Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : FO CPF (ex Dia) Distribution
  • FO CPF (ex Dia) Distribution
  • : La Bataille continue - Le Blog-note InFOrmatif -Un blog d'actualités sociales, juridiques et syndicales pour communiquer, faire valoir et partager nos expériences au service des salariés de CPF, ex Dia devenue ERTECO.
  • Contact

Profil

  • @ FO CPF système publication - (BM)
  • Recherche, Analyse, Communication, Information Expressions syndicales et sociales.
Publication @ FO CPF système
  • Recherche, Analyse, Communication, Information Expressions syndicales et sociales. Publication @ FO CPF système

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Blog-master se réserve le droit de suspendre, d'interrompre, ou de rejeter  la diffusion de tout commentaire

dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers, d'enfreindre les lois et

règlements en vigueur, ou serait de nature ou à caractère diffamatoire, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs

Pages Du Blog-Note Informatif

DROIT A L'IMAGE

Droit À L'image

Dans ce blog nous sommes amenés fréquemment à diffuser des images, des vidéos, voire des articles de presse, d'insérer des liens vers des documents,  et ceci afin d'étoffer et d'éclairer nos posts, en leur donnant plus de contenus, pour une meilleur compréhension.

Nous le faisons en respectant le plus possible le droit à l'image et le droit de propriété intellectuel suivant les lois en vigueur.

Néanmoins rien n'empêche les personnes ne désirant pas voir leur image diffusée de nous le signaler lors de la prise de vue.

Sans manifestation de leur part, nous considérerons leur consentement présumé.

Merci

BM

CONTACT REGION

NADINE (Paris & IDF, région Centre) 06 36 97 10 40

NATHALIE (UD FO 62 ) 06 30 60 74 70

SOFYANE ( Rhin Rhône - Est ) 06 61 50 67 96

ERIC ( Centre & Centre Ouest) 06 85 15 20 73

Délégué Syndical Central, Cyril 06 25 56 84 86

Sandrine, Secrétaire CE Paris Région Centre 06 98 43 61 93

/ / /

 

Exigeons de l’État une politique

du logement et des moyens financiers à la hauteur de l’urgence 

Dès les premiers froids, nous vivons l’inacceptable : en France, en 2008, des hommes meurent encore de l’ultime exclusion, celle du droit au logement. Alors que le mal logement et la précarité gagnent partout du terrain, nous ne pouvons plus nous taire !

 

La crise que nous connaissons est sans précédent. Plus de 3,3 millions de personnes ne sont pas logées dignement. Le logement précaire, l’insalubrité et le surpeuplement sont devenus des réalités

massives. Les expulsions se multiplient (plus de 100 000 en 2008), sur fond de stagnation des salaires et de baisse du pouvoir d’achat. Trouver un logement à un coût abordable est devenu une course d’obstacles ; s’y maintenir demande un effort financier toujours plus lourd pour les familles.

60% des Français craignent de se retrouver à la rue. Les classes moyennes ne sont plus épargnées.

  

Face à cette situation, l’État ne joue pas son rôle de garant du droit au logement. Bien au contraire :

Le désengagement financier de l’État prend des proportions inédites, en totale contradiction avec la récente loi sur le « Droit au logement opposable ». En 2009, la part du budget consacrée au logement sera en baisse de 7%. Le logement social verra ses crédits  amputés de 30%, alors que plus d’1,3 millions de familles sont aujourd’hui en attente d’un logement HLM.
Les engagements pris en matière d’hébergement ne seront pas non plus tenus, malgré des structures saturées et un évident manque de moyens.
Ainsi, la crise du logement n’empêche pas le gouvernement de faire délibérément le choix d’une réduction sans fin de son effort financier.
Le détournement du « 1% logement » ne suffira pas à le dissimuler.

 

Avec la loi Boutin, c’est toute la politique publique du logement qui est mise à mal. La

logique est désormais la suivante : aux exclus les HLM, aux autres le secteur privé ou l’accès à la propriété ! Cette politique, en pleine crise financière, ne tient pas compte de la situation réelle des familles, qui seront encore un peu plus précarisée. Aucune mesure n’est prévue pour sécuriser les emprunts de longue durée ou agir sur l’augmentation des charges de copropriété.

Rien n’est fait pour encadrer les loyers anormalement élevés du secteur privé, soumis à la seule loi du marché. Quant au logement social, il voit ses missions réduites à la gestion de la misère.

Les locataires les moins pauvres sont culpabilisés et poussés vers la sortie, au mépris de toute exigence de mixité sociale. L’obligation pour les communes d’atteindre un seuil minimum de 20% de logements sociaux, qui était une incontestable avancée, est également remise en cause.

Il est temps de réagir ! Demandons à l’État, seul garant du droit au logement, de se

donner enfin les moyens d’une politique publique digne de ce nom, permettant à toute personne d’accéder à un logement de qualité et de s’y maintenir !

!!! NON À LA LOI BOUTIN !!!

Nous exigeons :

  

Une politique ambitieuse de production de logements sociaux, appuyée sur des

moyens financiers conséquents ;

 

Un programme de logements-relais et de place d’hébergement pour faire face à

l’urgence, avec un suivi social adapté ;

 

 

Le retour au « 1% logement » et une utilisation des fonds récoltés conforme aux missions d’intérêt général définies par les partenaires sociaux.

Source AFOC: Association FORCE OUVRIERE de consommateurs

Partager cette page

Publication @ FO CFP system (BM)