Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : FO CPF (ex Dia) Distribution
  • FO CPF (ex Dia) Distribution
  • : La Bataille continue - Le Blog-note InFOrmatif - Un blog d'actualités sociales, juridiques et syndicales pour communiquer, faire connaître et partager nos expériences au service des salariés de la grande distribution et du commerce. En général. faire valoir les positions syndicales de FO sur l'actualité sociale, tant Française qu'Internationale.
  • Contact

Profil

  • @ FO CPF system publication
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités  syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés

Que signifie communiquer ? demanda le petit prince.


"C'est une chose trop oubliée, ça signifie créer des liens, 
répondit le renard."


Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry

 

Le Blog-master (BM) se réserve le droit de suspendre, d'interrompre, ou de rejeter  la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers, d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, ou serait de nature ou à caractère diffamatoire, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

FO, Libre Independant Déterminé

 


Lanceur d'alerte


Un lanceur d'alerte est toute personne, groupe ou institution qui, voyant venir un danger, un risque ou un scandale, adresse un signal d'alarme et, ce faisant, enclenche un processus de régulation, de controverse ou de mobilisation collective

 Libres, Indépendants, Déterminés et Solidaires Ensemble. Communication, Information et Expression directe de l'actualité sociale, économique et syndicale de FO CPF et des salariés du commerce et de la Grande distribution.

Pages Du Blog-Note Informatif

 

Pour le  REPOS DOMINICAL pour tous en même temps

DROIT A L'IMAGE

Droit À L'image

Dans ce blog nous sommes amenés fréquemment à diffuser des images, des vidéos, des photos, voire des articles de presse, d'insérer des liens vers des documents,   ceci afin d'étoffer et d'éclairer nos posts, en leur donnant plus de contenus, pour une meilleure compréhension.

Nos sources sont toujours citées.

Nous le faisons en respectant le plus possible le droit à l'image et le droit de propriété intellectuel suivant les lois en vigueur.

Néanmoins rien n'empêche les personnes ne désirant pas voir leur image diffusée de nous le signaler lors de la prise de vue.

Sans manifestation de leur part, nous considérerons leur consentement présumé.

Merci

BM

Militons ensemble - adhérez à FO

 

La liberté syndicale ne s'use que quand on ne s'en sert pas !

Adhésion à Force-Ouvrière, suivre le lien

http://www.force-ouvriere.fr/adherer

FO CPF CONTACT REGION

Eric   Centre    06 85 15 20 73
François   Nord    07 50 49 09 04

Fréderic   DSN FO CPF   06 87 21 72 94
Sofiane   Est & RA    06 61 50 67 96
Faiçal   Sud    06 22 57 50 64
Nadine   Paris Centre   06 36 97 10 40
Nathalie  UD FO 62   06 30 60 74 70

 udfo62@force-ouvriere.fr

Reda Sud 06 29 38 30 49

Sandrine Sec CE Paris   06 98 43 61 93

Bruno, coordinateur des IRP FO CPF

06 73 59 98 28
Cyril DSC FO CPF   06 25 56 84 86

 

7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 13:57
Le magazine n°7 FGTA-FO Grande distribution est à  disposition 

FGTA FO Communication

 Le magazine n°7 FGTA-FO Grande distribution est à

votre disposition 

FGTA Grande distribution Magazine n°7_BDEditorial

« Analyse, diagnostic et ordonnance… »

Trois priorités pour la FGTA-FO dans notre secteur : l’emploi, les salaires, la non-dérogation des accords d’entreprise au socle social défini par les partenaires sociaux par les accords de branche et qui est la vraie protection des salariés contre le dumping social.

Pour l’emploi, même si la branche annonce une augmentation du nombre de salariés cette année encore, les défis à venir, liés à la digitalisation du commerce, apportent quelques inquiétudes.

Ce n’est pas tant la digitalisation qu’il faut craindre mais la révolution commerciale qui en découlera.

Car de l’avis de tous les experts, le commerce va évoluer et il nous faudra, en tant que première organisation syndicale dans la branche, accompagner les salariés pendant cette mutation.

La Gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences est une gestion anticipative et préventive des ressources humaines, fonction des contraintes de l’environnement et des choix stratégiques de l’entreprise. .

