Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : FO CPF (ex Dia) Distribution
  • FO CPF (ex Dia) Distribution
  • : La Bataille continue - Le Blog-note InFOrmatif - Un blog d'actualités sociales, juridiques et syndicales pour communiquer, faire connaître et partager nos expériences au service des salariés de la grande distribution et du commerce. En général. faire valoir les positions syndicales de FO sur l'actualité sociale, tant Française qu'Internationale.
  • Contact

Profil

  • @ FO CPF system publication
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités  syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés

Que signifie communiquer ? demanda le petit prince.


"C'est une chose trop oubliée, ça signifie créer des liens, 
répondit le renard."


Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry

 

Le Blog-master (BM) se réserve le droit de suspendre, d'interrompre, ou de rejeter  la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers, d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, ou serait de nature ou à caractère diffamatoire, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

FO, Libre Independant Déterminé

 


Lanceur d'alerte


Un lanceur d'alerte est toute personne, groupe ou institution qui, voyant venir un danger, un risque ou un scandale, adresse un signal d'alarme et, ce faisant, enclenche un processus de régulation, de controverse ou de mobilisation collective

 Libres, Indépendants, Déterminés et Solidaires Ensemble. Communication, Information et Expression directe de l'actualité sociale, économique et syndicale de FO CPF et des salariés du commerce et de la Grande distribution.

Pages Du Blog-Note Informatif

 

Pour le  REPOS DOMINICAL pour tous en même temps

DROIT A L'IMAGE

Droit À L'image

Dans ce blog nous sommes amenés fréquemment à diffuser des images, des vidéos, des photos, voire des articles de presse, d'insérer des liens vers des documents,   ceci afin d'étoffer et d'éclairer nos posts, en leur donnant plus de contenus, pour une meilleure compréhension.

Nos sources sont toujours citées.

Nous le faisons en respectant le plus possible le droit à l'image et le droit de propriété intellectuel suivant les lois en vigueur.

Néanmoins rien n'empêche les personnes ne désirant pas voir leur image diffusée de nous le signaler lors de la prise de vue.

Sans manifestation de leur part, nous considérerons leur consentement présumé.

Merci

BM

Militons ensemble - adhérez à FO

 

La liberté syndicale ne s'use que quand on ne s'en sert pas !

Adhésion à Force-Ouvrière, suivre le lien

http://www.force-ouvriere.fr/adherer

FO CPF CONTACT REGION

Eric   Centre    06 85 15 20 73
François   Nord    07 50 49 09 04

Fréderic   DSN FO CPF   06 87 21 72 94
Sofiane   Est & RA    06 61 50 67 96
Faiçal   Sud    06 22 57 50 64
Nadine   Paris Centre   06 36 97 10 40
Nathalie  UD FO 62   06 30 60 74 70

 udfo62@force-ouvriere.fr

Reda Sud 06 29 38 30 49

Sandrine Sec CE Paris   06 98 43 61 93
Cyril DSC FO CPF   06 25 56 84 86

 

17 avril 2017 1 17 /04 /avril /2017 19:13
Pour s'y retrouver dans les gondoles et présentoirs

Pour s'y retrouver dans les gondoles et présentoirs

Auchan veut bannir les œufs de poules élevées en batterie d'ici 2025 - Huit ans, putain, encore  huit ans. Gallinacés révoltez-vous !

Auchan veut bannir les œufs de poules élevées en batterie d'ici 2025 - Huit ans, putain, encore huit ans. Gallinacés révoltez-vous !

Auchan veut bannir les œufs de poules élevées en batterie d'ici 2025

Auchan veut bannir les œufs de poules élevées en batterie d'ici 2025

GRANDE DISTRIBUTION 

 

Auchan veut bannir les œufs de poules élevées en batterie d'ici 2025


 

L'enseigne limite déjà la vente d’œufs issus de poules élevées en cage...

 

 

(NDR) - Une honte:

Actuellement la production d'oeufs issue de la maltraitance animale des poules de batterie en cage représente 80% de la production totale.  C'est 16 poules au mètre carré, sans sortie, sans déployer les ailes, sans soleil, ni lumière naturelle, qui piétinent au milieu de la puanteur et des excréments  ! - (BM) 

 

 


Après Aldi ou Monoprix, c’est aujourd’hui Auchan qui souhaite bannir de ses rayons les œufs provenant de poules élevées en batterie.

 

L’enseigne de grande distribution espère pouvoir d’ici 2025 proposer uniquement à ses clients des œufs issus de modes d’élevage « alternatifs ».

Tous les magasins du distributeur sont concernés : hypermarchés, supermarchés, ultra proximité, drives, e-commerce.

 


Ses propres marques d’abord

 


La mesure sera « mise en œuvre au fur et à mesure des évolutions de la filière », dixit Auchan qui prévoit deux grandes étapes de transformation. La première s’appliquera avant 2022 et aux œufs commercialisés sous ses propres marques (marque Auchan, Premier Prix).

 



Puis d’ici 2025, « Auchan Retail France va accompagner tous ses fournisseurs, en tenant compte du rythme d’adaptation des producteurs à ces évolutions et à l’équilibre de la filière, afin de pouvoir proposer 100 % d’œufs à marque nationale issus de modes d’élevage alternatifs dans tous ses formats de commerce », détaille ainsi le géant de l’alimentation dans un communiqué.

 


Des mesures effectuées chaque année

 


Auchan assure d’ores et déjà favoriser les modes d’élevage alternatifs dans ses rayons en libre-service « avec plus de 50 % d’œufs proposés à travers les produits estampillés plein air, bio ou encore label rouge ».

 

Et avec cette nouvelle mesure, le groupe souhaite donc répondre pleinement « aux attentes croissantes des consommateurs ».

 

Depuis 2014, ces derniers se montrent en effet à 90 % favorables à l’interdiction de l’élevage en batterie, selon un sondage OpinionWay.

 


Auchan a fait savoir qu’il allait mesurer « chaque année à partir de 2017 la part de marché des œufs alternatifs dans ses rayons » et ce, jusqu’à 2025.

 

Sourcing: 20minutes avec agence

 

 

NDR

 

Pour les galinacés c'est la sanction de huit années supplémentaires  de la La Vie La Vraie, et de, vous savez j'optimisme, ou du slogan de certains mousquetaires qui veulent nous rendre la vie moins chère, ou de l'épicier qui veille sur notre pouvoir d'achat, alors que tous traitent leurs salariés comme ils traitent leurs poules pondeuses. Cf. entres autres les conditions de travail ignobles et indécentes faites aux femmes enceintes, sans parler des situations intolérables des salariés vers les formats de la LG et de la gérance de ces mêmes enseignes.

