondit le renard."


Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry

 

Le Blog-master (BM) se réserve le droit de suspendre, d'interrompre, ou de rejeter  la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers, d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, ou serait de nature ou à caractère diffamatoire, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

FO, Libre Independant Déterminé

 


Lanceur d'alerte


Un lanceur d'alerte est toute personne, groupe ou institution qui, voyant venir un danger, un risque ou un scandale, adresse un signal d'alarme et, ce faisant, enclenche un processus de régulation, de controverse ou de mobilisation collective

 Libres, Indépendants, Déterminés et Solidaires Ensemble. Communication, Information et Expression directe de l'actualité sociale, économique et syndicale de FO CPF et des salariés du commerce et de la Grande distribution.

Pages Du Blog-Note Informatif

 

Pour le  REPOS DOMINICAL pour tous en même temps

DROIT A L'IMAGE

Droit À L'image

Dans ce blog nous sommes amenés fréquemment à diffuser des images, des vidéos, des photos, voire des articles de presse, d'insérer des liens vers des documents,   ceci afin d'étoffer et d'éclairer nos posts, en leur donnant plus de contenus, pour une meilleure compréhension.

Nos sources sont toujours citées.

Nous le faisons en respectant le plus possible le droit à l'image et le droit de propriété intellectuel suivant les lois en vigueur.

Néanmoins rien n'empêche les personnes ne désirant pas voir leur image diffusée de nous le signaler lors de la prise de vue.

Sans manifestation de leur part, nous considérerons leur consentement présumé.

Merci

BM

Militons ensemble - adhérez à FO

 

La liberté syndicale ne s'use que quand on ne s'en sert pas !

Adhésion à Force-Ouvrière, suivre le lien

http://www.force-ouvriere.fr/adherer

FO CPF CONTACT REGION

Eric   Centre    06 85 15 20 73
François   Nord    07 50 49 09 04

Fréderic   DSN FO CPF   06 87 21 72 94
Sofiane   Est & RA    06 61 50 67 96
Faiçal   Sud    06 22 57 50 64
Nadine   Paris Centre   06 36 97 10 40
Nathalie  UD FO 62   06 30 60 74 70

 udfo62@force-ouvriere.fr

Reda Sud 06 29 38 30 49

Sandrine Sec CE Paris   06 98 43 61 93

Bruno, coordinateur des IRP FO CPF

06 73 59 98 28
Cyril DSC FO CPF   06 25 56 84 86

 

19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 18:07
Non au  code barre le dimanche !

Non au code barre le dimanche !

Non au  code barre le dimanche ! Les caddies doivent se reposer ...

Non au code barre le dimanche ! Les caddies doivent se reposer ...

Une semaine après la Saint-Nicolas qui avait attiré la foule des grands jours, on s'est un peu moins bousculé hier dans le centre-ville de Blois.

 

Pour ce dernier dimanche ouvert avant Noël, ceux qui ont osé braver le froid et le brouillard en ont profité pour acheter les derniers cadeaux à mettre devant le sapin et parfois se réchauffer à l'aide d'un bon vin chaud ou d'une gaufre.

 

En périphérie aussi, les commerces avaient mis les petits plats dans les grands, histoire d'attirer la clientèle.

De Cora à Auchan en passant par Leclerc, les hypermarchés étaient ouverts ainsi que leur galerie commerciale attenante, et tout comme dans le centre de Blois, on a pu constater qu'il y avait du monde sans que ce soit la cohue.


Il y a quinze jours, alors que Leclerc avait préféré rester fermé le dimanche, ceux qui avaient opté pour l'ouverture n'avaient pas réalisé, loin s'en faut, un chiffre d'affaires exceptionnel. « Moins d'un tiers du résultat d'un samedi », témoigne un commerçant.

De quoi réfléchir à deux fois avant de prendre la décision d'ouvrir un dimanche sachant que les salariés doivent être payés au minimum à 200 % du prix journalier.

 

Le sujet continue de faire débat

 

Hier, avec une affluence en hausse, les affaires ont été meilleures mais ont-elles été rentables ? Pas sûr…

 

Le sujet de l'ouverture dominicale continue à faire débat.

 

 

Pour rappel, avant la loi Macron, les maires avaient le droit d'accorder cinq dérogations, nombre passé à neuf en 2015, puis 12 en 2016. Mais cet élargissement n'a pas suscité un enthousiasme démesuré auprès des professionnels. L'an passé, les commerçants du centre avaient ainsi proposé le statu quo quand Auchan demandait une autorisation pour 9 dimanches. Agglopolys avait finalement coupé la poire à deux en accordant sept dérogations.

 


Lors du dernier conseil communautaire (jeudi 15 décembre), le même dispositif a été reconduit pour 2017. Les commerces seront donc autorisés à ouvrir sept dimanches (15 janvier, 2 juillet, 2, 10, 17, 24 et 31 décembre), plus deux au choix des communes. On reste donc nettement en dessous des possibilités offertes par la loi.

 


Chez Leclerc à Blois, le scepticisme est d'ailleurs toujours de mise et Jean-François Huet, le patron, reste loin de pousser à la roue. « Je ne crois pas que cela pousse les clients à consommer davantage. Ils ne dépensent que ce qu'ils ont. On assiste juste à un lissage. S'ils viennent le dimanche, ils achèteront moins le samedi. Et puis, je suis soucieux de la vie de famille de mes salariés. »

 

A l'inverse, Auchan, suivant une politique nationale, a plutôt tendance à demander davantage de dérogations.


Et les clients ? Ceux que nous avons croisés hier sont, dans l'ensemble, très partagés. A l'image de ce couple où c'est le mari qui a dû faire des concessions. « J'aurais préféré rester à la maison. C'est ma femme qui a voulu venir faire des courses. Il me semble que le dimanche, chacun a le droit de se reposer. »

Henri Brissot / La Nouvelle République

 06 jours c'est assez !
 06 jours c'est assez !

06 jours c'est assez !

Partager cet article

Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF système publication - (BM) - dans Actu sociale Repos dominical
commenter cet article

commentaires