Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : FO CPF (ex Dia) Distribution
  • FO CPF (ex Dia) Distribution
  • : La Bataille continue - Le Blog-note InFOrmatif - Un blog d'actualités sociales, juridiques et syndicales pour communiquer, faire connaître et partager nos expériences au service des salariés de la grande distribution et du commerce. En général. faire valoir les positions syndicales de FO sur l'actualité sociale, tant Française qu'Internationale.
  • Contact

Profil

  • @ FO CPF system publication
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités  syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés

Que signifie communiquer ? demanda le petit prince.


"C'est une chose trop oubliée, ça signifie créer des liens, 
répondit le renard."


Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry

 

Le Blog-master (BM) se réserve le droit de suspendre, d'interrompre, ou de rejeter  la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers, d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, ou serait de nature ou à caractère diffamatoire, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

FO, Libre Independant Déterminé

 


Lanceur d'alerte


Un lanceur d'alerte est toute personne, groupe ou institution qui, voyant venir un danger, un risque ou un scandale, adresse un signal d'alarme et, ce faisant, enclenche un processus de régulation, de controverse ou de mobilisation collective

 Libres, Indépendants, Déterminés et Solidaires Ensemble. Communication, Information et Expression directe de l'actualité sociale, économique et syndicale de FO CPF et des salariés du commerce et de la Grande distribution.

Pages Du Blog-Note Informatif

 

Pour le  REPOS DOMINICAL pour tous en même temps

DROIT A L'IMAGE

Droit À L'image

Dans ce blog nous sommes amenés fréquemment à diffuser des images, des vidéos, des photos, voire des articles de presse, d'insérer des liens vers des documents,   ceci afin d'étoffer et d'éclairer nos posts, en leur donnant plus de contenus, pour une meilleure compréhension.

Nos sources sont toujours citées.

Nous le faisons en respectant le plus possible le droit à l'image et le droit de propriété intellectuel suivant les lois en vigueur.

Néanmoins rien n'empêche les personnes ne désirant pas voir leur image diffusée de nous le signaler lors de la prise de vue.

Sans manifestation de leur part, nous considérerons leur consentement présumé.

Merci

BM

Militons ensemble - adhérez à FO

 

La liberté syndicale ne s'use que quand on ne s'en sert pas !

Adhésion à Force-Ouvrière, suivre le lien

http://www.force-ouvriere.fr/adherer

FO CPF CONTACT REGION

Eric   Centre    06 85 15 20 73
François   Nord    07 50 49 09 04

Fréderic   DSN FO CPF   06 87 21 72 94
Sofiane   Est & RA    06 61 50 67 96
Faiçal   Sud    06 22 57 50 64
Nadine   Paris Centre   06 36 97 10 40
Nathalie  UD FO 62   06 30 60 74 70

 udfo62@force-ouvriere.fr

Reda Sud 06 29 38 30 49

Sandrine Sec CE Paris   06 98 43 61 93

Bruno, coordinateur des IRP FO CPF

06 73 59 98 28
Cyril DSC FO CPF   06 25 56 84 86

 

25 juin 2017 7 25 /06 /juin /2017 13:41
25/06, c'est arrivé un certain 25 juin de notre histoire....
25 juin 1876 - La bataille de Little Bighorn

25 juin 1876 - La bataille de Little Bighorn

25 juin 1876

 

La bataille de Little Bighorn

 


Le général américain George Armstrong Custer, en route avec le 7e régiment de cavalerie pour détruire un nouveau camp indien, tombe dans une embuscade tendue par 2.500 guerriers sioux aux ordres de Sitting Bull.

 

 

263 hommes du détachement de cavalerie sont tués près de la rivière de Little Bighorn, dans le Montana. Cela n'empêchera pas les Blancs, avides d'or, de continuer à envahir le territoire indien.

 

Les guerres indiennes s'achèveront avec la défaite des Apaches de Geronimo, dix ans plus tard.

 

 

Le général George Armstrong Custer (né en 1839 à New Rumley, Ohio) est tué lors de cette cuisante défaite.

 

     
Déroulement de la bataille

 

 

15h20

 

 

La bataille commence alors que les compagnies de Reno descendent dans la petite vallée et prennent une formation en ligne dite de skirmish line. Les Indiens sont pris par surprise, mais se portent à la rencontre de Reno qui les attaque dans le val.

 

Pendant ce temps, Custer longe les collines pour prendre le village sur son flanc. Les deux forces n’ont alors plus aucun contact visuel.