 

BM

Poules en cage.    Entre maltraitance et souffrance sociale la grande distribution   traite ses salariés comme elle traite les poules, et exige encore plus d'oeufs...... Toujours plus !
Poules en cage.    Entre maltraitance et souffrance sociale la grande distribution   traite ses salariés comme elle traite les poules, et exige encore plus d'oeufs...... Toujours plus !
Poules en cage.    Entre maltraitance et souffrance sociale la grande distribution   traite ses salariés comme elle traite les poules, et exige encore plus d'oeufs...... Toujours plus !
Poules en cage.    Entre maltraitance et souffrance sociale la grande distribution   traite ses salariés comme elle traite les poules, et exige encore plus d'oeufs...... Toujours plus !

Poules en cage. Entre maltraitance et souffrance sociale la grande distribution traite ses salariés comme elle traite les poules, et exige encore plus d'oeufs...... Toujours plus !

Une honte:   Actuellement la production d'oeufs issue de la maltraitance animale des poules de batterie en cage représente 80% de la production totale.
Une honte:   Actuellement la production d'oeufs issue de la maltraitance animale des poules de batterie en cage représente 80% de la production totale.
Une honte:   Actuellement la production d'oeufs issue de la maltraitance animale des poules de batterie en cage représente 80% de la production totale.

Une honte: Actuellement la production d'oeufs issue de la maltraitance animale des poules de batterie en cage représente 80% de la production totale.

Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans Billets d'humeur SOCIETE Colère InFO Dia - revue de presse
commenter cet article
9 avril 2017 7 09 /04 /avril /2017 22:17
Pourquoi il est temps d'augmenter les salaires?

Le pouvoir d’achat a baissé pour 81% des Français

 

 

81 % des Français considèrent que leur pouvoir d’achat a baissé ces dernières années, selon un sondage publié le 30 mars et mené du 25 au 27 mars.

 

Chez les retraités, le pourcentage monte à 88%.

 

On trouve quand même 12% de Français à estimer que leur pouvoir d’achat a augmenté et 7% à penser qu’il est resté le même. Quand ils vont faire des courses alimentaires 37% sont à 5 euros près (dont 17% à un euro près) et ce sont à 51% des ouvriers. 19% ne comptent pas vraiment...

 

Les Français sont d’ailleurs 76% à être contre une augmentation de deux points (20% à 22%) du taux normal de TVA pour que la consommation finance le système social.

 

Gros coup de pouce au Smic : 8 Français sur 10 pour

 

Cette enquête révèle aussi que 82% des Français ne serait pas contre l’augmentation du Smic de 10% et que 57% en faveur d’une revalorisation pour les fonctionnaires.

 

45% des Français bouclent tout juste leur budget, 11% puisent en partie dans leurs économies, et 9 % vivent à découvert, grâce à un ou plusieurs crédits.

 

Seuls 1% arrivent à mettre beaucoup d’argent de côté et 34% un peu.

Les postes de budget souffrant de difficultés financières importantes sont principalement les loisirs et la santé.

Pourquoi il est temps d'augmenter les salaires?
Pourquoi il est temps d'augmenter les salaires?
Pourquoi il est temps d'augmenter les salaires?
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans SOCIETE InFO Dia - Social Billets d'humeur Actu sociale
commenter cet article
5 avril 2017 3 05 /04 /avril /2017 14:29
FO Banques tire le signal d’alarme et alerte les candidats à la présidentielle du risque de catastrophe !

FO Banques tire le signal d’alarme et alerte les candidats à la présidentielle du risque de catastrophe !

FO Banques tire le signal d’alarme et alerte les candidats à la présidentielle du risque de catastrophe !

FO Banques tire le signal d’alarme et alerte les candidats à la présidentielle du risque de catastrophe !

 


Les fédérations FO Banques et Sociétés Financières et FO Organismes Agricoles Branche Crédit Agricole ont saisi la Fédération Bancaire Française (FBF) et les candidats à l’élection présidentielle des évolutions alarmantes de la profession bancaire.

 

 

En effet, la profession bancaire est, ces derniers mois, l’objet d’annonces régulières en matière de plans de restructurations touchant les réseaux d’agences. Un à un, les groupes bancaires français, Société Générale, BNPP, BPCE, LCL... annoncent leurs plans de développement du numérique et du digital.

 

Les justifications de ces restructurations sont toujours les mêmes :

Les clients n’iraient plus et ne voudraient plus de leur agence bancaire, ils voudraient du numérique et du digital !

 

Fortes de ce soi-disant constat, les banques françaises annoncent des milliers de fermetures d’agences :

 


  • 200 pour BNPP ;


  • 400 pour la Société Générale ;


  • 400 pour BPCE ;


  • 200 pour LCL ;

...

 


Aujourd’hui si le Crédit Agricole et le Crédit Mutuel, au travers de leurs caisses régionales, n’annoncent pas officiellement de fermetures massives, l’inquiétude est grande quant aux restructurations et réorganisations annoncées.

En effet, sous couvert de « maillage », vocable utilisé par de nombreuses caisses régionales, celles-ci restructurent leur réseau en fermant des agences en territoire rural et en regroupant les effectifs sur des grosses agences.

 

Pire encore des dizaines de milliers de suppressions d’emplois à venir complètent les annonces de restructurations :

 


  • 4 000 chez BPCE.


  • Plus de 1 000 chez BNPP.


  • 1 000 à la Société Générale.


  • Plus de 500 à LCL.

...

 


Au Crédit Agricole, le digital devient prétexte au remplacement du conseil physique par des interlocuteurs physiquement non-présents et accessibles via écrans.

 

Les fédérations FO Banques et Sociétés Financières et FO Organismes Agricoles Branche Crédit Agricole disent non à cette mascarade et cette hypocrisie !

 

Oui les clients veulent du numérique et du digital, oui ils veulent accomplir certaines opérations sur leurs smartphones et leurs tablettes, mais ils ne veulent pas de fermetures d’agences et d’un conseiller financier qui serait virtuel.

Toutes les études le prouvent, le premier critère dans le choix de leur banque est bien souvent la proximité. Un des principaux critères est également d’avoir un vrai conseiller dédié qu’ils connaissent.

 

 

Aujourd’hui, si les banques ferment des agences et détruisent des emplois, c’est pour augmenter encore et encore leurs bénéfices qui pourtant pour 2016 s’élèvent à plus de 20 milliards d’euros !

 

 

Si nous interpellons la FBF et les candidats à la présidentielle, c’est que nos deux fédérations FO pensent que nous sommes certainement à la veille d’une catastrophe sociale sans précédent dans notre profession et que l’impact serait fortement négatif sur l’économie locale de notre pays.

 

Avec une telle réduction des réseaux d’agences, qui financera l’économie locale ?

 

Qui sera le plus à même d’aider et de financer au quotidien les projets des ménages, les projets des commerçants, des artisans, des PME ?

 

Ce ne sont pas des plateformes téléphoniques ou des centres de décisions régionaux ou nationaux qui pourront avoir suffisamment de proximité pour comprendre et prendre en compte les particularités locales, pour déceler le potentiel de tel ou tel client, de tel ou tel artisan, de telle ou telle entreprise...

