Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : FO CPF (ex Dia) Distribution
  • FO CPF (ex Dia) Distribution
  • : La Bataille continue - Le Blog-note InFOrmatif - Un blog d'actualités sociales, juridiques et syndicales pour communiquer, faire connaître et partager nos expériences au service des salariés de la grande distribution et du commerce. En général. faire valoir les positions syndicales de FO sur l'actualité sociale, tant Française qu'Internationale.
  • Contact

Profil

  • @ FO CPF system publication
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités  syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés

Que signifie communiquer ? demanda le petit prince.


"C'est une chose trop oubliée, ça signifie créer des liens, 
répondit le renard."


Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry

 

Le Blog-master (BM) se réserve le droit de suspendre, d'interrompre, ou de rejeter  la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers, d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, ou serait de nature ou à caractère diffamatoire, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

FO, Libre Independant Déterminé

 


Lanceur d'alerte


Un lanceur d'alerte est toute personne, groupe ou institution qui, voyant venir un danger, un risque ou un scandale, adresse un signal d'alarme et, ce faisant, enclenche un processus de régulation, de controverse ou de mobilisation collective

 Libres, Indépendants, Déterminés et Solidaires Ensemble. Communication, Information et Expression directe de l'actualité sociale, économique et syndicale de FO CPF et des salariés du commerce et de la Grande distribution.

Pages Du Blog-Note Informatif

 

Pour le  REPOS DOMINICAL pour tous en même temps

DROIT A L'IMAGE

Droit À L'image

Dans ce blog nous sommes amenés fréquemment à diffuser des images, des vidéos, des photos, voire des articles de presse, d'insérer des liens vers des documents,   ceci afin d'étoffer et d'éclairer nos posts, en leur donnant plus de contenus, pour une meilleure compréhension.

Nos sources sont toujours citées.

Nous le faisons en respectant le plus possible le droit à l'image et le droit de propriété intellectuel suivant les lois en vigueur.

Néanmoins rien n'empêche les personnes ne désirant pas voir leur image diffusée de nous le signaler lors de la prise de vue.

Sans manifestation de leur part, nous considérerons leur consentement présumé.

Merci

BM

Militons ensemble - adhérez à FO

 

La liberté syndicale ne s'use que quand on ne s'en sert pas !

Adhésion à Force-Ouvrière, suivre le lien

http://www.force-ouvriere.fr/adherer

FO CPF CONTACT REGION

Eric   Centre    06 85 15 20 73
François   Nord    07 50 49 09 04

Fréderic   DSN FO CPF   06 87 21 72 94
Sofiane   Est & RA    06 61 50 67 96
Faiçal   Sud    06 22 57 50 64
Nadine   Paris Centre   06 36 97 10 40
Nathalie  UD FO 62   06 30 60 74 70

 udfo62@force-ouvriere.fr

Reda Sud 06 29 38 30 49

Sandrine Sec CE Paris   06 98 43 61 93

Bruno, coordinateur des IRP FO CPF

06 73 59 98 28
Cyril DSC FO CPF   06 25 56 84 86

 

15 mai 2017 1 15 /05 /mai /2017 08:52
15/05, c'est arrivé un certain 15 mai de notre histoire.....
15/05, c'est arrivé un certain 15 mai de notre histoire.....

15 mai 1855

 

 Première Exposition universelle en France

 


« The Great Exhibition of the Works of Industry of all Nations » a lieu à Londres, en 1851.

 

Sitôt après avoir visité cette première Exposition universelle, le président Louis-Napoléon Bonaparte décide de damer le pion aux Anglais et lance le projet d'une Exposition à Paris.

 

 

L'architecte Victor Niel construit le Palais de l'Industrie, un bâtiment à structure métallique de 45.000 m2 entre la Seine et les Champs-Élysées (il sera détruit en 1897 et remplacé par le Grand Palais et le Petit Palais).

 

Inaugurée le 15 mai 1855 par Louis-Napoléon Bonaparte, devenu l'empereur Napoléon III, la première Exposition universelle ferme le 15 novembre.

Le nombre de participants et la capacité d’accueil sont supérieurs à ceux de l'exposition de Londres. Une trentaine d'États sont représentés : les voisins européens, l'Égypte, la Tunisie, les colonies anglaises, portugaises et espagnoles, et de nombreuses nations latino-américaines.

