Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : FO CPF (ex Dia) Distribution
  • FO CPF (ex Dia) Distribution
  • : La Bataille continue - Le Blog-note InFOrmatif - Un blog d'actualités sociales, juridiques et syndicales pour communiquer, faire connaître et partager nos expériences au service des salariés de la grande distribution et du commerce. En général. faire valoir les positions syndicales de FO sur l'actualité sociale, tant Française qu'Internationale.
  • Contact

Profil

  • @ FO CPF system publication
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités  syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés

Que signifie communiquer ? demanda le petit prince.


"C'est une chose trop oubliée, ça signifie créer des liens, 
répondit le renard."


Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry

 

Le Blog-master (BM) se réserve le droit de suspendre, d'interrompre, ou de rejeter  la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers, d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, ou serait de nature ou à caractère diffamatoire, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

FO, Libre Independant Déterminé

 


Lanceur d'alerte


Un lanceur d'alerte est toute personne, groupe ou institution qui, voyant venir un danger, un risque ou un scandale, adresse un signal d'alarme et, ce faisant, enclenche un processus de régulation, de controverse ou de mobilisation collective

 Libres, Indépendants, Déterminés et Solidaires Ensemble. Communication, Information et Expression directe de l'actualité sociale, économique et syndicale de FO CPF et des salariés du commerce et de la Grande distribution.

Pages Du Blog-Note Informatif

 

Pour le  REPOS DOMINICAL pour tous en même temps

DROIT A L'IMAGE

Droit À L'image

Dans ce blog nous sommes amenés fréquemment à diffuser des images, des vidéos, des photos, voire des articles de presse, d'insérer des liens vers des documents,   ceci afin d'étoffer et d'éclairer nos posts, en leur donnant plus de contenus, pour une meilleure compréhension.

Nos sources sont toujours citées.

Nous le faisons en respectant le plus possible le droit à l'image et le droit de propriété intellectuel suivant les lois en vigueur.

Néanmoins rien n'empêche les personnes ne désirant pas voir leur image diffusée de nous le signaler lors de la prise de vue.

Sans manifestation de leur part, nous considérerons leur consentement présumé.

Merci

BM

Militons ensemble - adhérez à FO

 

La liberté syndicale ne s'use que quand on ne s'en sert pas !

Adhésion à Force-Ouvrière, suivre le lien

http://www.force-ouvriere.fr/adherer

FO CPF CONTACT REGION

Eric   Centre    06 85 15 20 73
François   Nord    07 50 49 09 04

Fréderic   DSN FO CPF   06 87 21 72 94
Sofiane   Est & RA    06 61 50 67 96
Faiçal   Sud    06 22 57 50 64
Nadine   Paris Centre   06 36 97 10 40
Nathalie  UD FO 62   06 30 60 74 70

 udfo62@force-ouvriere.fr

Reda Sud 06 29 38 30 49

Sandrine Sec CE Paris   06 98 43 61 93

Bruno, coordinateur des IRP FO CPF

06 73 59 98 28
Cyril DSC FO CPF   06 25 56 84 86

 

13 juin 2017 2 13 /06 /juin /2017 20:20
 Ministères de Bercy‏Compte certifié @_Bercy_ #Prélèvementàlasource : le dispositif est reporté au 1er janvier 2019. 

Ministères de Bercy‏Compte certifié @_Bercy_ #Prélèvementàlasource : le dispositif est reporté au 1er janvier 2019. 

FISCALITÉ

 


Prélèvement à la source : en attendant le mystérieux audit

 


Le feuilleton continue.

 

Après l’interrogation sur le maintien, le report ou l’annulation du système du prélèvement à la source (PAS) de l’impôt sur le revenu dont l’entrée en vigueur était initialement prévue au 1er janvier 2018, le Premier ministre, M. Édouard Philippe a annoncé le 6 juin que la mesure était décalée d’un an.

 

Le nouveau gouvernement a par ailleurs annoncé mais sans détailler sa décision qu’un audit du PAS sera réalisé par l’inspection générale des finances (IGF) et un cabinet indépendant et qu’une expérimentation sera lancée cet été avec des entreprises volontaires.

 

FO souhaiterait obtenir quelques précisions.

 

 

On est dans le brouillard total résume Philippe Grasset, le secrétaire général de la Fédération FO Finances à propos des modalités de report du prélèvement à la source (PAS) mais aussi concernant celles de l’audit et des expérimentations (entre juillet et septembre) du PAS qui devraient être réalisées cet été.

 

Des entreprises volontaires testeraient ce PAS dont le report devra faire l’objet de mesures législatives et réglementaires précise le ministère de l’Action et des Compte publics.

 

La mesure du prélèvement à la source avait en effet été adoptée par le Parlement via la loi de finances pour 2017.

 

 

Pour le ministère, ce report assorti d’un audit et d’expérimentations doit permettre d’examiner la robustesse technique et opérationnelle du PAS et dévaluer la charge induite pour les collecteurs, en particulier les entreprises.

 

Les entreprises sont vent debout contre cette réforme craignant une charge supplémentaire pour leurs services via la formation de salariés, l’acquisition de logiciels...