 

Les fédérations FO pensent que si la montée du numérique et du digital est inéluctable, elle n’oblige en rien à changer notre modèle de banque universelle profondément ancré sur une banque de réseau proche du client afin de financer l’économie réelle et de jouer son rôle de conseil.

 

 

Contrairement aux dirigeants de la finance qui souhaiteraient suivre des modèles « anglo-saxon ou allemand », nous pensons que le modèle « français » de banque universelle nous a permis de mieux passer l’écueil de la crise de 2007 et peut nous permettre de relancer l’économie de notre pays en maintenant l’emploi.

 

Oui la profession et les salariés que nous défendons représentent plus de 400 000 emplois et qui, de par ses services, peut aider l’économie locale à relancer bien d’autres emplois et la consommation.

 

 

FO Banques et Sociétés Financières et Organismes Agricoles Branche Crédit Agricole proposent donc d’utiliser les milliards d’euros de bénéfices des banques et les milliards d’euros d’aides du CICE et du pacte de responsabilité pour :

 


  • aider au maintien d’emplois dans les campagnes ;


  • recréer des mesures de départs anticipés de type préretraites, afin d’accompagner la montée en puissance du numérique et du digital ;


  • recréer des dispositifs de baisse du temps de travail aidé type De Robien ;


  • compenser les départs en retraite aujourd’hui non remplacés ;


  • des mesures d’aides financières aux salariés de mobilité géographique et fonctionnelle ;

  • des formations/reconversions spécifiques dédiées aux salariés de notre profession.

 


Ces mesures devront être mises en œuvre et totalement prises en charge par les entreprises grâce aux bénéfices des banques et aux aides CICE et Pacte de responsabilité.

 

Pour être efficace et ne pas « sacrifier » les emplois et l’économie locale sur l’autel des dizaines de milliards d’euros de bénéfices rêvés par les dirigeants des banques, il est nécessaire d’interdire les licenciements dans une profession qui prospère et perçoit des aides de l’État.

 

Ainsi nous souhaitons ouvrir un débat et des travaux sur la défense de l’emploi des salariés de la profession bancaire et au maintien de conditions de travail descentes pour des salariés qui subissent une augmentation de leur charge de travail, des mutations géographiques et fonctionnelles forcées ou pire encore le retour du « chantage à l’emploi ».

 

 

Communiqué de la FEC-FO - Banques et Sociétés Financières et Organismes Agricoles Branche Crédit AgricoleLa force de l’information


 
#LoiTravail­FOditNON

FO : j’adhère !
FO Force Ouvrière, La force syndicale

FO Banques tire le signal d’alarme et alerte les candidats à la présidentielle du risque de catastrophe !
FO Banques tire le signal d’alarme et alerte les candidats à la présidentielle du risque de catastrophe !
FO Banques tire le signal d’alarme et alerte les candidats à la présidentielle du risque de catastrophe !
FO Banques tire le signal d’alarme et alerte les candidats à la présidentielle du risque de catastrophe !
FO Banques tire le signal d’alarme et alerte les candidats à la présidentielle du risque de catastrophe !
Les fédérations FO pensent que si la montée du numérique et du digital est inéluctable, elle n’oblige en rien à changer notre modèle de banque universelle profondément ancré sur une banque de réseau proche du client afin de financer l’économie réelle et de jouer son rôle de conseil.
Les fédérations FO pensent que si la montée du numérique et du digital est inéluctable, elle n’oblige en rien à changer notre modèle de banque universelle profondément ancré sur une banque de réseau proche du client afin de financer l’économie réelle et de jouer son rôle de conseil.
Les fédérations FO pensent que si la montée du numérique et du digital est inéluctable, elle n’oblige en rien à changer notre modèle de banque universelle profondément ancré sur une banque de réseau proche du client afin de financer l’économie réelle et de jouer son rôle de conseil.

Les fédérations FO pensent que si la montée du numérique et du digital est inéluctable, elle n’oblige en rien à changer notre modèle de banque universelle profondément ancré sur une banque de réseau proche du client afin de financer l’économie réelle et de jouer son rôle de conseil.

FO Banques tire le signal d’alarme et alerte les candidats à la présidentielle du risque de catastrophe !
FO Banques tire le signal d’alarme et alerte les candidats à la présidentielle du risque de catastrophe !
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans InFO Dia - Social SOCIETE Actu sociale Billets d'humeur
commenter cet article
1 avril 2017 6 01 /04 /avril /2017 12:58
De plus en plus de travailleurs pauvres dans les pays riches
De plus en plus de travailleurs pauvres dans les pays riches

L'expression travailleurs pauvres (« working poor » en anglais) s'utilise pour décrire des personnes qui ont un emploi la majorité de l'année, mais qui demeurent dans la pauvreté, du fait de la faiblesse de leurs revenus (revenus d'activité plus prestations sociales).

De plus en plus de travailleurs pauvres dans les pays riches

De plus en plus de travailleurs pauvres dans les pays riches

 


Près d’un quart de la population des pays développés est en situation de pauvreté, conséquence d’une dégradation de la qualité de l’emploi.

 

Alors que l’extrême pauvreté a diminué en moyenne de près de moitié depuis 1990 dans les pays émergents et en développement, la pauvreté relative ne faiblit globalement pas dans les pays riches.

Près d’un quart de leur population (22 %, 300 millions d’habitants) avait un revenu inférieur à 60 % du revenu médian déjà en 2012.

 

Le taux de risque de pauvreté dans l’Union européenne (UE) a augmenté, pour atteindre 17,2 % en 2014.

L’OIT (Organisation internationale du travail) établit un lien direct entre pauvreté et mauvaise qualité de l’emploi, partout dans le monde, y compris dans les pays les plus développés.

 

Dans la seule UE, indique-t-elle, le nombre de travailleurs pauvres est passé de 11,9 % en 2005 à plus de 13,3 % en 2012. Cette année-là, 15 % des actifs occupés de 37 pays développés étaient en situation de pauvreté, soit plus de 70 millions de travailleurs.

 

Explosion des contrats de moins de 10 heures par semaine en Grèce

 

Une des principales causes de la pauvreté dans les pays développés est le travail à temps partiel. Près d’un salarié pauvre sur cinq (18 %) effectue moins de 20 heures par semaine.

Aux États-Unis et au Canada, plus de 40 % des salariés pauvres effectuent moins de 35 heures hebdomadaires.

 

 

En Grèce, le nombre de contrats de moins de 10 heures par semaine a bondi de près de 96 % entre 2002 et 2007.

 

Le chômage pèse évidemment beaucoup, d’autant que la proportion des demandeurs d’emploi dans les pays développés touchant des allocations est tombée de 42,8 % en 2009 à 33,8 % en 2014.

