Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : FO CPF (ex Dia) Distribution
  • FO CPF (ex Dia) Distribution
  • : La Bataille continue - Le Blog-note InFOrmatif - Un blog d'actualités sociales, juridiques et syndicales pour communiquer, faire connaître et partager nos expériences au service des salariés de la grande distribution et du commerce. En général. faire valoir les positions syndicales de FO sur l'actualité sociale, tant Française qu'Internationale.
  • Contact

Profil

  • @ FO CPF system publication
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités  syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés

Que signifie communiquer ? demanda le petit prince.


"C'est une chose trop oubliée, ça signifie créer des liens, 
répondit le renard."


Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry

 

Le Blog-master (BM) se réserve le droit de suspendre, d'interrompre, ou de rejeter  la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers, d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, ou serait de nature ou à caractère diffamatoire, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

FO, Libre Independant Déterminé

 


Lanceur d'alerte


Un lanceur d'alerte est toute personne, groupe ou institution qui, voyant venir un danger, un risque ou un scandale, adresse un signal d'alarme et, ce faisant, enclenche un processus de régulation, de controverse ou de mobilisation collective

 Libres, Indépendants, Déterminés et Solidaires Ensemble. Communication, Information et Expression directe de l'actualité sociale, économique et syndicale de FO CPF et des salariés du commerce et de la Grande distribution.

Pages Du Blog-Note Informatif

 

Pour le  REPOS DOMINICAL pour tous en même temps

DROIT A L'IMAGE

Droit À L'image

Dans ce blog nous sommes amenés fréquemment à diffuser des images, des vidéos, des photos, voire des articles de presse, d'insérer des liens vers des documents,   ceci afin d'étoffer et d'éclairer nos posts, en leur donnant plus de contenus, pour une meilleure compréhension.

Nos sources sont toujours citées.

Nous le faisons en respectant le plus possible le droit à l'image et le droit de propriété intellectuel suivant les lois en vigueur.

Néanmoins rien n'empêche les personnes ne désirant pas voir leur image diffusée de nous le signaler lors de la prise de vue.

Sans manifestation de leur part, nous considérerons leur consentement présumé.

Merci

BM

Militons ensemble - adhérez à FO

 

La liberté syndicale ne s'use que quand on ne s'en sert pas !

Adhésion à Force-Ouvrière, suivre le lien

http://www.force-ouvriere.fr/adherer

FO CPF CONTACT REGION

Eric   Centre    06 85 15 20 73
François   Nord    07 50 49 09 04

Fréderic   DSN FO CPF   06 87 21 72 94
Sofiane   Est & RA    06 61 50 67 96
Faiçal   Sud    06 22 57 50 64
Nadine   Paris Centre   06 36 97 10 40
Nathalie  UD FO 62   06 30 60 74 70

 udfo62@force-ouvriere.fr

Reda Sud 06 29 38 30 49

Sandrine Sec CE Paris   06 98 43 61 93

Bruno, coordinateur des IRP FO CPF

06 73 59 98 28
Cyril DSC FO CPF   06 25 56 84 86

 

8 janvier 2017 7 08 /01 /janvier /2017 18:42
Face aux discriminations, les salariés ont maintenant la possibilité – introduite par la loi Justice du XXIe siècle – de mener une action de groupe.
Face aux discriminations, les salariés ont maintenant la possibilité – introduite par la loi Justice du XXIe siècle – de mener une action de groupe.

Face aux discriminations, les salariés ont maintenant la possibilité – introduite par la loi Justice du XXIe siècle – de mener une action de groupe.

© Marta NASCIMENTO/REA
© Marta NASCIMENTO/REA

© Marta NASCIMENTO/REA

Discrimination dans l’emploi : la lutte pourrait être plus féroce

 


Face aux discriminations, les salariés ont maintenant la possibilité – introduite par la loi Justice du XXIe siècle – de mener une action de groupe.

