Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : FO CPF (ex Dia) Distribution
  • FO CPF (ex Dia) Distribution
  • : La Bataille continue - Le Blog-note InFOrmatif - Un blog d'actualités sociales, juridiques et syndicales pour communiquer, faire connaître et partager nos expériences au service des salariés de la grande distribution et du commerce. En général. faire valoir les positions syndicales de FO sur l'actualité sociale, tant Française qu'Internationale.
  • Contact

Profil

  • @ FO CPF system publication
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités  syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés

Que signifie communiquer ? demanda le petit prince.


"C'est une chose trop oubliée, ça signifie créer des liens, 
répondit le renard."


Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry

 

Le Blog-master (BM) se réserve le droit de suspendre, d'interrompre, ou de rejeter  la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers, d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, ou serait de nature ou à caractère diffamatoire, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

FO, Libre Independant Déterminé

 


Lanceur d'alerte


Un lanceur d'alerte est toute personne, groupe ou institution qui, voyant venir un danger, un risque ou un scandale, adresse un signal d'alarme et, ce faisant, enclenche un processus de régulation, de controverse ou de mobilisation collective

 Libres, Indépendants, Déterminés et Solidaires Ensemble. Communication, Information et Expression directe de l'actualité sociale, économique et syndicale de FO CPF et des salariés du commerce et de la Grande distribution.

Pages Du Blog-Note Informatif

 

Pour le  REPOS DOMINICAL pour tous en même temps

DROIT A L'IMAGE

Droit À L'image

Dans ce blog nous sommes amenés fréquemment à diffuser des images, des vidéos, des photos, voire des articles de presse, d'insérer des liens vers des documents,   ceci afin d'étoffer et d'éclairer nos posts, en leur donnant plus de contenus, pour une meilleure compréhension.

Nos sources sont toujours citées.

Nous le faisons en respectant le plus possible le droit à l'image et le droit de propriété intellectuel suivant les lois en vigueur.

Néanmoins rien n'empêche les personnes ne désirant pas voir leur image diffusée de nous le signaler lors de la prise de vue.

Sans manifestation de leur part, nous considérerons leur consentement présumé.

Merci

BM

Militons ensemble - adhérez à FO

 

La liberté syndicale ne s'use que quand on ne s'en sert pas !

Adhésion à Force-Ouvrière, suivre le lien

http://www.force-ouvriere.fr/adherer

FO CPF CONTACT REGION

Eric   Centre    06 85 15 20 73
François   Nord    07 50 49 09 04

Fréderic   DSN FO CPF   06 87 21 72 94
Sofiane   Est & RA    06 61 50 67 96
Faiçal   Sud    06 22 57 50 64
Nadine   Paris Centre   06 36 97 10 40
Nathalie  UD FO 62   06 30 60 74 70

 udfo62@force-ouvriere.fr

Reda Sud 06 29 38 30 49

Sandrine Sec CE Paris   06 98 43 61 93

Bruno, coordinateur des IRP FO CPF

06 73 59 98 28
Cyril DSC FO CPF   06 25 56 84 86

 

15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 19:00
Les économistes de l’OFCE soulignent le risque que le financement du revenu de base ne s’effectue au détriment d’autres dépenses publiques ou sociales.

Les économistes de l’OFCE soulignent le risque que le financement du revenu de base ne s’effectue au détriment d’autres dépenses publiques ou sociales.

Revenu universel : l’OFCE estime le projet irréaliste

 


Le versement d’un revenu de base par l’État serait octroyé à tous les citoyens, sans conditions de ressources et sans exigence de contrepartie.
L’Observatoire français des conjonctures économiques pointe un coût très élevé.

Il craint que le financement du dispositif ne se fasse au détriment d’autres dépenses publiques ou sociales.

 

Le revenu universel, selon des modalités et des objectifs très variés, fait partie des sujets débattus dans le cadre de l’élection présidentielle.

Dans une étude publiée le 15 décembre dernier, « Le revenu universel : une utopie utile ? », l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) s’est penché sur la question.

Conclusion des deux économistes auteurs de la note : la mise en place d’un revenu universel est irréaliste en pratique, en raison d’un coût très élevé.

 

 

Un minimum de 785 euros par mois

 

 

Pour les deux chercheurs, Guillaume Allègre et Henri Sterdyniak, ne pas dégrader la situation des actuels bénéficiaires des minima sociaux impliquerait de fixer le minimum du revenu universel à 785 euros par mois pour un adulte – 1 100 euros par mois pour les plus de 65 ans, les personnes handicapées et 315 euros pour les moins de 18 ans.

 

Un tel dispositif coûterait 588 milliards d’euros, soit (compte tenu des économies de prestations réalisables) des dépenses supplémentaires de l’ordre de 480 milliards, 22 points de PIB ou encore 35 points de CSG, écrivent-ils.

 

Avec un montant mensuel de 1 000 euros par adulte, soit le seuil de pauvreté, et 300 euros par enfant, le coût du dispositif passerait à 674 milliards d’euros par an.

 

Le revenu universel remplacerait, dans ces hypothèses, les prestations familiales, le RSA, la prime d’activité et les allocations logement. Mais les prestations d’assurances sociales (retraite, chômage), l’Assurance maladie, les prestations d’aide à la garde des enfants devraient être maintenues, estiment les auteurs de l’étude.

 

 

Les économistes de l’OFCE soulignent le risque que le financement du revenu de base ne s’effectue au détriment d’autres dépenses publiques ou sociales.

 

Fin 2014, 4,1 millions de personnes percevaient un minimum social en France, soit 7,1 millions de bénéficiaires en prenant en compte les personnes à charge, enfants ou conjoints.

 

Pour combattre la pauvreté, les chercheurs de l’OFCE privilégient deux pistes de réforme. Ils estiment préférable d’alléger fortement les conditions et les formalités d’obtention du RSA, et éventuellement d’allouer un RSA majoré aux personnes en voie d’insertion ou, à l’inverse, pour celles qui n’ont pas la capacité de retrouver un emploi.

 

Ils se prononcent par ailleurs pour la mise en place, via une politique de relance économique, du droit de chacun à avoir un emploi.

 

Un droit qui figure à l’article 5 du préambule de la Constitution de 1946. 

 

Focus : Qu’est-ce que le revenu universel ?


Le principe du revenu universel, aussi appelé revenu de base, revenu d’existence ou allocation universelle, réside dans le fait de verser à tous un revenu mensuel d’un montant équivalent.

Ce revenu est délivré par l’État sur une base individuelle, sans conditions de ressources et sans exigence de contrepartie.

La possibilité est donnée de cumuler cette ressource avec d’autres, comme celles issues d’un emploi.

 

Sourcing:   FO Hebdo / FRANÇOISE LAMBERT

Revenu universel : l’OFCE estime le projet irréaliste

Partager cet article

Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication
commenter cet article

commentaires