Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : FO CPF (ex Dia) Distribution
  • FO CPF (ex Dia) Distribution
  • : La Bataille continue - Le Blog-note InFOrmatif - Un blog d'actualités sociales, juridiques et syndicales pour communiquer, faire connaître et partager nos expériences au service des salariés de la grande distribution et du commerce. En général. faire valoir les positions syndicales de FO sur l'actualité sociale, tant Française qu'Internationale.
  • Contact

Profil

  • @ FO CPF system publication
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités  syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés

Que signifie communiquer ? demanda le petit prince.


"C'est une chose trop oubliée, ça signifie créer des liens, 
répondit le renard."


Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry

 

Le Blog-master (BM) se réserve le droit de suspendre, d'interrompre, ou de rejeter  la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers, d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, ou serait de nature ou à caractère diffamatoire, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

FO, Libre Independant Déterminé

 


Lanceur d'alerte


Un lanceur d'alerte est toute personne, groupe ou institution qui, voyant venir un danger, un risque ou un scandale, adresse un signal d'alarme et, ce faisant, enclenche un processus de régulation, de controverse ou de mobilisation collective

 Libres, Indépendants, Déterminés et Solidaires Ensemble. Communication, Information et Expression directe de l'actualité sociale, économique et syndicale de FO CPF et des salariés du commerce et de la Grande distribution.

Pages Du Blog-Note Informatif

 

Pour le  REPOS DOMINICAL pour tous en même temps

DROIT A L'IMAGE

Droit À L'image

Dans ce blog nous sommes amenés fréquemment à diffuser des images, des vidéos, des photos, voire des articles de presse, d'insérer des liens vers des documents,   ceci afin d'étoffer et d'éclairer nos posts, en leur donnant plus de contenus, pour une meilleure compréhension.

Nos sources sont toujours citées.

Nous le faisons en respectant le plus possible le droit à l'image et le droit de propriété intellectuel suivant les lois en vigueur.

Néanmoins rien n'empêche les personnes ne désirant pas voir leur image diffusée de nous le signaler lors de la prise de vue.

Sans manifestation de leur part, nous considérerons leur consentement présumé.

Merci

BM

Militons ensemble - adhérez à FO

 

La liberté syndicale ne s'use que quand on ne s'en sert pas !

Adhésion à Force-Ouvrière, suivre le lien

http://www.force-ouvriere.fr/adherer

FO CPF CONTACT REGION

Eric   Centre    06 85 15 20 73
François   Nord    07 50 49 09 04

Fréderic   DSN FO CPF   06 87 21 72 94
Sofiane   Est & RA    06 61 50 67 96
Faiçal   Sud    06 22 57 50 64
Nadine   Paris Centre   06 36 97 10 40
Nathalie  UD FO 62   06 30 60 74 70

 udfo62@force-ouvriere.fr

Reda Sud 06 29 38 30 49

Sandrine Sec CE Paris   06 98 43 61 93

Bruno, coordinateur des IRP FO CPF

06 73 59 98 28
Cyril DSC FO CPF   06 25 56 84 86

 

5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 08:47
La « mafiosité » de la tomate italienne
La « mafiosité » de la tomate italienne

CONSOMMATION 

 


La « mafiosité » de la tomate italienne

 


Le scandale de la tomate italienne vient d’éclater.

 

La mafia aurait organisé un trafic fructueux : revendre comme made in Italy des tomates de piètre qualité produites à l’étranger, en outre dans des conditions sociales calamiteuses.

 

 

L’enquête aura duré deux ans : le journaliste Jean-Baptiste Malet l’a publiée dans son livre L’Empire de l’or rouge : enquête mondiale sur la tomate d’industrie, publié le 17 mai dernier chez Fayard.

 

Il y relate comment la mafia italienne, notamment la Cosa Nostra (Sicile), la Sacra Corona Unita (Pouilles) et la Camorra (région de Naples), se fournit en tomates à très bas prix à l’étranger avant de les revendre – en coulis, concentré et autres dérivés – comme provenant d’Italie, évitant de surcroît les droits de douane.

 

Avec la libre circulation des biens, notamment des produits agricoles ou issus de l’agroalimentaire, il est très difficile de tout contrôler.

 

Et puis, la réglementation est aussi responsable de cette situation.

 

Les produits labellisés made in Italy ont souvent le droit de l’être car ils sont fabriqués, élaborés en Italie, même s’ils le sont essentiellement à partir de concentré de tomates de Chine fourni par la mafia, explique l’auteur.

 

 

L’empire du Milieu, roi de la tomate

 

 

15,4
C’est le nombre de milliards de dollars générés par le trafic de tomates de l’« agromafia » selon l’auteur de l’enquête.

 


Les tomates low cost viennent principalement des États-Unis et d’Espagne, mais surtout de Chine.

 

L’empire du Milieu en est le premier producteur mondial, devant les Américains. En Chine, la culture des tomates se fait dans des conditions de travail terribles, surtout dans le Xinjiang, au nord-ouest du pays.

 

Au grand bénéfice de conglomérats, souvent tenus par des généraux et fournissant nombre de géants mondiaux de l’agroalimentaire.

 

Et quand la tomate vient réellement d’Italie, les ouvriers agricoles sont pour beaucoup des migrants, sous-payés et pratiquement tous non déclarés par « l’agromafia », comme l’appelle Jean-Baptiste Malet.

 

Gagnant entre 1,16 et 1,33 centime d’euro par kilo de tomates ramassé, ce sont dans la quasi-totalité des Africains, Bulgares ou Roumains.

 

Ainsi la tomate, la « pomodoro », peut transformer l’argent sale en or.

 

Bref, comme le souligne J.-B. Malet, derrière ce produit banal se cache une violence extrême [1]. 

 

 

Zoom : À la sauce lobby

 


Disputant à la pomme de terre le titre d’aliment le plus consommé au monde, la tomate est un ingrédient essentiel pour les multinationales de l’agroalimentaire.

Leurs lobbys ont même réussi, en 2011, à faire classer par le Congrès américain la sauce tomate pour pizza comme un légume dans les menus des écoles.

 

 

Sourcing:    MICHEL POURCELOT, in FO Hebdo

 

Notes

[1] L’Empire de l’or rouge, Jean-Baptiste Malet, éditions Fayard, 288 pages, 19 euros.

La « mafiosité » de la tomate italienne

Retrouvez notre article antérieur (19 mai écoulé) sur ce même sujet:

 

Suivre le lien:

 

http://foed.over-blog.com/2017/05/concentre-de-tomate-made-in-china-bienvenue-dans-la-mondialisation-degueu.html

La « mafiosité » de la tomate italienne
La « mafiosité » de la tomate italienne
La « mafiosité » de la tomate italienne

Partager cet article

Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans InFO Dia Conso AFOC - Consommation InFO Conso AFOC
commenter cet article

commentaires