 

L’Exposition en chiffres :

 

- 15 hectares

- 25 pays présents

- 24.000 exposants

- 5 millions de visiteurs

 

Restes architecturaux encore visibles :

 

- L’hôtel du Louvre, qui accueille les réceptions les plus somptueuses de l’Exposition universelle. Il est aujourd’hui le Louvre des antiquaires.

- Le Grand Hôtel de Paris (10e arrondissement).

-  « La France couronnant d’or l’art et l’industrie », groupe sculpté néo-antique que l’on peut voir au parc de Saint-Cloud.

- Le Zouave sculpté qui se dresse encore aujourd’hui contre l’un des piliers du nouveau pont de l’Alma.

 

Inventions et innovations diverses

 

- Le percolateur de Loysel (2.000 tasses de café à l’heure)

- La tondeuse à gazon

- La machine à laver le linge

- Le revolver à six coups

- La « Locomobile »

- Les machines à coudre Singer

- La poupée parlante

- Le pendule de Foucault

- Le premier saxophone

- Mise en place du classement des crus bordelais, encore en usage aujourd’hui

15/05, c'est arrivé un certain 15 mai de notre histoire.....

Le 15 mai....

 

 

1869, France : Programme républicain de Belleville. Léon Gambetta présente, à Belleville, le programme du Parti républicain.

 


1871, France :

 

A Paris, par une majorité de 45 voix contre 23 (essentiellement les membres de l’Association Internationale des Travailleurs), la Commune décide de constituer, à l’exemple de la révolution de 1789, un Comité de Salut Public.

 


1872, USA : un groupe de travailleurs de l'Ontario auxquels se rallient plusieurs travailleurs du Québec lancent le Mouvement pour la journée de 9 heures.

 


1874, France : une loi interdit le travail des enfants âgés de moins de 13 ans et réglemente le travail des femmes.

 

 

1877, France :

 

à l’initiative de Léon Gambetta, la Chambre des députés vote un ordre du jour dans lequel elle proclame qu’elle n’accordera sa confiance qu’à un ministère « libre de son action » et qui gouvernerait « conformément aux principes républicains ».

 


1882, Russie :

 

Lois de mai. Nouveau statut des Juifs, les ramenant dans les bourgs de la zone de résidence et leur interdisant de posséder des terres.

 


1889, France : ouverture au public de la tour Eiffel.

 

15 mai 1891

 

Vatican 

 

Le Vatican publie l’encyclique Rerum Novarum du pape Léon XIII. Elle fixe la doctrine sociale de l’Église.

On peut y lire« il y aura toujours entre les citoyens des inégalités de conditions sans lesquelles une société ne peut exister ni être conçue »ou« le travail est une nécessité, imposée comme une expiation et accompagnée de souffrances ».

 

 Elle constitue le texte inaugural de la doctrine sociale de l'Église catholique.

 

 

S'inspirant des réflexions (notamment les travaux de l'union de Fribourg) et de l'action des chrétiens « sociaux », l'encyclique, écrite face à la montée de la lutte des classes, condamne «la misère et la pauvreté qui pèsent injustement sur la majeure partie de la classe ouvrière » tout autant que le « socialisme athée ».

 

Elle dénonce également les «excès» du capitalisme et encourage de ce fait le syndicalisme chrétien et le catholicisme social contre les progrès du syndicalisme lutte des classes et du socialisme.

 

L’encyclique est à l’origine de la fondation de syndicats et de partis chrétiens, comme la CFTC en France.

Parallèlement elle est aussi à l’origine de la doctrine politique et sociale corporatiste. Le corporatisme est la défense d'une organisation économique, sociale, voire politique, reposant sur des corporations professionnelles.

 

Elle est apparue à la fin du XIXe siècle dans les milieux chrétiens « sociaux » en recherche d'une « troisième voie » socio-économique, entre le capitalisme libéral et les idéologies révolutionnaires (marxisme, anarchisme, etc.).

 

L'idéologie corporatiste a connu une grande vogue dans les années 1930, permettant de faire la synthèse de plusieurs mouvements d'apparence divergente : Le néo-traditionalisme prôné par l'extrême droite (Action française, Jeune droite, les non-conformistes des années 30, la Phalange nationale au Chili, le néo-socialisme en France, le planisme d’Henri de Man en Belgique, etc.).

 

Il s'agit là de renouer avec une société organique, dans laquelle les individus ne sont plus des nomades isolés et concurrents, comme dans le libéralisme, mais les composants d’un seul corps dont chacun a sa place et un rôle à jouer pour le bien de l'ensemble.

