Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : FO CPF (ex Dia) Distribution
  • FO CPF (ex Dia) Distribution
  • : La Bataille continue - Le Blog-note InFOrmatif - Un blog d'actualités sociales, juridiques et syndicales pour communiquer, faire connaître et partager nos expériences au service des salariés de la grande distribution et du commerce. En général. faire valoir les positions syndicales de FO sur l'actualité sociale, tant Française qu'Internationale.
  • Contact

Profil

  • @ FO CPF system publication
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités  syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés

Que signifie communiquer ? demanda le petit prince.


"C'est une chose trop oubliée, ça signifie créer des liens, 
répondit le renard."


Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry

 

Le Blog-master (BM) se réserve le droit de suspendre, d'interrompre, ou de rejeter  la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers, d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, ou serait de nature ou à caractère diffamatoire, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

FO, Libre Independant Déterminé

 


Lanceur d'alerte


Un lanceur d'alerte est toute personne, groupe ou institution qui, voyant venir un danger, un risque ou un scandale, adresse un signal d'alarme et, ce faisant, enclenche un processus de régulation, de controverse ou de mobilisation collective

 Libres, Indépendants, Déterminés et Solidaires Ensemble. Communication, Information et Expression directe de l'actualité sociale, économique et syndicale de FO CPF et des salariés du commerce et de la Grande distribution.

Pages Du Blog-Note Informatif

 

Pour le  REPOS DOMINICAL pour tous en même temps

DROIT A L'IMAGE

Droit À L'image

Dans ce blog nous sommes amenés fréquemment à diffuser des images, des vidéos, des photos, voire des articles de presse, d'insérer des liens vers des documents,   ceci afin d'étoffer et d'éclairer nos posts, en leur donnant plus de contenus, pour une meilleure compréhension.

Nos sources sont toujours citées.

Nous le faisons en respectant le plus possible le droit à l'image et le droit de propriété intellectuel suivant les lois en vigueur.

Néanmoins rien n'empêche les personnes ne désirant pas voir leur image diffusée de nous le signaler lors de la prise de vue.

Sans manifestation de leur part, nous considérerons leur consentement présumé.

Merci

BM

Militons ensemble - adhérez à FO

 

La liberté syndicale ne s'use que quand on ne s'en sert pas !

Adhésion à Force-Ouvrière, suivre le lien

http://www.force-ouvriere.fr/adherer

FO CPF CONTACT REGION

Eric   Centre    06 85 15 20 73
François   Nord    07 50 49 09 04

Fréderic   DSN FO CPF   06 87 21 72 94
Sofiane   Est & RA    06 61 50 67 96
Faiçal   Sud    06 22 57 50 64
Nadine   Paris Centre   06 36 97 10 40
Nathalie  UD FO 62   06 30 60 74 70

 udfo62@force-ouvriere.fr

Reda Sud 06 29 38 30 49

Sandrine Sec CE Paris   06 98 43 61 93

Bruno, coordinateur des IRP FO CPF

06 73 59 98 28
Cyril DSC FO CPF   06 25 56 84 86

 

20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 19:44
Les dents de la grande distribution !!!

Les dents de la grande distribution !!!

CCE Carrefour Proximité France 

 

 Le Comité Central d’Entreprise de CPF s'est réuni ce jour en réunion exceptionnelle,  sur la base de l'ordre du jour suivant

 

Rappel de l’ordre du jour :

1)    Consultation sur la situation économique et financière de la société CARREFOUR Proximité France suite à l’expertise menée par le cabinet EMA, désigné lors de la séance du 3 mai 2017.

2)    Consultation sur les Orientations Stratégiques 2017 de CARREFOUR Proximité France suite à l’expertise menée par le cabinet EMA, désigné lors de la séance du 12 avril 2017.

3)    Information sur le projet de mise à jour des critères de priorité du 1% logement et d’amélioration de l’accès  à l’offre logement.

4)    Calendrier prévisionnel du CCE de CPF et de ses commissions.