La GPEC, la transparence des stratégies d’entreprise, la formation, la redistribution des richesses créées et les garanties sociales seront au cœur des débats à venir et nous devons être en capacité d’apporter notre expertise syndicale et nos revendications pour que les salariés ne soient pas les grands perdants de ces mutations.

Sur les salaires, FO est le syndicat de la fiche de paie.


Nous refuserons toute dérogation moins-disante concernant les salaires. La grille des minima de branche est une norme non dérogeable pour préserver le pouvoir d’achat des salariés et l’égalité de traitement sur le territoire.

Enfin sur les accords d’entreprise et l’inversion de la hiérarchie des normes, la FGTA-FO milite pour que toutes les dispositions de la Convention collective deviennent le socle minimum conventionnel non dérogatoire, considérant que la branche doit être le lieu prépondérant de la négociation collective.

Ce socle conventionnel aura aussi pour principe de réguler la concurrence entre les entreprises relevant de son champ d’application, comme le prévoit la loi. Il est plus qu’urgent d’être organisé, prêts à défendre les intérêts collectifs des salariés et pour cela il faut continuer à se développer et à progresser partout où nous sommes présents et aussi là où nous ne le sommes pas encore.

Voilà, mes camarades, en attendant les décisions sociales liées aux évolutions politiques de notre pays, je vous souhaite à tous de profiter de cet été.

 

Mon « ordonnance » ? : soleil et repos !

Carole Desiano, Secrétaire fédérale, FGTA FO

Pour telecharger le magazine, suivre le lien:

http://www.fgtafo.fr/wp-content/uploads/2017/07/FGTA-Grande-distribution-Magazine-n%C2%B07.pdf

Le magazine n°7 FGTA-FO Grande distribution est à  disposition 
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans FGTA Communication FGTA FO Communique Communication FGTA FO
commenter cet article
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 15:55
La situation du groupe Doux est extrêmement préoccupante avec d’énormes pertes financières annoncées pour cette dernière année.

La situation du groupe Doux est extrêmement préoccupante avec d’énormes pertes financières annoncées pour cette dernière année.

AGROALIMENTAIRE

 


Doux, FO tire le signal d’alarme !

 


La situation du groupe Doux est extrêmement préoccupante avec d’énormes pertes financières annoncées pour cette dernière année.

 

 

Après que la grippe aviaire a créé une véritable crise de confiance de la part des acheteurs du Moyen-Orient, les entreprises brésiliennes pratiquant le dumping social se sont engouffrées dans la brèche.

 

L’entreprise Doux a donc subit une forte perte de volumes et n’a pas procédé aux investissements productifs nécessaires.

 

FO tire aujourd’hui le signal d’alarme.

 

En 2012, plus de 1 000 salariés avaient perdu leur emploi, plongeant ainsi toute une région dans la crise.

 

Ce qui reste de Doux est-il voué à connaître le même sort ?

 

 

Plusieurs personnalités politiques profitent actuellement du contexte électoral pour faire valoir leur sympathie et leur préoccupation à l’égard du volailler français et de ses salariés.

 

Qu’en sera-t-il lundi prochain ?

 

Le syndicat FO Doux et la FGTA-FO adressent donc aujourd’hui un message aux pouvoirs publics et à la Direction : assez de paroles, on veut des actes !

 

 

Communiqué de la Fédération générale des travailleurs de l’agriculture, de l’alimentation, des tabacs et des services annexes Force Ouvrière

 

Doux, FO tire le signal d’alarme !
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans FGTA Communication FGTA FO Communique Communication FGTA FO Colère
commenter cet article
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 16:29
Bompard chez Carrefour, FO appelle à la vigilance
Bompard chez Carrefour, FO appelle à la vigilance
Bompard chez Carrefour, FO appelle à la vigilance
Bompard chez Carrefour, FO appelle à la vigilance
Le 9 juin 2017, Force Ouvrière (sur la photo de gauche à droite : Philippe PERON, Alexandra AAMARA, Christine GRIEUX, Virginie LOUAIL) a distribué près de 300 exemplaires du tract pour alerter les salariés de Carrefour Administratif France sur le site de Mondeville (14-Calvados) et appeler à la vigilance lors de la nomination du nouveau PDG.