 

Vers 15h50, le major Reno a le flanc gauche exposé et commence à se faire déborder sur l’arrière. Il ordonne donc à ses cavaliers de se remettre en selle et de se retirer dans le sous-bois afin de consolider son flanc droit.

 

Par contre, les arbres empêchent les cavaliers de se positionner de manière ordonnée. Les guerriers chargent alors les cavaliers en désordre à travers le bois. Reno est submergé, il panique en ordonnant à ses hommes de monter à cheval, de mettre pied à terre puis de remonter...

 

La confusion s’installe et il donne alors l’ordre de la retraite en se dirigeant vers le haut de la colline. Ses hommes tentent de le suivre mais Reno n’a laissé aucune force de couverture ou arrière garde afin de couvrir sa retraite précipitée.

 

Ceci provoque une déroute et 40 soldats sont tués et 13 blessés par les Indiens, menés par les chefs Two Moon, Crazy Horse et Crow King.

 

 

16h10

 

 

Custer atteint une butte près du village. Il a besoin de reconnaître le terrain et trouver un gué pour assurer la future offensive du capitaine Benteen, au centre. Il envoie d’ailleurs un messager ordonnant à Benteen de le rejoindre rapidement et d’apporter avec lui des caisses de munitions transportables par les cavaliers (bring packs). Le train de mulet avance toujours indépendemment dans le dispositif.

 

 

16h20

 

 

Custer a divisé son bataillon en deux ailes : l’aile gauche, sous son commandement, comprend les compagnies E et F, qui devront aller reconnaître le gué au bas de Medicine Tail Coulee.

 

L’aile droite, sous le commandement du capitaine Keogh, doit protéger la manœuvre en engageant une bande d’Indiens montés revenus d’une partie de chasse et visibles au nord-est de Medicine Tail Coulee.

 

La reconnaissance faite, le régiment se regroupe au complet sur Calhoun Hill, au nord-ouest. Custer développe la suite de son plan : l’aile droite de Keogh se déploie sur la crête en ligne d’escarmouche, pendant que Custer et l’aile gauche reconnaissent un second gué (North Ford), toujours dans le but de lancer une attaque d’encerclement.

 

Selon toutes vraisemblances, Custer croit Reno toujours engagé.

 

Pendant ce temps, le capitaine Benteen fait sa jonction avec le major Reno sur une colline ce qui deviendra aujourd’hui le Reno-Benteen Battlefield.

 

Indigné de l’inaction de Reno, le capitaine Weir et ses hommes tenteront de se porter à la rencontre de Custer à 16h50. Ils resteront 45 minutes sans être soutenu. Le major Reno et le capitaine Benteen les rejoindront à 18 heures, alors que Custer et ses hommes sont sur le point d’être anéantis et, sans leur porter secours, feront retraite sur Reno Hill, de peur d’être repérés par les forces indiennes.

 

 

17h30-18h20

 

Les Indiens, sous le commandement du chef cheyenne Lame White Man, mènent l’offensive. L’aile gauche de Custer est brisée près de Deep Ravine où elle avait établi un périmètre de défense.

 

Débordé sur son flanc, l’aile droite s’effondre à son tour à 17h50, après plus d’une heure de combat à 1 contre 5, sur un terrain défavorable à la cavalerie démontée.

 

 

Le dernier carré de cavaliers américains succombe à 18h20 après des combats acharnés (cet épisode deviendra légendaire sous le nom de "Dernière résistance de Custer", Custer’s Last Stand).

 

 

Little Big Horn occupe une grande place dans la culture américaine. On estime qu’en moyenne, un millier de livres consacrés à l’engagement et/ou ses acteurs sortent chaque année aux États-Unis !

 

 

Bien que la bataille soit généralement appelée Little Big Horn, la plupart des Américains ne la connaissent que sous le nom de Dernière résistance de Custer (Custer’s Last Stand).

 

Jusqu’en 1991, le champ de bataille lui-même était d’ailleurs appelé « champ de bataille de Custer ».

Gal George Armstron Custer  & Sitting Bull
Gal George Armstron Custer  & Sitting Bull

Gal George Armstron Custer & Sitting Bull

G ORWELL

G ORWELL

Personnalités nées un 25 juin


 

1242 : Béatrice d'Angleterre, fille du roi Henry III, duchesse de Bretagne (Décédée le 24 mars 1275).

 

1715 : Foullon de Doué, conseiller d'État français (Décédé le 22 juillet 1789).

 

1768 : Lazare Hoche, général français de la Révolution (Décédé le 19 septembre 1797).