 

Que sait-on concernant l’audit ?

 

C’est le black-out total au plan de l’information regrette Philippe Grasset qui accompagné d’une délégation FO du secteur des Finances (finances publiques/DGFIP-FO et Douanes FO) rencontrait le 6 juin dernier le ministre de l’Action et des Comptes publics, M. Gérard Darmanin.

 

Aucun abandon en vue

 

Alors que la préparation du lancement du PAS —initialement prévu pour le 1er janvier 2018— mobilise depuis des mois les services de la DGFIP et ses agents, FO Finances a rappelé l’opposition de FO à cette réforme.

 

Dès son annonce en 2015, FO Finances avait indiqué que l’entrée en vigueur du PAS en 2018 constituait une date trop précipitée. Le report est donc le moins que puisse faire le gouvernement ! La suppression du projet PAS serait encore mieux insiste Philippe Grasset.

 

 

Le ministère indique toutefois que le PAS constituera un progrès pour les français en permettant d’ajuster en temps réel la perception de l’impôt à l’évolution des revenus et de la situation de chacun. La décision de report permettra de rassurer l’ensemble des acteurs économiques pour mettre en œuvre cette réforme dans les meilleures conditions.

 

Pas la moindre trace d’une volonté d’abandon pur et simple donc.

 

 

Alors que la mesure PAS consisterait à prélever chaque mois l’impôt sur le revenu directement sur le salaire —ce qui transforme donc l’employeur en tiers collecteur de cet impôt— la DGFIP-FO vient de rappeler de son côté qu’elle souhaite que le gouvernement n’invoque pas un niveau d’impréparation de l’administration, ce qui revient à se défausser sur les services et leurs agents.

 

 

Dans un message adressé la semaine dernière au réseau financier rapporte Hélène Fauvel, la secrétaire générale de la DGFIP-FO, le Directeur général des finances indique en effet étrangement que par le report le temps supplémentaire pourra utilement être consacré aux ajustements nécessaires après l’audit…

 

Juste pour éviter un télescopage ?

 

Les ajustements techniques et les cajoleries aux entreprises seraient-ils les seuls motifs du report du PAS ?

 

Comme de nombreux observateurs, la DGFIP-FO ose un lien pas vraiment curieux entre la décision de report et le souhait du gouvernement que le PAS ne vienne pas percuter les effets potentiels d’un transfert des cotisations sociales vers la CSG… Quoi qu’il en soit, cette réforme PAS ne s’imposait pas estime la DGFIP-FO réitérant ses critiques.

 

 

Le PAS va compliquer la vie des contribuables et des entreprises. Et par ailleurs, pourquoi vouloir à tout prix changer un système qui fonctionne parfaitement ? s’irrite le syndicat FO rappelant que les étapes de déclaration annuelle des revenus et de régularisation du solde à payer perdureront.

 

Concrètement, le système PAS, prétendument facile de maniement, pratique et sans souci pour les contribuables qui verraient leur niveau d’imposition ajusté quasiment en temps réel en fonction du niveau des revenus qu’ils perçoivent est une douce illusion.

 

 

Lors de sa rencontre avec le ministre, FO Finances a tenue aussi à rappeler l’état de détérioration des services financiers au plan des emplois. Plus de 30 000 emplois ont disparu en effet en quinze ans. Ces deux dernières années, 60% des suppressions d’emplois au sein de la fonction publique de l’État ont concerné les ministères financiers.

 

 

Le lendemain de cette rencontre, le Premier ministre annonçait le report de la mesure mais, depuis, aucune information n’est disponible.

 

 

Qui testera le PAS ?   Comment sera réalisé l’audit, sur quels points ?

 

Combien et quelles entreprises participeront à l’expérimentation du PAS cet été ?

 

FO Finances qui souhaiterait obtenir ces informations indique d’ores et déjà que l’audit devra intégrer la diversité des entreprises —de la TPE à la multinationale— et la multitude des cas particuliers de citoyens impactés par le prélèvement à la source.

 

 

L’audit ne doit pas tester le Pas que sur des grande sociétés telle Renault mais aussi sur de petites entreprises. Une petite boulangerie pourrait par exemple connaître davantage de difficultés face à la mise en place du PAS qu’une grande indique Philippe Grasset.

 

 

Quant-aux contribuables… Le ministère de l’Action et des Comptes publics précise que les dispositifs relatifs à l’année de transition (initialement 2017) seront reportés d’un an et les modalités d’imposition pour 2018 resteront inchangées par rapport à celles en vigueur en 2017.

 

 

Reste que certains contribuables qui avaient pu déjà prendre des mesures (décision de départ en retraite en 2018 notamment…) pour 2018 dans la perspective du lancement du PAS risquent d’être perturbés.

 

Cela constituera des questionnements supplémentaires auxquels tenteront de répondre désormais aux guichets les agents des finances publiques.

 

Une nouvelle charge de travail, donc.

 

 

Sourcing:    FO Hebdo /  VALÉRIE FORGERONT

Prélèvement à la source : en attendant le mystérieux audit

Partager cet article

Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans Actu sociale SOCIETE
commenter cet article

commentaires