Le 9 juin 2017, Force Ouvrière (sur la photo de gauche à droite : Philippe PERON, Alexandra AAMARA, Christine GRIEUX, Virginie LOUAIL) a distribué près de 300 exemplaires du tract pour alerter les salariés de Carrefour Administratif France sur le site de Mondeville (14-Calvados) et appeler à la vigilance lors de la nomination du nouveau PDG.

Le 9 juin 2017, Force Ouvrière (sur la photo de gauche à droite : Philippe PERON, Alexandra AAMARA, Christine GRIEUX, Virginie LOUAIL) a distribué près de 300 exemplaires du tract pour alerter les salariés de Carrefour Administratif France sur le site de Mondeville (14-Calvados) et appeler à la vigilance lors de la nomination du nouveau PDG.

 

 

Des actions similaires ont notamment été organisées par FO en Ile-de-France au siège de Massy (91-Essonne).

 

 

Lire le communiqué de FO Carrefour

 

Suivre le lien:

 

http://www.fgtafo.fr/fo-du-cote-des-salaries-vigilant-face-a-la-nomination-du-nouveau-pdg-de-carrefour/

 

 

Lire les articles de presse avec l’intervention de Dejan Terglav

 

Suivre le lien:

 

http://www.fgtafo.fr/carrefour-bompard-arrive/

 

Bompard chez Carrefour, FO appelle à la vigilance
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans FGTA FO Communique Communication FGTA FO
commenter cet article
8 juin 2017 4 08 /06 /juin /2017 16:18
Grève chez Simply Market en Alsace

Grève à Simply Market ATAC Alsace aujourd'hui contre les licenciements suite au PSE Auchan 


Soutien de la FGTA-FO


Même combat pour le site d'Amiens 

 

Courage aux salariés engagés dans le mouvement, La Bataille continue !

Grève chez Simply Market en Alsace

Conflit social

 

Grève chez Simply Market en Alsace

 


Un plan de restructuration prévoir 900 suppressions de postes chez Auchan et Simply Market.

 

Sur les sites de rue de Biarritz et de Marché Gare en Alsace, 75 postes sont directement menacés.

 

FO a donc appelé les salariés à se mobiliser pour bloquer les camions à la sortie de l’entrepôt de Marché Gare et distribuer des tracts.

 

 

La Déléguée syndicale FO Fatiha Chakik s’est félicitée de la mobilisation des salariés qui sont nombreux à avoir répondu présent pour porter les revendications FO dans le cadre du PSE :

 

  • Télétravail : l’entreprise doit proposer le télétravail pour les salarié(e)s qui ne désirent pas s’éloigner de leur lieu de vie et éviter ainsi tous les frais de déplacement que cela engendre.

  • Mobilité interne : prise en charge des coûts pendant deux ans.

  • Prime incitative de volontariat abondée de 2000 à 2500 euros comme dans les accords précédents (voir accord 2012).

  • Prise en charge totale de la mutuelle par l’entreprise jusqu’à 3 ans pour les licenciements et les préretraites.

 

Nous demandons à la direction de faire de sérieux efforts concernant les revendications des salariés portées par les partenaires sociaux pour que le PSE soit plus juste socialement pour ceux qui désirent rester dans l’entreprise avec tous les moyens d’accompagnement que FO négociera ou pour ceux qui n’ont d’autres choix que de partir avec des indemnités à la hauteur de leurs années d’investissement chez Simply Atac.

 

 

Fatiha Chakik,    déléguée syndicale FGTA FO

Grève chez Simply Market en Alsace
Grève chez Simply Market en Alsace

Plan social chez Auchan : action de protestation des salariés ce matin au Marché gare

 

 

Ne cherchez plus de supermarché Simply.

 

D’ici un an, ils auront tous disparu pour être regroupés sous la bannière de leur maison mère : Auchan. Une réorganisation qui inquiète les salariés. Et pour cause. 75 emplois pourraient disparaître en Alsace.

 

En guise de protestation, ce jeudi 8 Juin au petit matin, plusieurs salariés du groupe ont symboliquement bloqués des camions Simply Market devant l’entrée du Marché gare de Strasbourg.

 

Depuis des années, les performances économiques d’Auchan dans l'Hexagone sont en baisse.

 

Les hypermarchés sont notamment à la peine.

 


En Mars dernier, le groupe a annoncé la mise en place d’un plan de développement stratégique pour sortir de l’impasse.