Toujours en 2014, près de la moitié des chômeurs de l’UE vivaient en deçà du seuil de pauvreté. Toutefois, le taux de risque de pauvreté chez les chômeurs varie selon les États, allant de 27,4 % au Danemark à plus de 67 % en Allemagne.

 

Focus : Pauvres indépendants

 


Dans les pays développés, a établi l’OIT, un grand nombre de pauvres ne sont pas couverts par les régimes de protection sociale contributifs liés à l’emploi. Moins de la moitié des travailleurs pauvres cotisent à un régime de retraite.

 

Le déficit de couverture est particulièrement criant pour les travailleurs indépendants, qui ont un taux d’affiliation 4,5 fois inférieur à celui des salariés pauvres.

Or, d’ores et déjà, près de 13 % des personnes âgées des pays développés sont en situation de pauvreté.

 

Sourcing:   FO Hebdo /  EVELYNE SALAMERO

De plus en plus de travailleurs pauvres dans les pays riches
De plus en plus de travailleurs pauvres dans les pays riches
De plus en plus de travailleurs pauvres dans les pays riches
De plus en plus de travailleurs pauvres dans les pays riches
De plus en plus de travailleurs pauvres dans les pays riches
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans InFO Dia - Social SOCIETE Billets d'humeur Coups de gueule
commenter cet article
30 mars 2017 4 30 /03 /mars /2017 15:16
Michel Bourel, président de la fédération française de la franchise.

Michel Bourel, président de la fédération française de la franchise.

La fédération de la franchise fait valoir ses revendications pour les présidentielles. La version libérale absolue du jouir sans entrave appliquée à l'entreprise, !!!

10 propositions de la fédération de la franchise pour les présidentielles
 

 

A moins d’un mois du premier tour de l’élection présidentielle, la Fédération française de la franchise a décidé d’interpeller les candidats en publiant 10 propositions pour appuyer la franchise et continuer d’en "faire un fleuron de l’économie française et de l’emploi".

 

 

Les détails de ces mesures.  



Le président de la Fédération française de la franchise, Michel Bourel, et la déléguée générale, Chantal Zimmer, ont profité de Franchise Expo Paris (du 19 au 22 mars 2017), le plus grand salon international dédié à la franchise, pour rencontrer plusieurs parlementaires, conseillers et représentants de Benoît Hamon et Emmanuel Macron ainsi que des élus Les Républicains.

 

L’occasion de leur montrer l’efficacité du modèle de la franchise et de leurs transmettre 10 propositions pour favoriser son développement.

 

"La franchise est un système performant contribuant au dynamisme de l’économie française. (…) La grande ambition de la fédération française de la franchise est depuis toujours de préserver le modèle, lui redonner de la valeur et reconnaître son indépendance.

 

Cette volonté collective nécessite la contribution de tous et également des élus. Après une année 2016 marquée par l’article 64 de la loi Travail, nous avons besoin d’un signal fort de leur part pour préserver et soutenir le modèle et non le discriminer", indique Michel Bourel, président de la fédération française de la franchise.

 


Abroger l'article 64 de la loi travail

 


Sans surprise c’est d’ailleurs ce fameux article 64 de la loi travail (voir ci dessous), qui prévoit une représentation sociale collective de tous les salariés des réseaux de plus de 300 salariés, alors que les entreprises franchisées sont indépendantes en gestion et en droit, qui fait l’objet de la première proposition de la « fédé ».

 

La fff demande en effet aux candidats de préserver les fondamentaux de la franchise afin de reconnaître son indépendance et la spécificité de son modèle et cela passe en premier lieu par la suppression de l’article 64 de la loi Travail du 8 août 2016 car "il bafoue le principe d’indépendance entre franchiseur et franchisé", selon la fédération.

 

Autres dispositions pour préserver le secteur : la modification de la définition d’un gérant de succursale par l’article L.732-2 du Code du Travail afin d’éviter les dérives ; le maintien des clauses de non-concurrence contractuelles et post-contractuelles et le droit de préférence et enfin la reconnaissance à l’instar des instances européennes des spécificités de la franchise et leur protection.

 


Aider l'emploi et la création d'entreprises

 


Outre ces 5 dispositions socles, la fff demande dans son communiqué :

 


1/ D’amplifier la dynamique en faveur de l’emploi en agissant pour le référencement systématique de la franchise par les acteurs de l’emploi et de la reconversion : Pôle Emploi, APEC, les chambres de commerce et d’industrie, les chambres de métiers…

 


2/ D’instaurer une politique globale d’appui à l’entrepreneuriat pour accompagner le développement des jeunes franchisés avec 3 propositions :

  • Un régime fiscal pour diminuer le besoin en fonds de roulement pour les deux premières années de l’activité ;

  • une politique mieux coordonnée entre les ministères du travail et de l’économie, les régions et les organismes référents ;

  • et enfin, le référencement systématique de la franchise par les différents organismes dispensateurs d’aides.

 


3/ De revitaliser les centre-villes en accompagnant les commerces dans la transformation numérique


4/ Et enfin de favoriser l’expansion de la franchise à l’international.

 

Sourcing:    LSA / JÉRÔME PARIGI

 

NDR / BM

 

Aucune surprise, on enlève toutes contraintes aux règles  du jeu de quilles, et le gérant envoie la boule au milieu  comme il l'entend, et regarde les quilles tomber. Ceci est une autre version sur le thème, de la liberté du renard dans le poulailler, et foutez moi la paix, je m'enrichis comme je veux, ej suis indépendant, ce qui dans leur langage veut dire, indépendant des pouvoirs publics, de la justice, des règles de droit...................La version libérale absolue du jouir sans entrave appliquée à l'entreprise, !!!!  (le salarié n'est qu'une pièce, ou une quille dans notre exemple, simple variable, sans aucun droit, déshabillé complètement, taillable et corvéable).

 

Ils ne proposent pas la remise en cause des autres dispositions ! 

BM

La fédération de la franchise fait valoir ses revendications pour les présidentielles. La version libérale absolue du jouir sans entrave appliquée à l'entreprise, !!!
La fédération de la franchise fait valoir ses revendications pour les présidentielles. La version libérale absolue du jouir sans entrave appliquée à l'entreprise, !!!

Article 64 de la Loi travail

 


 https://www.legifrance.gouv.fr/eli/loi/2016/8/8/ETSX1604461L/jo/article_64
Alias: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/loi/2016/8/8/2016-1088/jo/article_64

 

 

I. - Dans les réseaux d'exploitants d'au moins trois cents salariés en France, liés par un contrat de franchise mentionné à l'article L. 330-3 du code de commerce qui contient des clauses ayant un effet sur l'organisation du travail et les conditions de travail dans les entreprises franchisées, lorsqu'une organisation syndicale représentative au sein de la branche ou de l'une des branches dont relèvent les entreprises du réseau ou ayant constitué une section syndicale au sein d'une entreprise du réseau le demande, le franchiseur engage une négociation visant à mettre en place une instance de dialogue social commune à l'ensemble du réseau, comprenant des représentants des salariés et des franchisés et présidée par le franchiseur.

