Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : FO CPF (ex Dia) Distribution
  • FO CPF (ex Dia) Distribution
  • : La Bataille continue - Le Blog-note InFOrmatif - Un blog d'actualités sociales, juridiques et syndicales pour communiquer, faire connaître et partager nos expériences au service des salariés de la grande distribution et du commerce. En général. faire valoir les positions syndicales de FO sur l'actualité sociale, tant Française qu'Internationale.
  • Contact

Profil

  • @ FO CPF system publication
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités  syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés

Que signifie communiquer ? demanda le petit prince.


"C'est une chose trop oubliée, ça signifie créer des liens, 
répondit le renard."


Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry

 

Le Blog-master (BM) se réserve le droit de suspendre, d'interrompre, ou de rejeter  la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers, d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, ou serait de nature ou à caractère diffamatoire, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

FO, Libre Independant Déterminé

 


Lanceur d'alerte


Un lanceur d'alerte est toute personne, groupe ou institution qui, voyant venir un danger, un risque ou un scandale, adresse un signal d'alarme et, ce faisant, enclenche un processus de régulation, de controverse ou de mobilisation collective

 Libres, Indépendants, Déterminés et Solidaires Ensemble. Communication, Information et Expression directe de l'actualité sociale, économique et syndicale de FO CPF et des salariés du commerce et de la Grande distribution.

Pages Du Blog-Note Informatif

 

Pour le  REPOS DOMINICAL pour tous en même temps

DROIT A L'IMAGE

Droit À L'image

Dans ce blog nous sommes amenés fréquemment à diffuser des images, des vidéos, des photos, voire des articles de presse, d'insérer des liens vers des documents,   ceci afin d'étoffer et d'éclairer nos posts, en leur donnant plus de contenus, pour une meilleure compréhension.

Nos sources sont toujours citées.

Nous le faisons en respectant le plus possible le droit à l'image et le droit de propriété intellectuel suivant les lois en vigueur.

Néanmoins rien n'empêche les personnes ne désirant pas voir leur image diffusée de nous le signaler lors de la prise de vue.

Sans manifestation de leur part, nous considérerons leur consentement présumé.

Merci

BM

Militons ensemble - adhérez à FO

 

La liberté syndicale ne s'use que quand on ne s'en sert pas !

Adhésion à Force-Ouvrière, suivre le lien

http://www.force-ouvriere.fr/adherer

FO CPF CONTACT REGION

Eric   Centre    06 85 15 20 73
François   Nord    07 50 49 09 04

Fréderic   DSN FO CPF   06 87 21 72 94
Sofiane   Est & RA    06 61 50 67 96
Faiçal   Sud    06 22 57 50 64
Nadine   Paris Centre   06 36 97 10 40
Nathalie  UD FO 62   06 30 60 74 70

 udfo62@force-ouvriere.fr

Reda Sud 06 29 38 30 49

Sandrine Sec CE Paris   06 98 43 61 93

Bruno, coordinateur des IRP FO CPF

06 73 59 98 28
Cyril DSC FO CPF   06 25 56 84 86

 

19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 16:18
 Myriam El Khomri annonce  un smic de regression sociale
 Myriam El Khomri annonce  un smic de regression sociale

 Myriam El Khomri annonce un smic de regression sociale

SOCIAL
 

Le Smic augmentera de 11 euros par mois en 2017


Myriam El Khomri ministre du Travail a annoncé ce matin que le gouvernement n'augmenterait pas le Smic. Celui-ci sera cependant automatiquement revalorisé de 0,93 % pour suivre l'inflation, soit entre 9 et 10 centimes par heure.

 

Aujourd'hui, le Smic, salaire minimum, est fixé à 9,67 euros de l'heure. Cette somme augmentera au 1er janvier de 0,93 % (c'est à dire 9 ou 10 centimes de l'heure).