5)    Suivi des effectifs Carrefour Proximité France au 31 août 2017.

 

( compte rendu succinct, rédaction - transcription - publication Cyril Boulay, RS FO CCE CPF)

Les dents de la grande distribution. Les mâchoires qui broient, malaxent, déchirent et dévorent clients, fournisseurs et salariés

 

Prenez connaissance du compte rendu succinct de la réunion exceptionnelle du CCE du 20 septembre

CCE Carrefour Proximité France, 20 septembre,  réunion exceptionnelle

Le point 2 de l'ODJ configurait la consultation sur les Orientations Stratégiques 2017 de CARREFOUR Proximité France suite à l’expertise menée par le cabinet EMA, désigné lors de la séance du 12 avril 2017.

 

délégation FO au CCE CPF

 

Déclaration FO :

 

Notre Organisation Syndicale FO s’est abstenue quant à son positionnement sur les deux consultations du jour.

 

En effet, ils nous paraît aujourd’hui très compliqué de pouvoir nous  positionner avec pertinence et sérieux eu égard au  flou actuel des Directions entretenu par les dirigeants du groupe CARREFOUR quant aux orientations stratégiques.

 

 Les orientations stratégiques de la nouvelle équipe dirigeante seront elles différentes de l’ancienne, et à quels niveaux, pour quelles stratégies, quelle seront les orientations qui seront ainsi définies et mises en application ?

 

Nous ne sommes pas plus informés aujourd’hui sur ces éléments.

 

Nous préférons attendre d’en savoir plus, pour pouvoir évaluer les situations qui se feront jour avant de pouvoir se positionner. Les nouveaux chantiers seront annoncés à la mi-novembre. Il serait vain de se définir avant n’ayant pas la vision requise pour le faire.

 

Nos revendications sont déjà connues :     

La reconnaissance du magasin sensible dans le cadre de la GPEC groupe.

 La mise en place d’une clause sociale pour les salariés transférés en location gérance ou franchise.

 Les salariés des sièges seront aussi nos grandes préoccupations, et assurerons un suivi minutieux de ce dossier.

Pour Force Ouvrière aucun départ ne devra être contraint. Notre organisation sera particulièrement vigilante sur ce point.

 

Cyril Boulay

RS FO au CCE CPF

Alexandre Bompard aurait décidé de confier la direction digitale de son groupe à Marie Cheval, jusqu'ici DG de la banque en ligne Boursorama, selon Le Figaro.

Alexandre Bompard aurait décidé de confier la direction digitale de son groupe à Marie Cheval, jusqu'ici DG de la banque en ligne Boursorama, selon Le Figaro.

Alexandre Bompard nommerait Marie Cheval directrice digitale de Carrefour

 

 

La DG de Boursorama, issue de la même promotion de l'ENA qu'Alexandre Bompard, serait sur le point de devenir directrice digitale du groupe Carrefour, selon Le Figaro.

 


Fille de viticulteurs de champagne d’Ay, énarque (promotion Cyrano de Bergerac, la même qu'Alexandre Bompard), inspectrice des finances, Marie Cheval a d'abord intégré le groupe La Poste.

 

A partir de 2006, elle grimpe les échelons de La Banque Postale pour y prendre, en 2008, la direction des opérations, manageant 15.000 personnes.

 

En 2011, elle est débauchée par la Société Générale qui la nomme directrice mondiale des transactions et services de paiement. En 2013, elle prend la tête de la (très autonome) filiale du groupe, Boursorama.

 


Si elle se confirme, comment faut-il lire cette nomination ?

 

Peut-être comme un choix inattendu, dans la mesure où Marie Cheval n'a jamais travaillé dans la distribution. Mais aussi comme une volonté de donner un nouvel élan aux activités digitales du groupe, pour l'instant rattachées aux pays.