 


L'accord mettant en place cette instance prévoit sa composition, le mode de désignation de ses membres, la durée de leur mandat, la fréquence des réunions, les heures de délégation octroyées pour participer à cette instance et leurs modalités d'utilisation.

 


A défaut d'accord :

 


1° Le nombre de réunions de l'instance est fixée à deux par an ;


2° Un décret en Conseil d'Etat détermine les autres caractéristiques mentionnées au deuxième alinéa.

 


Les membres de l'instance sont dotés de moyens matériels ou financiers nécessaires à l'accomplissement de leurs missions. Les dépenses de fonctionnement de l'instance et d'organisation des réunions ainsi que les frais de séjour et de déplacement sont pris en charge selon des modalités fixées par l'accord [Dispositions déclarées non conformes à la Constitution par la décision du Conseil constitutionnel n° 2016-736 DC du 4 août 2016.]

 


Lors de sa première réunion, l'instance adopte un règlement intérieur déterminant ses modalités de fonctionnement.
Lors des réunions mentionnées au deuxième alinéa et au 1° du présent I, l'instance est informée des décisions du franchiseur de nature à affecter le volume ou la structure des effectifs, la durée du travail ou les conditions d'emploi, de travail et de formation professionnelle des salariés des franchisés.


Elle est informée des entreprises entrées dans le réseau ou l'ayant quitté.

 


L'instance formule, à son initiative, et examine, à la demande du franchiseur ou de représentants des franchisés, toute proposition de nature à améliorer les conditions de travail, d'emploi et de formation professionnelle des salariés dans l'ensemble du réseau ainsi que les conditions dans lesquelles ils bénéficient de garanties collectives complémentaires mentionnées à l'article L. 911-2 du code de la sécurité sociale.


Un décret en Conseil d'Etat fixe les conditions d'application du présent I, en particulier le délai dans lequel le franchiseur engage la négociation prévue au premier alinéa du présent I.

 


II. - Les organisations syndicales et les organisations professionnelles des branches concernées établissent un bilan de la mise en œuvre du présent article et le transmettent à la Commission nationale de la négociation collective au plus tard dix-huit mois après la promulgation de la présente loi.


Liens relatifs à cet article

Cite:
Code de commerce - art. L330-3 (V) 
Code de la sécurité sociale. - art. L911-2 (M) 

La fédération de la franchise fait valoir ses revendications pour les présidentielles. La version libérale absolue du jouir sans entrave appliquée à l'entreprise, !!!
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans InFO Dia - Social SOCIETE Actu sociale Billets d'humeur
commenter cet article
29 mars 2017 3 29 /03 /mars /2017 16:21
Touche pas à ma Poste ! Ce service public de qualité n'est pas délocalisable au secteur marchand
Touche pas à ma Poste ! Ce service public de qualité n'est pas délocalisable au secteur marchand
Touche pas à ma Poste ! Ce service public de qualité n'est pas délocalisable au secteur marchand

En guise d'édito

 

Touche pas à ma Poste !

 

Ce service public de qualité n'est pas dé-localisable !

 

Crée en 1576 par la création d'offices de messagers royaux, La Poste est part intégrante de notre paysage. La Poste appartient aux citoyens;

 

Nous avons tous connu les bureaux de poste de campagne, les voitures et vélos qui sillonnaient les chemins de terre et les petites routes pour distribuer le courrier, les mandats, les journaux, les colis, même dans les endroits les plus reculés du territoire.

 

Cela s'appelle l'égalité républicaine.

 

Le même service de la part de l'état à égalité pour tous les citoyens, quelque soit le lieu de leur résidence. Le courrier expédié le jour J devant être distribué de la même façon à J+ sur l'ensemble du territoire.

 

Le service postal, sous l'empire de l'austérité et des coupes budgétaires s'est quelque peu délité au fil du temps. Par exemple dans les grandes agglomérations il n'y a plus qu'une seule distribution quotidienne au lieu de 2 voire 3, plus les recommandés, et les colis, comme c'était le cas....

 

Depuis quelques années les usagers de La Poste que nous sommes, et entendons bien ici l'utilisation du vocable usager, et non client, ont vu des pans entiers des services postaux être re-dirigés vers le secteur marchand.

 

Cela a commencé dans les zones rurales, ce qui petit à petit a contribué à la désertification des campagnes, créant des zones non couvertes par les services postaux, puis par la Justice dite de proximité, les services des CAF, des CCAS, de Pôle Emploi ont suivi, qui s'éloignent ainsi du public qu'ils sont censés renseigner et s'occuper au titre de l'égalité Républicaine;

 

Ces désertifications entraînent les fermetures d'écoles primaires

 

 Ce sont ainsi des trains qui ne s'arrêtent plus, des gares qui ferment, des entreprises qui plient boutique, aussi la présence de médecins se raréfie, éloignant les citoyens et privant les résidents de ces lieux d'un accès à la santé.

 

C'est un peu moins de République, et d'égalité des Droits  qui peu à peu s'instaure! Ceci dans une seule logique, celle de l'austérité, doxa gouvernementale, appliquant les plans de Bruxelles,  dont le train lancé à toute vapeur ne semble vouloir ni ralentir, ni s'arrêter.

 

Donc, après avoir laminé le réseau postal rural, ensuite celui des petites villes, et des moyennes agglomérations, La Poste s'attaque maintenant à celui des plus grandes, dont Paris.

 

Dans les grandes villes des bureaux de La Poste ferment, ou réduisent les horaires d'ouverture.

La Poste diversifie son offre, toujours plus marchande, d'une part vers le secteur bancaire, la téléphonie, la distribution de prospectus qui inondent nos boites aux lettres, et remplissent nos poubelles; Retour à l'envoyeur !

 

Prenons Paris, depuis de nombreux mois existe une programmation de fermeture de plusieurs dizaines de bureaux de poste. 

 

Depuis plus de deux ans des mobilisations ont déjà eu lieu, 11ème, 12ème, 13ème, 16ème, 19ème, proche banlieue, dans la petite ceinture....Dont un grand rassemblement en décembre 2016 devant le Sénat !

 

Ces fermetures s'accompagnent de suppressions d'emplois.

 

Tout en fermant ses sites La Poste crée des relais, dits relais de poste urbain dans des magasins de type supérette, tels que au gré des rues et des quartiers, Franprix, Carrefour City, pour ne citer qu'eux, qui bien évidemment profitent de cette aubaine pour racketter encore plus la population, notamment la plus fragile d'entre elle, les personnes âgées qui devront dorénavant se rendre chez le boutiquier franchisé du coin pour aller quérir le courrier, tant personnel qu'administratif.

