Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : FO CPF (ex Dia) Distribution
  • FO CPF (ex Dia) Distribution
  • : La Bataille continue - Le Blog-note InFOrmatif - Un blog d'actualités sociales, juridiques et syndicales pour communiquer, faire connaître et partager nos expériences au service des salariés de la grande distribution et du commerce. En général. faire valoir les positions syndicales de FO sur l'actualité sociale, tant Française qu'Internationale.
  • Contact

Profil

  • @ FO CPF system publication
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités  syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés

Que signifie communiquer ? demanda le petit prince.


"C'est une chose trop oubliée, ça signifie créer des liens, 
répondit le renard."


Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry

 

Le Blog-master (BM) se réserve le droit de suspendre, d'interrompre, ou de rejeter  la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers, d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, ou serait de nature ou à caractère diffamatoire, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

FO, Libre Independant Déterminé

 


Lanceur d'alerte


Un lanceur d'alerte est toute personne, groupe ou institution qui, voyant venir un danger, un risque ou un scandale, adresse un signal d'alarme et, ce faisant, enclenche un processus de régulation, de controverse ou de mobilisation collective

 Libres, Indépendants, Déterminés et Solidaires Ensemble. Communication, Information et Expression directe de l'actualité sociale, économique et syndicale de FO CPF et des salariés du commerce et de la Grande distribution.

Pages Du Blog-Note Informatif

 

Pour le  REPOS DOMINICAL pour tous en même temps

DROIT A L'IMAGE

Droit À L'image

Dans ce blog nous sommes amenés fréquemment à diffuser des images, des vidéos, des photos, voire des articles de presse, d'insérer des liens vers des documents,   ceci afin d'étoffer et d'éclairer nos posts, en leur donnant plus de contenus, pour une meilleure compréhension.

Nos sources sont toujours citées.

Nous le faisons en respectant le plus possible le droit à l'image et le droit de propriété intellectuel suivant les lois en vigueur.

Néanmoins rien n'empêche les personnes ne désirant pas voir leur image diffusée de nous le signaler lors de la prise de vue.

Sans manifestation de leur part, nous considérerons leur consentement présumé.

Merci

BM

Militons ensemble - adhérez à FO

 

La liberté syndicale ne s'use que quand on ne s'en sert pas !

Adhésion à Force-Ouvrière, suivre le lien

http://www.force-ouvriere.fr/adherer

FO CPF CONTACT REGION

Eric   Centre    06 85 15 20 73
François   Nord    07 50 49 09 04

Fréderic   DSN FO CPF   06 87 21 72 94
Sofiane   Est & RA    06 61 50 67 96
Faiçal   Sud    06 22 57 50 64
Nadine   Paris Centre   06 36 97 10 40
Nathalie  UD FO 62   06 30 60 74 70

 udfo62@force-ouvriere.fr

Reda Sud 06 29 38 30 49

Sandrine Sec CE Paris   06 98 43 61 93

Bruno, coordinateur des IRP FO CPF

06 73 59 98 28
Cyril DSC FO CPF   06 25 56 84 86

 

21 août 2017 1 21 /08 /août /2017 19:36
L’OIT lance une commission internationale sur l’avenir du travail

L’OIT lance une commission internationale sur l’avenir du travail
 

Relation entre travail et société, emplois décents, organisation et gouvernance du travail sont les thèmes centraux à étudier.

Le sujet est dans l'air depuis plusieurs années. Dans un contexte de chômage de masse frappant certains pays, d'une numérisation croissante de l'économie internationale et d'une robotisation accrue des tâches industrielles, le tout avec une population mondiale qui ne cesse de croître, quel sera, à l'avenir, la place du travail tel qu'il est organisé et défini aujourd'hui ? C'est à cette épineuse question que va s'atteler la Commission mondiale sur le futur du travail lancée, lundi, à Genève, par l'Organisation internationale du travail (OIT).

 

Présidée par le Premier ministre suédois, Stefan Löfven, et la présidente de la République de Maurice, Ameenah Gurib-Fakim, cette commission comprend 28 membres dont Thorben Albrecht, secrétaire d'Etat au Ministère fédéral allemand du Travail et des Affaires Sociales, Alain Dehaze, PDG de Adecco Group, Alain Supiot, professeur au Collège de France, à Paris, ou encore Richard Samans, directeur général du Forum économique mondial.

Guy Ryder, le directeur général de l'OIT

La Commission se concentrera, en particulier, sur la relation entre le travail et la société, le défi de créer des emplois décents pour tous, l'organisation du travail et de la production, et la gouvernance du travail.

Elle devra rendre ses travaux dans deux ans, en 2019, où l'OIT, organisation tripartite rassemblant des représentants des gouvernements, des entreprises et des syndicats, fêtera son centenaire.

Il est fondamental d'affronter ces défis avec la conviction que l'avenir du travail n'est pas décidé pour nous à l'avance. C'est un avenir que nous devons faire en fonction des valeurs et des préférences que nous choisissons et des politiques que nous concevons et mettons en oeuvre », a relevé Guy Ryder, le directeur général de l'OIT, en annonçant ce lancement.

Pour leur part, les deux coprésidents, dans une tribune commune diffusée lundi, jugent que « si trop de personnes s'inquiètent d'être laissées pour compte, si nos sociétés ne sont plus capables d'apporter des changements positifs, il y a de fortes chances pour que des forces perturbatrices minent la croissance et déstabilisent l'harmonie sociale et politique. En effet, la tendance dont nous sommes témoins d'un virage vers la pensée populiste est l'un des principaux défis de notre époque ».

 

Régulation

 

En avril dernier, l'OIT avait déjà rassemblé ,lors d'un séminaire de deux jours organisé à Genève, nombre de personnalités internationales pour plancher sur le futur du travail. Parmi elles, Robert Skidelsky, professeur d'économie politique à l'Université de Warwick, a contesté ceux qui prédisent la fin du travail d'ici vingt à trente ans. « Au XIX siècle, on a eu peur des machines qui allaient détruire l'emploi. Cela n'a pas eu lieu. »

 Mais, face au développement des nouvelles technologies, Robert Skidelsky souhaite un encadrement et ne pas laisser seul le marché décider.

A ses yeux, une redistribution des profits réalisés par les possesseurs des technologies devrait être opérée pour ne pas laisser croître les inégalités.

Marcel van der Linden, chercheur à l'International Institute of Social History, souligne que l'on assiste aujourd'hui au démantèlement de la relation standard employeur-employé mise en place au XIXsiècle. « L'entreprise traditionnelle est en train de se désintégrer. » 

Le tout dans un contexte d'affaiblissement des syndicats au détriment de la protection des salariés. Faut-il dès lors taxer les robots, imposer un revenu de base universel, comme l'ont proposé certains intervenants... Les sujets à couvrir par la commission lancée lundi ne manquent pas.


 

Partager cet article

Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans InFO Dia - Social Actu sociale Négociations SOCIETE
commenter cet article

commentaires