Pour un emploi à temps plein, le Smic représentera un salaire mensuel net de 1153 euros environ, soit 1480 euros bruts. 

 

Myriam El Khomri a annoncé que le salaire minimum augmenterait de 0,93 % au 1er janvier, donc sans coup de pouce de l'état. La hausse mensuelle en 2017 s'élèvera donc à 11 euros.

Malgré des «signes vraiment encourageants» pour l’économie française, les perspectives «restent soumises à de nombreux aléas», a expliqué Mme El Khomri aux partenaires sociaux, citant, selon le texte de son discours, des incertitudes liées aux prix du pétrole, aux taux de change et aux taux d’intérêt.

 

Le dernier "coup de pouce" du gouvernement au Smic remonte à l'année 2012. Au lendemain de l’élection de François Hollande, le salaire minimum avait été revalorisé de 2%, au lieu de 1,4%.

 

 

Les syndicats déçus

 

«Particulièrement déçu», Boris Plazzi (CGT) a jugé la hausse «indécente vis-à-vis des salariés qui peinent à survivre avec un Smic». Son syndicat réclamait un Smic à 1800 euros brut.

 

«Encore une fois, les salariés n’ont pas été entendus», a déploré Marie-Alice Medeuf-Andrieu, pour FO, qui voulait porter le Smic à «80% du salaire médian», soit 1426,40 euros nets.

«Le gouvernement aurait pu profiter de la fin du quinquennat pour rétablir l’équilibre et démontrer aux salariés qu’ils ne sont pas les seuls à payer la crise, mais non.»

 

Pierre Jardon (CFTC) a, lui aussi, «vivement regretté» une décision qui «ne permettra pas de redonner confiance en la valeur travail et d’agir efficacement contre la pauvreté».

 

Son syndicat plaidait, salaire et prestations sociales confondus, pour un «revenu de dignité», évalué entre 1.400 et 1600 euros nets par mois pour une personne seule.

 

Sourcing:  ledauphine.com 

Le Smic augmentera de 11 euros par mois en 2017

Le Smic augmentera de 11 euros par mois en 2017

Pas de « coup de pouce » pour le Smic en 2017

Pas de « coup de pouce » pour le Smic en 2017

Pas de « coup de pouce » pour le Smic en 2017

Pas de « coup de pouce » pour le Smic en 2017

Pas de « coup de pouce » pour le Smic en 2017

Pas de « coup de pouce » pour le Smic en 2017

Pas de « coup de pouce » pour le Smic en 2017

 

Le gouvernement a annoncé lundi 19 décembre qu’il ne donnera pas de « coup de pouce » au Smic. Fin novembre, le groupe d’expert indépendant sur le Smic avait émis un avis défavorable.

 

Le salaire minimum n’aura pas connu d’augmentation significative depuis cinq ans.

 

Installé depuis 2013, l’actuel groupe d’experts n’a jamais préconisé de hausse du Smic. Mais même s’il apporte une caution académique, le gouvernement n’est pas tenu de le suivre. La décision d’augmenter ou non le Smic, au-delà de la revalorisation automatique, relève de l’exécutif.

 

Présidé par François Bourguignon, directeur de l’école d’économie de Paris, ce groupe réunit Pierre Cahuc (économiste au centre de recherche en économie et statistique, Crest et professeur à l’École polytechnique), Eve Caroli, (Professeure à l’Université Paris-Dauphine et chercheuse au LEDa-LEGOS et à l’École d’économie de Paris), Dominique Goux, chercheuse au laboratoire de sociologie quantitative du CREST et Stefano Scarpetta (directeur du département de l’emploi, du travail et des affaires sociales, OCDE).

 

Considérations politiques

 

Des personnes à l’assise académique certaine, c’est pour cela qu’elles ont été nommées par le gouvernement. Et c’est sans doute là où le bât blesse. Aucune d’elles ne vient du monde de l’entreprise et encore moins des couches les moins rémunérées du salariat.