 

D'ailleurs Carrefour en fait un axe de développement et de recrutement pour son réseau franchise,  Cf, notre article, sous le lien suivant:

http://foed.over-blog.com/2017/03/carrefour-proxi-chantre-d-ela-franchise-alimentaire.html

 

Les supers et hypers réceptionnent déjà depuis longtemps les colis et paquets achetés en ligne, chez.............leurs concurrents directs, au grand dam des salariés pas formés, sans moyens particuliers qui doivent faire face à un volume de travail supplémentaire et à un port de charge accru, sans d'avantages de rémunération.

 

 

Les supérettes de centre ville, dites de proximité cumulent les offres commerciales, et en rajoutent un max pour se concurrencer: casier DHL, guichet Western Union, livraison à pied, rôtisserie, conciergerie de quartier, prêt de livres, service bancaire...... sans que personne ne se préoccupe comment les salariés de ces magasins vont pouvoir faire tout ça, et lorsque un beau matin le locataire gérant s'en ira à la cloche de bois, comme c'est trop souvent le cas, les consommateurs pourront toujours aller distribuer le courrier dans les rues adjacentes.....la poste aura disparu!

 

 

Le temps est ainsi venu ou la caissière de la boutique, munie de sa double casquette, de receveuse des postes et de caissière, se remettra à elle même sa lettre de licenciement ! 

 

Ensuite se pose le problème du choix individuel de faire ses achats chez le commerçant de son choix, ce qui ne sera plus garanti si le courrier traîne au fonds de la reserve du commerce choisi par La Poste.

 

FO défend la proximité et l'accessibilité des services postaux, pour un service public de qualité sur l'ensemble du territoire de la République. 

 

Non à La Poste dans les enseignes commerciales ! Les plis recommandés et autres envois n'ont pas vocation à croupir dans les reserves des magasins, dont ce n'est pas le métier.

 

Personne ne peut obliger un citoyen à fréquenter une enseigne sous le pretexte qu'elle détient son courrier, ses abonnements aux journaux et magazines, qui relèvent de la sphère privée et non marchande. D'autant plus que le courrier actuellement distribué dans la boite aux lettres ne le sera plus et qu'il faudra aller le quérir, occasionnant des difficultés pour de nombreuses personnes. 

 

 

A terme le coût de distribution augmentera pour gaver le prestataire que nous devrons rémunérer par des surcoûts de la valeur faciale du timbre ..............(poste!?) ou Franprix, Auchan, Carrefour, et autres, qui pourront ainsi battre monnaie.

 

Ce n'est pas le rôle des magasins, qu'ils commencent par respecter les règles légales et amplitudes d'ouvertures, notamment dominicales, les obligations sur la santé et la sécurité de leurs salariés, les règles d'hygiène alimentaire, les dates de DLV, la CCN de branche opposable, entres autres, avant de vouloir se substituer  au service public, dont ils ne mesurent ni la grandeur, ni les devoirs et obligations;

BM

Le visage sympathique du facteur va t'il disparaître, pour devenir une légende ,
Le visage sympathique du facteur va t'il disparaître, pour devenir une légende ,

Le visage sympathique du facteur va t'il disparaître, pour devenir une légende ,

Touche pas à ma Poste ! Ce service public de qualité n'est pas délocalisable au secteur marchand
Touche pas à ma Poste ! Ce service public de qualité n'est pas délocalisable au secteur marchand
Touche pas à ma Poste ! Ce service public de qualité n'est pas délocalisable au secteur marchand

La Poste, fiche technique

 

 

  • Création    1576 : création d'offices de messagers royaux

  • Dates clés    1991 : La Poste devient une entreprise publique autonome

  • 2010 : La Poste devient une société anonyme

  • Forme juridique    Société anonyme à capitaux publics depuis le 1er janvier 2010

  • Slogan    « Développons la confiance »

  • Siège social    Drapeau de la France 44 boulevard de Vaugirard Paris (France)

  • Direction    Philippe Wahl, président directeur général

  • Actionnaires    État français (73,68 %), Caisse des dépôts et consignations (26,32%)

  • Activité    Courrier, colis et nouveaux services du facteur, banque et assurance, colis express BtoB et BtoC en France, en Europe et dans le monde - GeoPost, contribution à l'aménagement du territoire (réseau postal et services), produits et services numériques : messagerie web, identité et coffre-fort numériques.

  • Produits    Acheminement et distribution de courriers, colis ; produits financiers ; téléphonie.


  •    Filiales  La Banque postale, La Poste Telecom, Poste Immo, Colissimo, Geopost, Docapost, GREENOVIA, Viapost, COLIPOSTE

  • Effectif    253 158 (2015)1

  • Sites web    www.laposte.fr [archive]

  • www.legroupe.laposte.fr [archive]

  • boutique.laposte.fr [archive]

  • Dette    3 657 M€ (2015)2

  • Chiffre d’affaires    en augmentation 23 045 M€ (2015)1

  • Résultat net +4 % vs 2014
        en augmentation 635 M€ (2015)1
    +24 % vs 2014

 

Présentation

 

La Poste est une entreprise française multi métiers, à la fois opérateur de services postaux (courrier, colis et express), banque, assurance, opérateur de téléphonie mobile, fournisseur de services numériques et de solutions commerce, commerce en ligne (marketing, logistique) et collecte et vente de données personnelles.

 

La Poste et toutes ses filiales regroupées forment Le Groupe La Poste.

 

Avant l'ouverture à la concurrence du secteur postal dans les années 2000, La Poste avait le monopole de l’acheminement et de la distribution du courrier en France, ce qui en fait l'opérateur courrier historique.

 

Elle est par ailleurs le premier opérateur de courrier européen. Avec ses filiales, elle est le deuxième opérateur (en chiffre d'affaires) du colis-express en Europe.

 

Elle est une importante banque de détail française, La Banque Postale comptant 10,7 millions de clients en 2014.

 

Le réseau de La Poste compte plus de 17 000 points de contact.

 

En janvier 2014, Philippe Wahl, président directeur général, a annoncé la mise en place d'un plan stratégique La Poste 2015-2020 dont l'objectif est d'accélérer le déploiement de ses activités et d'investir de nouveaux territoires (passage du code de la route, ...)

(sourcing de cette page,: fiche technique La Poste 

 

Touche pas à ma Poste ! Ce service public de qualité n'est pas délocalisable au secteur marchand
Touche pas à ma Poste ! Ce service public de qualité n'est pas délocalisable au secteur marchand

"Le libéralisme ne semble pas pour autant recueillir la sympathie massive des citoyens, d'autant plus qu'il est corrélé à une politique d'austérité destructrice  des droits sociaux 

 

Appliquée avec une implacable rigueur au cours de la décennie 80 aux Etats-Unis par M. Reagan et au Royaume-Uni par Mme Thatcher, cette doctrine économico-politique a entraîné de trop douloureuses conséquences sociales.