 


Trois récents rapports dont l’un émane du Groupe de dialogue sur la lutte contre les discriminations dans l’emploi, auquel participe FO, pointent la persistance des comportements discriminant dans l’entreprise. Prétendant les combattre, les mesures ministérielles apparaissent toutefois peu contraignantes.

 

 

Ce qui ne peut que ravir le patronat.

 

Où l’on reparle de la discrimination dans l’emploi.

 

Un rapport publié en septembre par France Stratégie évalue à 150 milliards le coût économique des inégalités d’accès à l’emploi et aux postes qualifiés.

 

En terme de croissance, le manque à gagner dû aux discriminations dans l’emploi, notamment envers les femmes, se situerait aux alentours de 3 % à 14 % du PIB.

 

Autre rapport, publié en décembre par la Dares (ministère du Travail), celui consacré aux risques de discrimination à l’embauche.

À travers l’envoi de 3 000 CV fictifs à une quarantaine de grandes entreprises, il s’agissait de tester le traitement réservé aux candidats affichant des origines différentes.

Résultat : 47 % des CV envoyés par des candidats d’origine hexagonale reçoivent des réponses positives.

Seulement 36 % pour les CV révélant une origine maghrébine.

Une entreprise sur trois a montré des comportements discriminatoires…

Non sanctionnées, elles sont invitées par le ministère du Travail à changer de pratique.

 

À l’origine de ces deux rapports, le Groupe de dialogue sur la lutte contre les discriminations.

La structure, créée en 2014, est placée sous la tutelle des ministères du Travail et de la Ville. Elle rassemble notamment des représentants de l’État, de Pôle emploi, l’institution indépendante du Défenseur des droits, mais aussi des associations et des syndicats, tel FO.

 

Un engagement gouvernemental trop timide

 

 

En septembre, le patronat a quitté le Groupe, contestant les « mesures coercitives » (sic) contre les entreprises, celle notamment – introduite par la loi Justice du XXIe siècle – donnant la possibilité aux salariés, représentés par des syndicats, de mener une action de groupe en matière de discrimination.

 

À l’origine de propositions, dont dix-huit ont déjà fait l’objet d’actions concrètes, le Groupe suggère treize autres mesures dans son dernier rapport publié le 16 novembre.

 

Certaines sont déjà prises en compte dans le projet de loi Égalité et citoyenneté (en débat en décembre au Parlement), telle la reconnaissance du testing comme mode de preuve dans les procédures judiciaires, ou encore la formation obligatoire des recruteurs à la lutte contre la discrimination dans les entreprises de plus de 300 salariés.

 

Le 12 décembre, le ministère du Travail et le Défenseur des droits ont signé une convention pour la poursuite de la lutte contre la discrimination dans l’emploi.

 

Pour FO, l’engagement ministériel reste toutefois « timide », les réponses « décevantes », et cette situation n’est pas sans lien avec l’attitude du patronat qui, en sortant du Groupe, a cherché à faire pression sur le gouvernement… 

 

 

Repères :

 

La discrimination des femmes coûte cher aux finances publiques 

 


Le rapport de France Stratégie révèle qu’une hausse du taux d’emploi et de l’accès aux postes qualifiés des personnes discriminées permettrait une progression de 6,9 % du PIB (production de richesse nationale), ce qui conduirait à accroître les recettes publiques de 2 % et à réduire les dépenses publiques de 0,5 %.

Dans ce scénario, les femmes contribuent pour 97 % à ces gains économiques.

Pour l’instant toutefois, être une femme reste le premier facteur d’inégalité, rappelle le rapport. 

 

Sourcing:    FO Hebdo / VALÉRIE FORGERONT

le patronat a quitté le Groupe, contestant les « mesures coercitives » (sic) contre les entreprises

le patronat a quitté le Groupe, contestant les « mesures coercitives » (sic) contre les entreprises

être une femme reste le premier facteur d’inégalité

être une femme reste le premier facteur d’inégalité

Discrimination dans l’emploi : la lutte pourrait être plus féroce

Partager cet article

Repost 0

commentaires