 

La composition de ce groupe répond à des considérations politiques.

 

Et, c’est à cette aune qu’il doit être renouvelé en mai 2017. En 2013, les noms ont été proposés par les différents cabinets du ministère du Travail, de Bercy et Matignon. À l’époque, il s’agissait de remplacer le groupe d’experts précédent présidé par l’ancien directeur de l’Insee Paul Champsaur. Les syndicats demandaient notamment que le groupe ne soit pas exclusivement d’économistes, qui plus est représentant le courant dominant qui envisage toute hausse du Smic comme un frein à la compétitivité des entreprises.

 

D’où la nomination en 2013 de la sociologue Dominique Goux et de la chercheuse Eve Caroli, qui, sans être des hétérodoxes, ont l’avantage d’être des femmes, mais surtout ont une vision plus orientée vers le social et les problématiques liées à la santé au travail.

 

Modération salariale

 

Bercy et notamment la direction du Trésor ont proposé dans le rôle des gardiens du temple de l’orthodoxie économique : Pierre Cahuc et Stefano Scarpetta. Le premier prônant l’utilisation des taxes et des prestations sociales, pour lutter contre les inégalités plutôt que l’augmentation du Smic. Un mécanisme qui transfère au contribuable une partie des rémunérations qui devraient être à la charge des employeurs.

 

Stefano Scarpetta, dans la droite ligne de l’OCDE, prône quant à lui la modération salariale. Pour cette organisation, le Smic figure à l’instar du droit du Travail et de la protection contre les licenciements, parmi les rigidités qui empêchent les employeurs d’embaucher.

 

Des sujets écartés faute de moyens

 

Le groupe d’experts dispose d’un budget de fonctionnement très limité. Il commande un certain nombre d’études aux services de l’État tels que l’Insee, la Darès (ministère du Travail), et la direction du Trésor. Mais il ne peut pas commander d’études à des chercheurs spécialisés qui dépendent par exemple de l’enseignement supérieur. Résultat : un certain nombre de sujets sont écartés faute de moyens.

 

Les rapports et les études qu’il produit sur les rémunérations et les bas salaires sont néanmoins de bonne facture. Mais immanquablement et malgré un positionnement plus nuancé sur le duel coût du travail et valeur généré par les salariés, sa conclusion demeure la même : hormis sa revalorisation légale pas d’augmentation du Smic.

 

Un Smic à 1 780 euros bruts ?

 

Une posture dénoncée par Force ouvrière qui revendique un Smic à hauteur de 80% du salaire médian soit 1 780 euros bruts par mois.

La commission a dit non au coup de pouce, malgré son constat de fragilité économique des travailleurs à bas salaire et bien que les auteurs du rapport aient pris soin de relever les signaux positifs envoyés par l’économie française (croissance du PIB, progression de l’emploi marchand en 2016), déplore Marie-Alice Medeuf, secrétaire confédérale FO.

 

Accorder un coup de pouce au Smic permettrait précisément de relancer la dynamique salariale, y compris au niveau des branches, la consommation, et par là même, de renforcer la croissance.

Se pose enfin la question du format de ce groupe d’experts qui affiche une exception culturelle bien française : l’absence des partenaires sociaux au sein de la commission.

 

 


 Jean-Claude Mailly @jcmailly
Pas de coup de pouce au smic! Le 0,93pc d'augmentation obligatoire permettra généreusement d'acheter 10 baguettes tradition de plus!!
11:37 - 19 Déc 2016

Le Smic augmentera de 11 euros par mois en 2017, ni coup d e pouce, ni amélioration du pouvoir d'achat

Le Smic augmentera de 11 euros par mois en 2017, ni coup d e pouce, ni amélioration du pouvoir d'achat

Partager cet article

Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF système publication - (BM) - dans InFO Dia - revue de presse Actu sociale
commenter cet article

commentaires