 

Les syndicats deviennent ainsi des « corps intermédiaires » destinés à jouer un rôle de modération, d’encadrement des salariés et de transmission de la bonne parole gouvernementale et patronale qui œuvre pour le « bien commun ».

 

Parmi les mouvements corporatistes et non-conformistes, beaucoup se sont rapprochés, temporairement ou non, de certaines formes de fascisme.

 

Un certain nombre ont été en France des soutiens du Régime de Vichy qui prônait ouvertement ce mode d'organisation de la société, mise en œuvre dans la «Charte du Travail ».

 

C’est en Italie, avec la Chambre des Corporations de Mussolini, au Portugal avec Salazar, en Allemagne avec le « Front du Travail » d’Hitler, que ces théories ont connu leurs principaux développements. Par la suite, ces préceptes ont encore été utilisés par le général de Gaulle pour son « Association Capital-Travail », (la «participation des travailleurs à la gestion»), et sa tentative de création en 1969 d’un sénat socio-professionnel.

 

Les partisans du corporatisme social et de la doctrine sociale de l’Eglise dont il est issu, après avoir transité par le Mouvement Républicain Populaire après la Libération, un certain nombre de clubs, dont le club Jean Moulin, se retrouvent aujourd’hui, tant à droite qu’à gauche, notamment pour la France, au parti socialiste et à la CFDT.

 

L'"autogestion" prônée par la CFDT est directement inspirée par cette doctrine.

 

Le mouvement « En marche » d’Emmanuel Macron, un disciple d’Emmanuel Mounier, (l’un des partisans de la doctrine sociale de l’Eglise), apparaît comme une recherche de synthèse entre ces différents mouvements corporatistes de droite et de gauche, pour une plus grande efficacité.

 

 

 

 

15 mai 1901

 

Formidable explosion à la poudrerie Gévelot

 


Formidable explosion à la poudrerie Gévelot, à Issy-les-Moulineaux, qui fit 17 morts et 17 gravement blessés parmi les ouvriers. Les corps horriblement déchiquetés et broyés par la puissance de la détonation offraient un spectacle atroce et indescriptible. L’explosion avait été provoquée par une lampe à souder, utilisée dans l’atelier où les ouvriers manipulaient la poudre.

À l’encontre de tout règlement, on avait procédé à des réparations avec un chalumeau et une lampe à flamme.

 

Dans le même atelier étaient entreposés 80 kgs de poudre dont la quantité ne devait pas dépasser 12 kilos. La responsabilité incombait aussi aux patrons, car les prescriptions rigoureuses qui réglementaient le travail dans les fabriques d’explosifs n’étaient pas respectées.

Ajoutons que les ouvriers n’étant pas alors assurés contre les accidents mortels, les familles devaient se contenter d’une indemnité dérisoire.

 

 

 

15 mai 1929

 

Création à Montevideo (Uruguay) de la Confédération syndicale latino-américaine (CSLA).

15/05, c'est arrivé un certain 15 mai de notre histoire.....
15/05, c'est arrivé un certain 15 mai de notre histoire.....
15/05, c'est arrivé un certain 15 mai de notre histoire.....

15 mai 1902

 

Premier film de fiction « Le Voyage dans la Lune »

 


Le 15 mai 1902, Georges Méliès présente « Le Voyage dans la Lune ». Il s'agit du premier film de fiction avec trucages. Sept ans après l'invention du cinéma, le 7e Art naît véritablement ce jour-là.

 

 

Pour réaliser ce premier film de fiction de 14 minutes, Méliès a utilisé un effet de montage en 3 plans. Fortement inspiré par Jules Vernes et H. G. Wells, il met en scène un groupe d’astronomes propulsé sur la Lune dans une sorte de boulet de canon géant.

Après un périlleux périple lunaire, au cours duquel ils croisent le chemin des hostiles Sélénites, ils parviennent à regagner la Terre.

 

 

Par le biais de formidables effets spéciaux et trucages, Georges Méliès réalise ce qui sera considéré comme l’un des tout premiers films de science-fiction.

Le public fera un triomphe à cette œuvre qui ouvrira la voie au grand spectacle cinématographique.

 

20 ans plus tard, ruiné et oublié, le génial créateur finira sa vie en vendant des fleurs à la gare Montparnasse.

15/05, c'est arrivé un certain 15 mai de notre histoire.....

Partager cet article

Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans Histoire sociale histoire Notre histoire Histoire
commenter cet article

commentaires