 

Concrètement, il s’agit de regrouper les différents formats de magasins (hypermarchés, supermarchés et ultra-proximité)  et sites marchands, sous une enseigne unique, en s’appuyant sur un plan d’investissement de plus d’un milliard trois cents millions d’euros sur 3 ans.

 

Selon la direction, ce plan permettra de générer près de 800 emplois mais il induira aussi la réduction de plus de 450 postes dans les services d’appuis, comme le marketing ou encore les finances.

 

Les services administratifs de Simply et de certains magasins Auchan seront notamment délocalisés vers le siège de Villeneuve d'Asq.

 

À Strasbourg, 1200 salariés travaillent pour l’enseigne, dont 76 dans les services d’appui. Dans le cadre du projet, 45 d’entre elles verraient leur poste supprimé ou regroupé sur le siège de Villeneuve d’Ascq selon la direction.

 

Le plan de restructuration prévoit des formations pour ceux qui devront changer de métier et un retour en magasin pour ceux qui acceptent.

 

Au total, selon les syndicats FO et CFDT, près de 900 postes sont concernés par le plan social en France.

 


Blocage symbolique des salariés d'Auchan ce matin au Marché gare de Strasbourg

 


Un plan de restructuration menacent les emplois chez Auchan. Les salariés veulent se faire entendre

 

 

Franceifo.fr / David Meneu/Philippe Dezempte

Grève chez Simply Market en Alsace
Repost 0
7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 17:23
FO du côté des salariés, vigilant face à la nomination du nouveau PDG de Carrefour
FO du côté des salariés, vigilant face à la nomination du nouveau PDG de Carrefour

FO du côté des salariés, vigilant face à la nomination du nouveau PDG de Carrefour

Communiqué FGTA FO

 

FO du côté des salariés, vigilant face à la nomination du nouveau PDG de Carrefour

 

FO Carrefour 1ère organisation syndicale la plus représentative dans le groupe et dans la branche alerte l'entreprise et ses décideurs:

 

L’avenir du développement économique et de l’équilibre social du groupe Carrefour dépendront des réponses apportées à nos demandes concernant :

 

  • la politique commerciale

  • l’emploi

  • le pouvoir d’achat

  •  les conditions de travail

  • le modèle intégré

  • Entres autres points qui seront sur la table

 

Afin d’éviter un choc social qui serait néfaste pour tous, FO-Carrefour demande une rencontre, dans des délais rapides, pour être entendu et avoir des réponses sur les orientations stratégiques commerciales et sociales à venir.

 


À défaut, les 115 000 salariés de l’entreprise et leurs familles savent qu’ils auront à leurs côtés, le syndicat et tous les délégués Force Ouvrière, pour organiser la légitime résistance sociale que la situation imposerait.

 

 


Pour les délégués nationaux Force Ouvrière-Carrefour

Michel ENGUELZ

 

FO du côté des salariés, vigilant face à la nomination du nouveau PDG de Carrefour
FO du côté des salariés, vigilant face à la nomination du nouveau PDG de Carrefour
FO du côté des salariés, vigilant face à la nomination du nouveau PDG de Carrefour
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans FGTA Communication FGTA FO Communique Communication FGTA FO
commenter cet article
1 juin 2017 4 01 /06 /juin /2017 13:42
Géo Ablis, première victime de la Financière Turenne-Lafayette ?
Géo Ablis, première victime de la Financière Turenne-Lafayette ?

EMPLOI ET SALAIRES


Géo Ablis, première victime de la Financière Turenne-Lafayette ?

 


Le site Géo d’Ablis cesse immédiatement son activité faute de pouvoir payer ses fournisseurs.

 

 

Le Directeur du site a annoncé aux représentants du personnel que les fonds restants serviraient à payer les salaires du mois de mai.

La majorité des salariés sont priés de rester à leur domicile tout en restant disponibles pour l’entreprise.

 

Ils devraient continuer à être payés mais pour combien de temps ? Une semaine ?

 

 

Alors que la Direction générale a convoqué l’ensemble du personnel demain matin, le scénario envisagé est celui du dépôt de bilan.

 

Le trucage des comptes de la Financière Turenne-Lafayette ferait donc sa première victime et la FGTA-FO ne peut l’accepter ! Des salariés compétents ne doivent pas être abandonnés à leur sort en raison de la mauvaise gestion de leur Direction.