 

Aggravation des inégalités, augmentation du chômage, désindustrialisation, dégradation des services publics, délabrement des équipements collectifs..."

 

A méditer, et à suivre.......!

Le facteur? Chronique d'une légende programmée?
Le facteur? Chronique d'une légende programmée?

Le facteur? Chronique d'une légende programmée?

Touche pas à ma Poste ! Ce service public de qualité n'est pas délocalisable au secteur marchand
Touche pas à ma Poste ! Ce service public de qualité n'est pas délocalisable au secteur marchand
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans SOCIETE InFO Dia - Social Actu sociale Billets d'humeur
commenter cet article
12 mars 2017 7 12 /03 /mars /2017 10:50
Carte de la cyber-censure - Ennemis d'Internet,   Pays sous surveillance

Carte de la cyber-censure - Ennemis d'Internet, Pays sous surveillance

12 mars - Journée internationale pour la liberté d’expression sur Internet

 


Journée mondiale contre la censure sur internet aussi appelée Journée internationale pour la liberté d’expression sur Internet, elle est célébrée le 12 mars.

 

Alors que plus de 2 milliards de personnes bénéficient d'un accès Internet dans le monde, un tiers d'entre eux souffrent d'un accès limité en raison de la censure du gouvernement, de filtrage et de surveillance.

 

C’est pour cette raison que 12 mars 2008 a eu lieu la première Journée internationale pour la liberté d’expression sur Internet, initiative de l'UNESCO et de Reporters sans frontières.

 

Cette journée de la liberté sur internet est tout d'abord destinée à dénoncer la cybercensure dans le monde.

La répression des internautes, et notamment des blogueurs à travers le monde serait croissante et les fermetures de sites Internet toujours plus nombreuses, selon l'organisation.

 

 

A l'origine, cette manifestation visait essentiellement la Chine et ses lois concernant le contrôle d'internet. On se souvient notamment de l'expérience faite sur Google avec une recherche portant sur la place Tien-an-Men : les réponses données par le moteur de recherche aux USA et en Europe parlaient des événements de 1989, les réponses données par le même moteur en Chine ne parlaient que de tourisme...

 

Plusieurs internautes sont derrière les barreaux pour avoir usé de leur droit à la liberté d’expression sur le web.

 

La Chine reste la plus grande prison pour les journalistes en ligne et les blogueurs.

 

Pour dénoncer la censure exercée par les gouvernements et réclamer plus de libertés sur internet, Reporters sans Frontières a appelé à manifester dans neuf pays ennemis du Net : Birmanie, Chine, Corée du Nord, Cuba, Egypte, Erythrée, Tunisie, Turkménistan, Viêt-nam.

Malheureusement une liste non exhaustive.

 

 

Sourcing : http://ressources.blogdumoderateur.com/2012/03/ennemis_internet-550x388.png

 

Chine,Plusieurs internautes sont derrière les barreaux pour avoir usé de leur droit à la liberté d’expression sur le web.

Chine,Plusieurs internautes sont derrière les barreaux pour avoir usé de leur droit à la liberté d’expression sur le web.

Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans SOCIETE Billets d'humeur
commenter cet article
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 11:54
Auchan, malaise dans les rayons
Marie, 36 ans, Auchan : «Ils calculent nos temps morts, ça cause beaucoup de casse»

Marie, 36 ans, Auchan : «Ils calculent nos temps morts, ça cause beaucoup de casse»

Elles gagnent entre 900 et 1200 euros par mois. 9 sur 10 sont des femmes.

Face aux clients, elles affichent toujours le sourire.

 

 

Mais les caissières, visages de la grande distribution, sont en plein malaise après la fausse-couche de l'une d'entre elles derrière sa caisse à Tourcoing. Temps-partiels subis, horaires décalés, manque de considération, pression de la hiérarchie… pour beaucoup, ces conditions de travail les mènent à bout.

 

Marie, 36 ans, Auchan : «Ils calculent nos temps morts, ça cause beaucoup de casse»

 
«Je suis depuis sept ans chez Auchan dans les Hauts-de-France. Quand j’ai commencé comme caissière, c’était clairement un emploi par défaut, car je ne trouvais rien d’autre. Pourtant, j’ai une licence professionnelle mais mon secteur était bouché. J’ai été prise en CDD au rayon hyper-tech (informatique, photo…).

Ensuite, mes chefs qui m’appréciaient ont réussi à me faire embaucher en CDI au secteur caisse.»

 

L’évolution de mon métier

 

 

«Quand ils ont commencé à mettre en place les caisses automatiques pour moins de dix articles, ça a changé notre façon de travailler. On n’a pas le même rapport avec le client.

Là, on est du côté de l’assistance, on échange. Mais il ne faut pas se leurrer : la direction a retiré des hôtesses de caisses pour que les clients qui ont peu d’achats préfèrent aller aux caisses automatiques que faire la queue.»

 

 

Mes conditions de travail

 

«J’ai commencé en travaillant 30 heures. C’est l’horaire minimum à temps partiel. Je faisais les trois quarts de mon temps à l’électroménager et le reste aux caisses. Ensuite, la vente d’équipements ne marchant plus, le secteur caisse m’a récupérée entièrement. A l’époque, je gagnais un peu moins de 1 000 euros net. Je suis toujours à temps partiel. En caisse, il y a très peu de collègues qui sont à temps plein. Je l’ai demandé plusieurs fois, mais ça m’a été refusé. L’argument de la direction est que c’est un travail très dur et que 35 heures, ce n’est pas possible pour des raisons de santé. Mais on fait des nocturnes, on commence à 13 h 30 et on finit à 21 h 30, voire 22 heures. Ce n’est pas majoré parce que les horaires de nuit, c’est à partir de 22 heures.»

 

 

Mon parcours

 

 

«Si le métier est souvent pénible, que les clients sont ronchons, agressifs, j’arrive toujours à trouver un aspect positif à mon activité. Même s’il faut reconnaître qu’elle est assez répétitive.

Question évolution, c’est plutôt compliqué.

 

Il y a ce qu’on appelle la rémunération individuelle après un entretien avec notre supérieur direct qui évalue nos résultats : l’efficacité (le nombre d’articles passés à la minute), la fluidité (le temps de passage des clients), la rapidité (le moment où la personne paie et où on commence à faire passer le client suivant).

 

«Il y a deux ans, la direction a mis en place ce qu’elle appelle "l’efficacité opérationnelle". C’est-à-dire qu’ils ont calculé le nombre de temps morts qu’on avait.

Ça a causé beaucoup de casse. J’ai eu une tendinite et des problèmes de dos. Chez mes collègues, de la fatigue, de l’épuisement moral et physique. On ne supportait plus rien, on était tous grincheux, sur les nerfs.

 

«Je n’ai pas l’intention de rester dans ce métier, je suis ambitieuse. Mais la plupart de mes collègues, oui. J’ai envie de rester dans le secteur de la grande distribution. Mes collègues de 45 ans et plus sont fières de faire ce qu’elles font.

