Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : FO CPF (ex Dia) Distribution
  • FO CPF (ex Dia) Distribution
  • : La Bataille continue - Le Blog-note InFOrmatif - Un blog d'actualités sociales, juridiques et syndicales pour communiquer, faire connaître et partager nos expériences au service des salariés de la grande distribution et du commerce. En général. faire valoir les positions syndicales de FO sur l'actualité sociale, tant Française qu'Internationale.
  • Contact

Profil

  • @ FO CPF system publication
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités  syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés

Que signifie communiquer ? demanda le petit prince.


"C'est une chose trop oubliée, ça signifie créer des liens, 
répondit le renard."


Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry

.Le Blog-master (BM) se réserve le droit de suspendre, d'interrompre, ou de rejeter  la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers, d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, ou serait de nature ou à caractère diffamatoire, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

FO, Libre Independant Déterminé

 


Lanceur d'alerte


Un lanceur d'alerte est toute personne, groupe ou institution qui, voyant venir un danger, un risque ou un scandale, adresse un signal d'alarme et, ce faisant, enclenche un processus de régulation, de controverse ou de mobilisation collective

 Libres, Indépendants, Déterminés et Solidaires Ensemble. Communication, Information et Expression directe de l'actualité sociale, économique et syndicale de FO CPF et des salariés du commerce et de la Grande distribution.

Pages Du Blog-Note Informatif

Pour le  REPOS DOMINICAL pour tous en même temps

DROIT A L'IMAGE

Droit À L'image

Dans ce blog nous sommes amenés fréquemment à diffuser des images, des vidéos, des photos, voire des articles de presse, d'insérer des liens vers des documents,   ceci afin d'étoffer et d'éclairer nos posts, en leur donnant plus de contenus, pour une meilleure compréhension.

Nos sources sont toujours citées.

Nous le faisons en respectant le plus possible le droit à l'image et le droit de propriété intellectuel suivant les lois en vigueur.

Néanmoins rien n'empêche les personnes ne désirant pas voir leur image diffusée de nous le signaler lors de la prise de vue.

Sans manifestation de leur part, nous considérerons leur consentement présumé.

Merci

BM

Militons ensemble - adhérez à FO

La liberté syndicale ne s'use que quand on ne s'en sert pas !

Adhésion à Force-Ouvrière, suivre le lien

http://www.force-ouvriere.fr/adherer

FO CPF CONTACT REGION

Eric   Centre    06 85 15 20 73
François   Nord    07 50 49 09 04

Fréderic   DSN FO CPF   06 87 21 72 94
Sofiane   Est & RA    06 61 50 67 96
Faiçal   Sud    06 22 57 50 64
Nadine   Paris Centre   06 36 97 10 40
Nathalie  UD FO 62   06 30 60 74 70

 udfo62@force-ouvriere.fr

Reda Sud 06 29 38 30 49

Sandrine Sec CE Paris   06 98 43 61 93
Cyril DSC FO CPF   06 25 56 84 86

 

/ / /



Avec l'AFOC défendons le logement social et les droits des salariés

L'hiver remet
sur le devant de la scéne la situation des personnes sans logis ou mal logées. Cette anée, c'est aussi l'occasion, de différents côtés, de revenir sur la question de savoir qui doit loger dans les HLM.

Ce qu'improprement
on appelle d'un terme vague "les classes moyennes", occuperaient indûment des logements sociaux.

En d'autres termes, les HLM devraient devenir de slogements nécessairements transitoires, des ahbiatts provisoires, des sortes de cîtés d'urgence "améliorées", c'est àdire en fait des îlots de béton dégradés, dont déjà une majorité d'occupants devraient être écartés

 - Les salariés cotisent, sous forment de salaire différé, au 1% dit patronal versé aux organises collecteurs et des tiéns à la construction de logements sociaux.

 - Ils payent les impôts, qui permettent l'existence physique des Communes et des Conseils généraux, impôts via lesquels existent et peuvent exister les offices municipaux et départementaux de HLM; mais ils ne seraient pas légitimes dans les logements gérés et construis par ces offices?!

En contestant la légitimité des salriés dans les logemnts HLM; au motif qu'il n'y en a pas assez pour loger les SDF ou les tres mal logés parce que trop pauvres, on définit le logement social comme étant une stucture provisoire, comme devant être destinés à devenir une concentration de la misére et d ela grande pauvreté, et on veut faire des salriés, principal gisement de ressources fiscales, des sans droits sociaux, en fait des bons à payer mais n'aynt droit à rien !!

En outre, on explique aussi, par là, que le logement ayant un fianacement et des objectifs non mercantiles n'a plus sa place dans ce pays.

En d'autres termes, et sous pretexte de se pencher sur le sort des plus démunis, on affirme la prééminence du privé comme unique moyen de se loger. On est dans le même type de raisonnement que celui qui considére illégitime et "antiéconomique" les services publics et les démanétles et/ou les privatise.

FORCE OUVRIERE et ses militants siégeant dans les conseils d'administration des offices HLM, dans les organismes collectant et/ou gérant le 1% dit patronal, mettront tout en oeuvre pour s'opposer à cette attaque hypocrite contre la classe ouvriere, menée sous prétexte de solidarité avec les plus démunis.

Par sona ction passée et présente pour ses droits conquis et ses revendications, la classe ouvriere, même affublée du pseudonyme de "classe moyenne" destinée à la présenter comme un groupe social quasi rpivilégié, est la principale source d eprogrés social ouvrant une solution réelle et durable à la situation des personnes se retrouvnt à la rue ou trop pauvres pour pouvoir se loger convenablement ou être logée dans un logement HLM ou ailleurs.

FORCE OUVRIERE dénonce la campagne de dénigrement contre la prétendue "classe moyenne".

Pour certains, être smicard à 1 200 euros, agner 1 500- 1 800 €uros par mois, ferait de vous un membre de la "classe moyenne' ilégitime dans un logemetn HLM.

FORCE OUVRIERE réaffirme que le logement "social" n'est pas réservé exclisivement aux sans logis et aux "plus démunis".

Les salariés y ont leur place légitime.

Source AFOC93, Janvier 2009.








Partager cette page

Repost 0
@ FO CPF system (BM)