Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : FO CPF (ex Dia) Distribution
  • FO CPF (ex Dia) Distribution
  • : La Bataille continue - Le Blog-note InFOrmatif - Un blog d'actualités sociales, juridiques et syndicales pour communiquer, faire connaître et partager nos expériences au service des salariés de la grande distribution et du commerce. En général. faire valoir les positions syndicales de FO sur l'actualité sociale, tant Française qu'Internationale.
  • Contact

Profil

  • @ FO CPF system publication
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités  syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés

Que signifie communiquer ? demanda le petit prince.


"C'est une chose trop oubliée, ça signifie créer des liens, 
répondit le renard."


Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry

 

Le Blog-master (BM) se réserve le droit de suspendre, d'interrompre, ou de rejeter  la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers, d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, ou serait de nature ou à caractère diffamatoire, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

FO, Libre Independant Déterminé

 


Lanceur d'alerte


Un lanceur d'alerte est toute personne, groupe ou institution qui, voyant venir un danger, un risque ou un scandale, adresse un signal d'alarme et, ce faisant, enclenche un processus de régulation, de controverse ou de mobilisation collective

 Libres, Indépendants, Déterminés et Solidaires Ensemble. Communication, Information et Expression directe de l'actualité sociale, économique et syndicale de FO CPF et des salariés du commerce et de la Grande distribution.

Pages Du Blog-Note Informatif

 

Pour le  REPOS DOMINICAL pour tous en même temps

DROIT A L'IMAGE

Droit À L'image

Dans ce blog nous sommes amenés fréquemment à diffuser des images, des vidéos, des photos, voire des articles de presse, d'insérer des liens vers des documents,   ceci afin d'étoffer et d'éclairer nos posts, en leur donnant plus de contenus, pour une meilleure compréhension.

Nos sources sont toujours citées.

Nous le faisons en respectant le plus possible le droit à l'image et le droit de propriété intellectuel suivant les lois en vigueur.

Néanmoins rien n'empêche les personnes ne désirant pas voir leur image diffusée de nous le signaler lors de la prise de vue.

Sans manifestation de leur part, nous considérerons leur consentement présumé.

Merci

BM

Militons ensemble - adhérez à FO

 

La liberté syndicale ne s'use que quand on ne s'en sert pas !

Adhésion à Force-Ouvrière, suivre le lien

http://www.force-ouvriere.fr/adherer

FO CPF CONTACT REGION

Eric   Centre    06 85 15 20 73
François   Nord    07 50 49 09 04

Fréderic   DSN FO CPF   06 87 21 72 94
Sofiane   Est & RA    06 61 50 67 96
Faiçal   Sud    06 22 57 50 64
Nadine   Paris Centre   06 36 97 10 40
Nathalie  UD FO 62   06 30 60 74 70

 udfo62@force-ouvriere.fr

Reda Sud 06 29 38 30 49

Sandrine Sec CE Paris   06 98 43 61 93

Bruno, coordinateur des IRP FO CPF

06 73 59 98 28
Cyril DSC FO CPF   06 25 56 84 86

 

28 janvier 2017 6 28 /01 /janvier /2017 11:44
Festival d’Angoulême 2017 : un monde en ébullition


Bande dessinée


La bande dessinée est une forme d'expression artistique, souvent désignée comme le « neuvième art », utilisant une juxtaposition de dessins, articulés en séquences narratives et le plus souvent accompagnés de textes.

Will Eisner l'a définie comme « la principale application de l'art séquentiel au support papier».

Festival d’Angoulême 2017 : un monde en ébullition

 

Cette 44e édition de l’un des plus grands festivals de BD du monde (26 au 29 janvier) rassemble le gotha du genre et célèbre des classiques du neuvième art (Mickey, Gaston Lagaffe, Will Eisner, Valérian).

 

 

Cela n’aura pas été sans mal après un bras de fer avec les puissants éditeurs, laissant bien des auteurs sur le carreau de la mine de crayon.

 

 

Problèmes de croissance ?

 

Le festival international de la BD d’Angoulême (FIBD) tient sa 44e édition du 26 au 29 janvier non sans avoir du faire face à quelques sérieuses crises.

Nombre d’auteurs ont rué à plusieurs reprises dans les brancards notamment à propos de la sous-représentation des femmes dans le festival 2016.