Pour les plus jeunes, c’est clairement un travail alimentaire.»

Sourcing:  Libération.fr / Philippe Brochen
 
 

 

 

Notons que Régis Degelcke appartient certes à Adeo, une enseigne de la galaxie Mulliez, mais pas à la famille. La CFTC toujours en verve, et en pointe dans la défense des interêts bien compris des entreprises a salué l'arrivée de ce fin connaisseur de la distribution

«Il y a deux ans, la direction a mis en place ce qu’elle appelle "l’efficacité opérationnelle"

«Il y a deux ans, la direction a mis en place ce qu’elle appelle "l’efficacité opérationnelle"

Auchan, malaise dans les rayons
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans InFO Dia - Social Coups de gueule Billets d'humeur
commenter cet article
6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 15:57
Dia, les enseignes sont tombées des devantures des magasins, les parkings  désormais déserts, laissent ici et là des sites à l'abandon.....les rats avaient déjà quitté le navire...!

Dia, les enseignes sont tombées des devantures des magasins, les parkings  désormais déserts, laissent ici et là des sites à l'abandon.....les rats avaient déjà quitté le navire...!

La page Dia refermée, FO CPF en ordre de marche vers de nouveaux défis...
Avec tous nos meilleurs voeux

Avec tous nos meilleurs voeux

Gauche et droite, Dia Paris (12ème Daumesnil), au centre un Dia abandonné en région NPDC
Gauche et droite, Dia Paris (12ème Daumesnil), au centre un Dia abandonné en région NPDC
Gauche et droite, Dia Paris (12ème Daumesnil), au centre un Dia abandonné en région NPDC

Gauche et droite, Dia Paris (12ème Daumesnil), au centre un Dia abandonné en région NPDC

Dia, les enseignes sont tombées, les devantures éteintes des magasins n'ont plus rien à proposer, les rideaux sont baissés, les containers trainent aux alentours, les parkings sont désormais déserts....Nombreux sont les sites laissés  à l'abandon.....

 

 

Voir article antérieur sur la situation décrite:  Adieu Dia !

 

http://foed.over-blog.com/2016/11/dia-petit-a-petit-les-lumieres-s-eteignent-les-rideaux-se-baissent-les-parkings-se-vident-laissant-des-riverains-desempares-des-sala

 

 

Des (déjà!) anciens clients en perte de repères se retrouvent et devisent devant les rideaux baissés.

Les salariés ont été éparpillés au gré des besoins, sans concertation, les équipes disloquées sans précautions ni ménagements.

 

Tandis que d'autres magasins mieux lotis, dûment transformés, accueillants, arborent des noms d'enseignes différents, d'après le concept et le modèle commercial du groupe Carrefour, selon l'implantation, la zone de chalandise, et la concurrence; les enseignes de proximité du groupe Carrefour se déclinent en plusieurs exemplaires, C. City, C. Bio, C, Contact, C. Express... 

 

 

Certains magasins ont été cédés pour répondre à l'avis de l'ADLC, qui avait imposé la vente de 56 sites, dés le rachat de Dia par Carrefour en 2014. Ce qui n'a pas été sans péripétie, pour quelques uns, A2Pas, et Gastt ont suffisamment fait parler d'eux en leur temps, alimentant les chroniques tant médiatiques que judiciaires.

Concernant A2Pas, la situation est toujours en instance devant les juges, que ce soit au Cph, ou au tribunal de commerce.

 

 

La majeur partie des magasins est dorénavant gérée sous le format de la franchise et de la location gérance;  Le blog a largement fait écho des conséquences sociales désastreuses de ce process de gestion, jetant les salariés isolés, démunis, en pâture à leur nouvel employeur.

 

Voir article antérieur traitant du sujet: 

 

http://foed.over-blog.com/2016/09/location-gerance-creatrice-de-mouroirs-sociaux.html

 

 

 

Les équipes FO regroupées sous l'enseigne CPF - Carrefour Proxi France - sont entrées dans un nouvel univers commercial, social et économique qui peu à peu se découvre à eux. Ce sont de nouveaux  défis tant syndicaux que sociaux qui s'ouvrent.

 

Voir article antérieur sur le sujet :

 

http://foed.over-blog.com/2016/03/dia-se-transforme-peu-a-peu-au-travers-de-nouvelles-enseignes-du-groupe-carrefour.html

 

Nouvelles compositions des CE et du CCE. Regroupements de directions régionales, pour de nouveaux périmètres, qui verront des élections professionnelles dans le courant de l'année.

 

 

Cyril, DSC et RS au CCE poursuit sa mission avec les équipes constituées, qui vont très certainement s'enrichir lors des prochaines élections professionnelles.

 

Et bientôt les NAO qui vont permettre de découvrir les orientations sociales de cette nouvelle entité. Cyril indique qu'il faudra se battre pied à pied pour se faire respecter dés le début, et établir le rapport de force sans plus attendre.

Il nous rappelle que FO reste un syndicat de résistance, libre et indépendant.

 

D'autres négociations vont également prendre place, tout le socle social collectif étant à reconstruire.

 

 

Les salariés des magasins, sous de nouvelles enseignes du groupe accueillent  leurs élus et délégués FO, qu'ils connaissaient déjà dans une histoire antérieure !

 

Pour FO CPF, La Bataille continue

La page Dia refermée, FO CPF en ordre de marche vers de nouveaux défis...
FO CPF avec la FTGTA FO, contre le travail du dimanche, défend le repos dominical
FO CPF avec la FTGTA FO, contre le travail du dimanche, défend le repos dominical

FO CPF avec la FTGTA FO, contre le travail du dimanche, défend le repos dominical

FP CPF,  soutient et participe à la campagne nationale des élections dans les TPE
FP CPF,  soutient et participe à la campagne nationale des élections dans les TPE
FP CPF,  soutient et participe à la campagne nationale des élections dans les TPE

FP CPF, soutient et participe à la campagne nationale des élections dans les TPE

La CFDT contre la hausse du smic, faut quand même que ça se sache;  On aura tout vu de la part de cette officine gouvernementale et patronale .......

La CFDT contre la hausse du smic, faut quand même que ça se sache; On aura tout vu de la part de cette officine gouvernementale et patronale .......

Aie, Aie ça glisse ! Attention marches glissantes risques de chutes !
Aie, Aie ça glisse ! Attention marches glissantes risques de chutes !

Aie, Aie ça glisse ! Attention marches glissantes risques de chutes !

La page Dia refermée, FO CPF en ordre de marche vers de nouveaux défis...
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans Billets d'humeur Evenement Edito
commenter cet article
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 13:06
Loi Travail : des mois de lutte contre une loi de...
FF, la purge totale

FF, la purge totale

Loi Travail : des mois de lutte contre une loi de...
Repost 0