 

Des rumeurs circulent au sujet d’un potentiel repreneur.

 

La FGTA-FO exige qu’elles se concrétisent au plus vite, il en va de la responsabilité des pouvoirs publics qui se sont engagés à sauver les emplois.

 

Ce dossier fait figure de premier test pour le nouveau gouvernement.

 

 

 

Communiqué de la Fédération générale des travailleurs de l’agriculture, de l’alimentation, des tabacs et des services annexes Force Ouvrière

 

 

Communication FGTA FO

Géo Ablis, première victime de la Financière Turenne-Lafayette ?
Géo Ablis, première victime de la Financière Turenne-Lafayette ?
Géo Ablis, première victime de la Financière Turenne-Lafayette ?
Repost 0
30 mai 2017 2 30 /05 /mai /2017 12:57
Nouveau PDG de Carrefour, FO jugera sur les actes
Nouveau PDG de Carrefour, FO jugera sur les actes

Carrefour

 

Déclaration de D. Terglav Secrétaire Général FGTA FO

 

Nouveau PDG de Carrefour, FO jugera sur les actes

 

Le départ programmé de Georges Plassat du poste de PDG de Carrefour amène avec lui son lot de rumeurs.

La dernière en date place Alexandre Bompard en successeur potentiel.

 

Je maintiens mes déclarations antérieures sur Noël Prioux qui me parait être un homme clef pour l’avenir du groupe et celui de ses salariés.

 

Aujourd’hui, les pétitions et actions qui émergent ici et là en ordre dispersé pour dénoncer la probable arrivée d’Alexandre Bompard nous semblent prématurées. Évidemment, les rémunérations perçues par l’actuel PDG et celles de son successeur sont choquantes, et je rappelle que FO revendique une meilleure répartition des richesses créées par les salariés.

Pour autant, la priorité reste la mise en place d’une nouvelle stratégie commerciale afin de maintenir l’emploi et les droits des salariés.

 

Quelle que soit la décision qui sera prise par les actionnaires, il y a urgence à relancer le Groupe Carrefour et surtout les hypermarchés. Les intérêts des salariés divergent de ceux des actionnaires. Il n’y a qu’à constater les conséquences sociales des démembrements d’entreprises et des plans sociaux pour s’en convaincre.

 

C’est donc avant tout sur le projet qui sera proposé que FO sera vigilant et mobilisé tout l’été.

Le renouveau de Carrefour ne pourra se faire contre ses salariés sans choc social.

 

Ils peuvent compter sur FO pour agir au moment opportun comme nous l’avons toujours fait.

 

 

Dejan Terglav, Secrétaire général fgta fo

 

NDR / BM

FO est la 1ère organisation syndicale la plus représentative dans le groupe Carrefour, dans les Hypers du groupe, et dans la branche

BM

Nouveau PDG de Carrefour, FO jugera sur les actes
Alexandre Bompard, PDG de la Fnac

Alexandre Bompard, PDG de la Fnac


Alexandre Bompard grand favori pour prendre la tête de Carrefour


Le patron de la Fnac est bien placé pour succéder à Georges Plassat, dont le mandat s’achève en mai 2018. Les discussions achoppent encore sur sa rémunération.


 


Le mystère autour du prochain PDG de Carrefour touche à sa fin. Le patron de la Fnac, Alexandre Bompard, est bien placé pour prendre la tête du groupe, murmure-t-on au sein du géant de la grande distribution.

 

Le comité des nominations de Carrefour, qui rassemble plusieurs administrateurs-clés du groupe, s’est réuni la semaine dernière pour examiner les candidatures à la succession de Georges Plassat, dont le mandat s’achève en mai 2018.

 

Une nouvelle réunion du comité est prévue d’ici l’assemblée générale de Carrefour, le 15 juin, au cours de laquelle M. Plassat envisage d’introniser son successeur.

 


Si le nom d’Alexandre Bompard figure bien sur la « short list », rien n’est encore formellement décidé.

