Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : FO CPF (ex Dia) Distribution
  • FO CPF (ex Dia) Distribution
  • : La Bataille continue - Le Blog-note InFOrmatif - Un blog d'actualités sociales, juridiques et syndicales pour communiquer, faire connaître et partager nos expériences au service des salariés de la grande distribution et du commerce. En général. faire valoir les positions syndicales de FO sur l'actualité sociale, tant Française qu'Internationale.
  • Contact

Profil

  • @ FO CPF system publication
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités  syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés

Que signifie communiquer ? demanda le petit prince.


"C'est une chose trop oubliée, ça signifie créer des liens, 
répondit le renard."


Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry

.Le Blog-master (BM) se réserve le droit de suspendre, d'interrompre, ou de rejeter  la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers, d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, ou serait de nature ou à caractère diffamatoire, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

FO, Libre Independant Déterminé

 


Lanceur d'alerte


Un lanceur d'alerte est toute personne, groupe ou institution qui, voyant venir un danger, un risque ou un scandale, adresse un signal d'alarme et, ce faisant, enclenche un processus de régulation, de controverse ou de mobilisation collective

 Libres, Indépendants, Déterminés et Solidaires Ensemble. Communication, Information et Expression directe de l'actualité sociale, économique et syndicale de FO CPF et des salariés du commerce et de la Grande distribution.

Pages Du Blog-Note Informatif

Pour le  REPOS DOMINICAL pour tous en même temps

DROIT A L'IMAGE

Droit À L'image

Dans ce blog nous sommes amenés fréquemment à diffuser des images, des vidéos, des photos, voire des articles de presse, d'insérer des liens vers des documents,   ceci afin d'étoffer et d'éclairer nos posts, en leur donnant plus de contenus, pour une meilleure compréhension.

Nos sources sont toujours citées.

Nous le faisons en respectant le plus possible le droit à l'image et le droit de propriété intellectuel suivant les lois en vigueur.

Néanmoins rien n'empêche les personnes ne désirant pas voir leur image diffusée de nous le signaler lors de la prise de vue.

Sans manifestation de leur part, nous considérerons leur consentement présumé.

Merci

BM

CONTACT REGION

NADINE (Paris & IDF, région Centre) 06 36 97 10 40

NATHALIE (UD FO 62 ) 06 30 60 74 70

SOFYANE ( Rhin Rhône - Est ) 06 61 50 67 96

ERIC ( Centre & Centre Ouest) 06 85 15 20 73

 Cyril  Délégué Syndical Central FO CPF  06 25 56 84 86

SANDRINE, Secrétaire CE  Région Centre - Paris 06 98 43 61 93

17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 12:19
L’Europe a besoin d’augmentations salariales

L’Europe a besoin d’augmentations salariales

 


La Confédération Européenne des Syndicats a lancé sa campagne « L’Europe a besoin d’augmentations salariales » (Our Pay Rise), à Bruxelles le 14 février 2017.

Des syndicalistes européens ont débattu de la nécessité d’augmenter les salaires avec des représentants des employeurs et des gouvernements.

Je me félicite que la Confédération Européenne des Syndicats et ses organisations membres mettent en avant l’augmentation générale des salaires dans tous les pays européens.

 

C’est une double nécessité :

 

Répondre à l’attente, partout, des salariés du privé comme du public ;


Contrarier les politiques néolibérales d’austérité mises en œuvre au plan européen et, à des degrés divers, dans chacun des pays.

En particulier il s’agit de remettre en cause le mouvement de financiarisation et de revoir les traités européens.


1. Financiarisation de l’économie : nécessité d’une régulation/réglementation

 

De Milton Friedman (école de Chicago), en passant par les reaganomics et le consensus de Washington, puis l’OCDE en 1994, suivie par la Commission européenne on a assisté à une dérégulation à marche forcée conduisant à la crise de 2008.

Ce néolibéralisme s’est traduit par une financiarisation accrue de l’Economie.

 

Deux chiffres :

 

Entre 1970 et 2013, dans l’Union Européenne, la part de l’EBE ne finançant pas l’investissement productif a évolué comme le taux de chômage et le taux moyen d’investissement a perdu 1/3 de sa valeur.


Le ratio obligations/PIB (France, Allemagne, Italie, Espagne) inférieur à 50% en 1990 a été multiplié par 4 en 2015.

Cette financiarisation dérégulée est le problème essentiel.
Les dirigeants et les salariés deviennent les agents des actionnaires.

Or l’entreprise n’est pas une donnée juridique.

Un actionnaire n’est propriétaire que de ses actions.

 

2. Réviser les traités

 

Je pense en particulier au Pacte de stabilité et de croissance et au pacte budgétaire européen. Ils contribuent à inscrire dans le marbre une logique d’austérité économique et sociale se traduisant par une réduction des dépenses publiques et sociales, un allègement du coût du travail (dumping social et fiscal) un accroissement de la précarité dans l’emploi et les rémunérations.

 

Au plan salarial il y a une déconnexion entre l’évolution des salaires et des gains de productivité, la part des salaires dans la valeur ajoutée a diminué au bénéfice des profits.

 

Et quand elle se rétablit un peu, ce n’est pas au détriment des dividendes mais de l’autofinancement, c’est-à-dire de l’investissement.

 

Les inégalités se sont accrues (explosion de la rémunération des cadres dirigeants, flexibilité de rémunérations, AI/AG, maintien inégalités hommes/femmes, travail détaché, mini jobs notamment).

 

En zone euro la baisse du coût du travail constitue une dévaluation interne.

 

3. Face à cela la hausse des salaires est une réponse économique, sociale et démocratique

 

Au plan économique, c’est un soutien de la consommation et de l’activité.

 

Au plan social on revient dans une logique de progrès et on rétablit une confiance. Complémentairement cela participe d’une meilleure répartition des richesses et accroit les recettes des régimes sociaux. Au passage, il faut rappeler que la bonne revendication c’est l’inflation plus les gains de productivité.

Au plan démocratique, c’est un instrument qui permet de lutter contre la montée des mouvements que je qualifie de rejet de l’autre.

 

Il faut mettre en application la revendication : à travail égal, salaire égal. Cela vaut aussi pour l’égalité homme/femme et les jeunes.

 

Deux instruments sont indispensables :

 

L’existence de salaires minima dont l’objectif, pour FO, est d’atteindre 80% du salaire médian ;
La liberté de négociation, ce qui exclut que tout soit renvoyé au niveau de l’entreprise.

 

JEAN-CLAUDE MAILLY

L’Europe a besoin d’augmentations salariales
L’Europe a besoin d’augmentations salariales

Partager cet article

Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans SOCIETE InFO Dia - Social Actu sociale
commenter cet article

commentaires