 

1858 : Georges Courteline, romancier et dramaturge français (Décédé le 25 juin 1929).

 

1887 : George Abbott, réalisateur, scénariste, réalisateur, producteur, dramaturge et acteur américain (Décédé le 31 janvier 1995).

 

1903 : Pierre Brossolette, homme politique français (Décédé le 22 mars 1944).

 

1903 : George Orwell, écrivain britannique (Décédé le 21 janvier 1950).

 

1928 : Peyo (Pierre Culliford, dit), auteur de bande dessinée belge (Décédé le 24 décembre 1992).

 

1931 : Glenmor (Émile Le Scanff, dit), auteur-compositeur-interprète, écrivain et poète de langue française et bretonne engagé dans la défense de l'identité bretonne (Décédé le 18 juin 1996).

 

1944 : Robert Charlebois, chanteur québécois.

 

1963 : George Michael, chanteur britannique (Décédé le 25 décembre 2016).

Pierre Brossolette, né le 25 juin 1903 à Paris et mort le 22 mars 1944 dans la même ville, est un journaliste et homme politique socialiste français. Il fut l'un des principaux dirigeants et héros de la Résistance française.

Pierre Brossolette, né le 25 juin 1903 à Paris et mort le 22 mars 1944 dans la même ville, est un journaliste et homme politique socialiste français. Il fut l'un des principaux dirigeants et héros de la Résistance française.

25/06, c'est arrivé un certain 25 juin de notre histoire....
25/06, c'est arrivé un certain 25 juin de notre histoire....

Le 25 juin...

 

 

 

1791, Révolution française :

 

Le roi de France (Louis XVI) est ramené de force à Paris après sa tentative de fuite qui a échouée à Varennes.

 


1793, Révolution française :

 

 

Le manifeste des « Enragés » : « La liberté n’est qu’un vain fantôme quand une classe d’hommes peut affamer l’autre impunément. L’égalité n’est qu’un vain fantôme quand le riche, par le monopole, exerce le droit de vie et de mort sur son semblable. La république n’est qu’un vain fantôme quand la contre-révolution s’opère, de jour en jour, par le prix des denrées, auquel les trois quarts des citoyens ne peuvent atteindre sans verser de larmes. » Jacques Roux, leader des Enragés, présente une pétition exigeant la taxation et la peine de mort contre les accapareurs.

 


1794, Révolution française : création des Archives nationales.

 


1795, France :

 

Le chef royaliste vendéen Charrette fait massacrer une centaine de Bleus, tandis que de son côté Georges Cadoudal a repris sa guerilla contre la République. L’accord de la Jaunaye est remis en question.

 


1824, France :

 

Une loi introduit la notion de circonstances atténuantes dans le Code civil.

 


1836, France :

 

Armand Dutacq, Alexandre Ledru-Rollin et Prosper Guillemot fondent « Le Siècle », l’organe de l’opposition libérale, la « Gauche dynastique ».

 


1845, France :

 

Interpellation à la Chambre sur le massacre d'une tribu arabe perpétré par le colonel Pélissier à l'ouest d'Alger.

 


1848, France :

 

Révolution de 1848, révolte ouvrière des «Journées de Juin »: suite de la répression. Aux premières heures, début de l'attaque générale par Lamoricière au nord, Bedeau au centre, reprise de tout le quartier de l'Hôtel de ville jusqu'à la Bastille et de tous les quartiers du nord.

Seul, le faubourg Saint-Antoine résiste jusqu'au soir. Dans la nuit descente progressive des troupes de Lamoricière par les quartiers de l'est pour tourner le faubourg Saint-Antoine.

 

 

1857, France : Baudelaire publie « Les Fleurs du Mal ».

 


1857, France : parution de « L’Argent », roman de Jules Vallès publié sans nom d’auteur et dirigé contre le financier Jules Mirès.

 

 

25 juin 1957

 

 

Convention de l’Organisation internationale du travail (OIT) sur le travail forcé.


Chaque État membre s’engage à le supprimer comme mesure de coercition ou d’éducation politique, de méthode de mobilisation et d’utilisation de la main-d’œuvre, de mesure de discipline de travail ou de discrimination raciale, sociale, nationale ou religieuse.

Telecharger le texte de la convention N°105 sur l'abolition du travail forcé

25/06, c'est arrivé un certain 25 juin de notre histoire....

Partager cet article

Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans Histoire sociale histoire Notre histoire Histoire
commenter cet article

commentaires