 

Les montants et éléments de rémunération feraient actuellement débat

 

 

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/05/30/alexandre-bompard-grand-favori-pour-prendre-la-tete-de-carrefour_5135910_3234.html#dVRSLLBC2HtTU2RP.99

La question du successeur qui est posée interpelle les acteurs du secteur

La question du successeur qui est posée interpelle les acteurs du secteur

Carrefour, chronique d'une succession annoncée, période de tous les dangers

 

Carrefour, la question du successeur qui est posée interpelle les acteurs du secteur, et en tout premier lleu les salariés qui sont directement les plus concernés: emploi, conditions de travail et de vie au travail, sécurité, formation, devenir des modèles économiques, des formats, les implantations, la gouvernance de l'entreprise, le travail dominical, de nuit, le e-commerce.........Tels sont entre autres les reflexions, les craintes, les interrogations et les enjeux !

 

 

Agitation dans le bocal médiatique, secouons un peu 

 

 

Les salariés de Carrefour ont du souci à se faire.

 

 

Le groupe a lancé le processus de sélection du successeur de Georges Plassat, dont le mandat de PDG se termine en 2018.

 

Or, si l’heureux élu n’est pas encore trouvé, les spéculations vont bon train et plusieurs noms circulent, dont celui d’Alexandre Bompard.

Pas vraiment rassurant, à en juger par les états de service du personnage.

 


Le sombre bilan social d’Alexandre Bompard à la tête de la FNAC

 


Le bilan social de M. Bompard à la tête de la Fnac est désastreux.

 

L’organisation FO rappelle en effet que le dirigeant « a touché 13,9 millions d’euros en 2016 » (soit + 21 % par rapport à 2015) alors que « des centaines d’emplois sont menacés » dans le cadre de l’intégration de la Fnac et Darty.

 


Les peurs des organisations syndicales sont d’autant plus fondées que l'enseigne de distribution ne dégage du résultat que par les économies qu’elle opère « sur le dos de tous les salariés », comme le dénonce Thierry Lizé, délégué central à la Fnac Relais.

 

Alexandre Bompard avait lancé un plan d’économies de 80 millions d’euros en 2012, qui devait se traduire par la suppression de 500 postes, dont 310 en France. Mais la CGT estime aujourd’hui que 19 % des CDI, soit environ 1 350 postes, ont été supprimés en quatre ans dans les magasins.

 


Or, fin 2016 la CFTC s’alarmait déjà face à un possible plan social pouvant entraîner la suppression de 350 à 500 postes supplémentaires. La question que tous les salariés du nouveau groupe Fnac-Darty se posent est évidente : combien de nouveaux postes seront supprimés dans les années à venir ?

Une seule chose est certaine : même si le groupe continue à afficher de bons résultats, les salariés vont continuer à trinquer.

 


Mais le danger ne s’arrête pas là.

 

En plein état d’urgence et alors que les menaces pèsent obstinément sur notre pays, la Fnac s’est permis de faire un million d’euros d’économies en réduisant les effectifs de sécurité ! Ce sont à nouveau les salariés, et les clients, qui se retrouvent ainsi exposés aux conséquences des décisions de M. Bompard, pour qui il n’y a visiblement pas de petites économies.

 


A moins que les faibles investissements en matière de sécurité ne trahissent une stratégie beaucoup plus large visant la disparition des magasins physiques.

 

Auquel cas tout ferait à nouveau sens.

 

« La poursuite de la croissance mise en avant par la Fnac s’appuie majoritairement sur le développement du Web et de la franchise au détriment des magasins physiques », s’inquiétaient début mars à nouveau les élus CGT.

Pour ces derniers, le « manque d’investissement chronique » dans les boutiques ne peut qu’alerter sur leur pérennité.

 


Bompard à la tête de Carrefour : on prend les mêmes et on recommence ?

 


On imagine l'angoisse des salariés de Carrefour à l’idée qu’un tel personnage prenne les rênes de la société. S’il devait succéder à Georges Plassat, qu’en serait-il de la question du travail dominical ?

 

Au sein du groupe de distribution, la majorité des syndicats se sont prononcés contre, mais leur avis serait-il respecté par celui qui a su imposer son point de vue aux salariés de la Fnac ?

 


Alexandre Bompard a systématiquement insisté sur la « nécessité » pour l’enseigne d’ouvrir le dimanche afin de faire face à « l’agressivité des e-commerçants ».

 

Mais peut-on combattre l’agressivité par l’agressivité ?

 

Majoritaires à Carrefour, les syndicats FO ont voté à 85,72 % contre le projet d’accord sur le travail le dimanche matin. M. Bompard brandira-t-il à nouveau l’argument de la concurrence pour passer en force s’il arrive chez Carrefour ? On peut le craindre.