 

Une occasion rapidement saisie par les éditeurs pour prendre un certain contrôle dans le déroulement des festivités. La précédente édition n’était pas terminée depuis un mois qu’ils menaçaient, en février 2016, de, ni plus ni moins, boycotter la prochaine.

Dans leur communiqué, intitulé « Sauvons le festival d’Angoulême » (air connu) ils dénonçaient des errements, attribués à l’absence à la fois d’une vision partagée et d’une gouvernance efficace. Leur volonté d’y mettre plus qu’un pied est assez claire et l’emploi du mot « gouvernance » laisse à sous-entendre que la direction du festival est assurée par de gentils organisateurs, pour ne pas dire des Pieds Nickelés.

 

Le tout sur un ton d’ultimatum : nous avons décidé de ne pas participer à la prochaine édition du FIBD si une refonte radicale n’est pas mise en œuvre dans les meilleurs délais.

D’où ébullitions dans le monde des bulles.

 

 

Les petits Mickeys ont pris du poids

 

 

Il faut dire que la BD, c’est désormais du sérieux, du moins économiquement parlant. Les « petits Mickeys » ont pris du poids avec les ans : près d’un livre vendu sur dix en France est une BD. Et son coût est inférieur à celui d’un roman, comme le confiait l’un des principaux éditeurs du genre, le 25 janvier dernier.

 


Claude de Saint-Vincent (Media Participations) : "Un livre sur huit ou neuf est une bande dessinée" par franceinfo

 


Résultat :

 

Un médiateur nommé par le gouvernement et au bout du compte guère de la transparence prétextée par les éditeurs.

Ils ont du obtenir une certaine satisfaction, puisqu’ils sont bien là, et en force, pour cette 44e édition, plutôt sagement orientée vers le classique, avec comme président le dessinateur belge Hermann, 78 ans. Et dieu sait si les classiques se vendent bien : Astérix (Le papyrus de César) à plus d’un 1,6 million d’exemplaires, soit le livre le plus vendu en France en 2015 toutes catégories confondues, Lucky Luke et Blake et Mortimer à quelque 400 000 exemplaires en 2016. Quant aux auteurs, ils ont du réagir (« Sauvons (d’abord) les auteurs… ») après avoir été clairement laissés en marge dans cette histoire.

Pour le dessinateur Lewis Trondheim, par ailleurs lauréat à Angoulême : dans tous les festivals, il y a des couacs. [...] Ce qui m’ennuie le plus, c’est qu’on en parle beaucoup alors qu’on évoque peu le problème de la réforme de la retraite des auteurs. Pour la financer, on va leur ponctionner 8% de ce qu’ils gagnent, soit un mois de salaire en moins. De son temps où la bande dessinée n’était qu’un parent pauvre, le dessinateur américain Will Eisner (1917-2005), créateur du « Spirit » et célébré par cette édition 2017, avait du créer lui-même une maison d’édition de fortune. Il l’avait appelé « Poorhouse ».

 


Festival international de la BD, édition 2017, 26-29 janvier, à Angoulême. Palmarès dévoilé le 28 janvier au soir. 

 


Programme : http://www.bdangouleme.com/1061,expositions

 


Tarifs et billetterie : http://www.bdangouleme.com/39,tarifs-et-billetterie

 


- Exposition « Will Eisner, génie de la bande dessinée américaine », au Musée de la bande dessinée d’Angoulême, du 26 janvier au 15 octobre 2017.


- Exposition « Gaston Lagaffe », 26-29 janvier, Place de l’Hôtel de Ville, Angoulême.


- Exposition « Les nouveaux visages de Mickey Mouse », 26-29 janvier 2017, présentée par le Festival International de la Bande Dessinée et la galerie Glénat, au Vaisseau Mœbius de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image, 121 rue de Bordeaux 16000 Angoulême.

 


Le festival sur le Net : http://www.bdangouleme.com/448,les-videos

 

Festival d’Angoulême 2017 : un monde en ébullition
Festival d’Angoulême 2017 : un monde en ébullition
Festival d’Angoulême 2017 : un monde en ébullition
Festival d’Angoulême 2017 : un monde en ébullition
Festival d’Angoulême 2017 : un monde en ébullition
Festival d’Angoulême 2017 : un monde en ébullition
Festival d’Angoulême 2017 : un monde en ébullition
Festival d’Angoulême 2017 : un monde en ébullition
Festival d’Angoulême 2017 : un monde en ébullition

Partager cet article

Repost 0

commentaires