 


Selon la CGT, le millionnaire a fait un intense lobbying pour mettre fin au repos dominical dans les commerces culturels.

 

À tel point que la centrale syndicale a baptisé « amendement Bompard » l’article du projet de loi Macron stipulant que les commerces culturels peuvent déroger à la règle du repos dominical sur le modèle du « bricolage ».

 

« Une fois de plus, la loi Macron satisfait les demandes d’un patron. Ce texte est une compilation des exigences du patronat », s’indignait alors la CGT.

 


Et cette indignation, comme celle des autres syndicats et des salariés, n’est pas prête de s’arrêter. En prenant la tête de Carrefour, M. Bompard pourrait être accueilli avec « welcome bonus et golden parachute en dizaine de millions d’euros assortis d’une rémunération substantielle », comme l’écrivait le 12 avril dernier la Lettre de l’Expansion.

 

L’Assemblée Générale de la Fnac-Darty pourrait prochainement débloquer le super bonus d’Alexandre Bompard, qu’il percevrait au titre de l’année 2016 (12 millions d’euros).

 

Un bonus pharaonique qui le classe déjà « parmi les patrons les mieux payés de France, bien au-dessus de la moyenne de ceux du CAC 40 », selon Libération...

 

welcome bonus et golden parachute
welcome bonus et golden parachute

welcome bonus et golden parachute

Nouveau PDG de Carrefour, FO jugera sur les actes
Nouveau PDG de Carrefour, FO jugera sur les actes
Nouveau PDG de Carrefour, FO jugera sur les actes
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans FGTA Communication FGTA FO Communique Communication FGTA FO
commenter cet article
30 mai 2017 2 30 /05 /mai /2017 10:55
Luçon.     Grève gagnante des salariés de l'Hyper U

Dernière mise à jour: 30 mai 2017

Luçon.     Grève gagnante des salariés de l'Hyper U
Des salariés de la grande surface Hyper U de Luçon ont lancé un mouvement de grève ce vendredi.

Des salariés de la grande surface Hyper U de Luçon ont lancé un mouvement de grève ce vendredi.

Luçon.     Des salariés de l’hypermarché Hyper U en grève

Luçon. Des salariés de l’hypermarché Hyper U en grève

Luçon.

 

Des salariés de l’hypermarché Hyper U en grève


Des salariés de la grande surface Hyper U de Luçon ont lancé un mouvement de grève ce vendredi.  

 

Des salariés du magasin Hyper U de Luçon veulent dénoncer un malaise profond du système social au sein de l’entreprise. Ils ont fait grève ce vendredi.

 

Leurs principales revendications des salariés relèvent du système social appliqué dans l’entreprise. Ces derniers, représentés par les délégués syndicats FO et CFDT, réclament outre une augmentation générale des salaires, de 100 € bruts,

 - la mise en place d’une prime d’ancienneté ;

 - l’instauration du volontariat et la rémunération des heures effectuées les dimanches et jours fériés, à plus de 100 %.

 

Repos fixe dans la semaine

 

 

Estimant être actuellement « dans une impasse », avec la direction, les 56 salariés de la grande surface Hyper U de Luçon, ont donc lancé un mouvement de grève ce vendredi.

« Nous voulons aussi instaurer pour règle, un jour de repos fixe par semaine ; revenir au calendrier de la période légale des congés, du 1er juin au 31 octobre, avec la possibilité de trois semaines d’affilée et les solder au 31 mai… », ajoutent les représentants syndicaux.

 

 

Impact sur les résultats de l’entreprise

 

 

Interrogée, la direction dit avoir conscience des changements intervenus dans l’organisation du travail, ces derniers mois.

Elle estime cependant privilégier « un dialogue social de qualité et reste ouverte, mais sans précipitation. Il nous semble important de ne pas interrompre cette dynamique et cesser un mouvement de grève qui impacterait les résultats de l’entreprise et nuirait durablement à l’image du magasin », souligne M. Peignet, PDG d’Hyper U.

 

 

Sourcing:   Ouest-France

Luçon.     Grève gagnante des salariés de l'Hyper U

Hyper U Luçon, conflit social

 

Le 26 mai, un mouvement historique chez Hyper U à Luçon

 

 

Suite de notre article posté hier.  Du nouveau suite au mouvement social, des avancées sociales obtenues grâce à la forte mobilisation initiée par FO

 


Chez Hyper U à Luçon (Vendée), le malaise social ressenti par l’ensemble des salariés, notamment dû à l’organisation du travail, a conduit FO à lancer un appel à la grève le 26 mai.

En 24 heures, la forte mobilisation des salariés a obligé la direction à négocier.

 

Voici les avancées obtenues grâce à l’engagement des grévistes :

 

> Un jour de repos fixe par collaborateur et par secteur qui se maintient avec un jour de congé payé ou peut être déplacé si accolé à un jour férié (selon organisation du secteur).

 

En cas d’arrêt maladie ou congés payés dans son secteur, le collaborateur peut être amené à changer son jour de repos (en fonction des effectifs). Le manager pourra proposer un aménagement différent en accord avec son équipe.

 

> La présence des dimanches est organisée par roulement des équipes avec un complément d’étudiants et saisonniers selon les secteurs.

 

Pour l’équipe de caisse, la fréquence du travail du dimanche est de 1 sur 3, établie sur un calendrier annuel prévisionnel.

La rémunération en heures supplémentaires (100 % + 25 % + 30 % = 155 %) est possible au choix du collaborateur, ou incluse dans le temps de travail hebdomadaire (majoration de 30 %).

 

> Congés payés : 3 semaines dont 2 consécutives possibles entre mai et octobre, les autres congés seront pris dans le reste de l’année. Un maximum de 5 samedis en congés par an est autorisé par collaborateur sans justificatif (hors événements familiaux prix en charge par l’entreprise), dont 2 maxi en juillet/août.

 

> Pas de re-calcul d’heure sur les jours fériés.

 

> Journée de solidarité au choix du salarié (soit congé, soit récupération, soit RTT) en mai.

 

Et en juin, la direction rendra sa copie concernant l’augmentation générale des salaires, la prime d’ancienneté et le règlement des salaires en une fois.

 

Le samedi 27 à 8 heures du matin, à l’unanimité, les grévistes ont voté la reprise du travail et décidé de se retrouver en assemblée si sur les trois points à venir la réponse n’était pas satisfaisante.

 

Félicitations à tous les grévistes, à leur unité et leur détermination qui a permis un résultat historique.

Rien ne sera plus comme avant.

 

Anthony Raison – Délégué syndical FO

Luçon.     Grève gagnante des salariés de l'Hyper U
Luçon.     Grève gagnante des salariés de l'Hyper U
Repost 0
11 mai 2017 4 11 /05 /mai /2017 11:24
SNTA FO Casino, le dynamisme syndical !
Avec cette mobilisation, le syndicat FO de Casino a démontré qu’il est plus que jamais vivant, organisé, réactif et proche du terrain.

Avec cette mobilisation, le syndicat FO de Casino a démontré qu’il est plus que jamais vivant, organisé, réactif et proche du terrain.

SNTA FO Casino… Tour de France des réunions régionales terminé !


Les déléguées syndicales centrales Hypermarchés/ Supermarchés du SNTA FO CASINO ont tenu leur engagement d’aller à la rencontre des élus sur le terrain.

 

Toutes les régions ont été visitées lors du 1er trimestre 2017 : Sud-Ouest, Languedoc-Roussillon, Paris, Est, Rhône Alpes Auvergne, Provence Alpes Côte d’Azur, Bretagne, Vendée.

 

271 militants FO venant de 126 magasins ont répondu présents à l’invitation du SNTA FO Casino.

 

Avec cette mobilisation, le syndicat FO de Casino a démontré qu’il est plus que jamais vivant, organisé, réactif et proche du terrain.

 

L'article de Laurence Gilardo, DSC SNTA FO Casino, sera prochainement disponible en intégralité dans le FGTA Magazine Grande distribution n°7.

 

FGTA FO communication

SNTA FO Casino, le dynamisme syndical !
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans FGTA Communication FGTA FO Communique Communication FGTA FO
commenter cet article
9 mai 2017 2 09 /05 /mai /2017 15:11
FGTA-FO - Conférence professionnelle...
FGTA-FO - Conférence professionnelle...
FGTA-FO - Conférence professionnelle...
Repost 0