 

Si la création de se nouveau poste se confirme, sans doute faut-il s'attendre à ce que le groupe commence à harmoniser des plateformes techniques très hétérogènes d'un pays à l'autre, mais aussi, pourquoi pas, à ce que ses sites marchands complémentaires (Rue du Commerce, Greenweez, Top Achat, Croquetteland...) commencent à s'européaniser.

 

Sourcing:   LSA, Flore Fauconnier


Contacté par la rédaction de LSA, Carrefour se refuse pour l'instant à tout commentaire.

Marie Cheval, actuellement DG de Boursorama (groupe Société Générale) (JULIEN MILLET / Société Générale)

Marie Cheval, actuellement DG de Boursorama (groupe Société Générale) (JULIEN MILLET / Société Générale)

CCE Carrefour Proximité France, 20 septembre,  réunion exceptionnelle
CCE Carrefour Proximité France, 20 septembre,  réunion exceptionnelle
CCE Carrefour Proximité France, 20 septembre,  réunion exceptionnelle
CCE Carrefour Proximité France, 20 septembre,  réunion exceptionnelle
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans InFO Dia IRP CCE
commenter cet article
19 septembre 2017 2 19 /09 /septembre /2017 19:07
Carrefour Proxi France, 14/09, réunion du CCE  - compte rendu succinct

Carrefour Proximité France  

 

Comité Central d’Entreprise

Réunion exceptionnelle,

14 septembre  2017

 

Début de réunion 09H00 (erratum, indiqué 14H00, par erreur) 

 

Compte rendu succinct  

 

Le CCE de Carrefour proxi France, s 'est réuni ce jour du 14 septembre, sur la base de l'ordre du jour ci dessous

 

 

Rappel de l’ordre du jour : 

 

Comme à l'accoutumée la délégation FO a pris toute sa place, notamment dans le cadre des différentes commissions, dont la commission économique  sollicitée récemment* sur les orientations stratégiques,  et sur la situation économique et financière de l'entreprise.

 

Le rapport de l'expert a dûment été commenté, après l'analyse de la commission, où les élus FO ont été tout particulièrement pertinent, devant certains espaces laissés vides, par d'autres OS.

 

FO a fait valoir ses propositions, et analyses quant aux situations et propositions de la direction sur les points développés au cours de l'ODJ., notamment les rayons boucheries tradis et Fruits & Légumes qui ont retenus toute l'attention du fait des profonds changements intervenus. Là encore, FO s'est manifesté avec fermeté pour le maintien des emplois, et la formation, et les évolutions de carrière;

 

FO a relevé que le CCE restait en attente, et sera vigilant quant aux mesures émanant de la nouvelle direction du groupe avec l'arrivée d'A. Bompard, notamment sur les formats Proxi, la logistique prestée, les modes de gouvernance et de gestions des magasins consécutivement au rachat de Dia.

Les craintes des élus  se font jour concernant le multi canal, les transferts de magasins vers des gestionnaires (soit disant) indépendants en location gérance et franchise, voire certaines fermetures, ou changements d'enseignes.

 

Les craintes du syndicat vont vers les emplois qui disparaissent très rapidement dans ce cadre de gestion en pseudo indépendant sous franchise, et le maintien des droits et statuts des salariés transférés, qui se dégradent aussitôt les transferts réalisés.

 

C'est le sens et le fond des propos tenus par notre délégation, tant auprès des instances représentatives aussi bien régionales que nationales, qu'auprès de la direction du groupe, en la personne d'A. Bompard*, que nous avons rencontré tout récemment, et qui pour l'heur n'a pas dissipé nos doutes, ni nos interrogations.

 

Cyril Boulay,

RS FO  CCE CPF

DSC FO CPF

 

* voir sous le lien:  

 

Rencontre de la délégation FO avec A. Bompard, et le réunion d e la commission économique du CCE

 

http://foed.over-blog.com/2017/09/fo-recue-par-alexandre-bompard.html

Compte rendu succinct cce Réunion extraordinaire du Comité Central d’Entreprise

Carrefour Proxi France, 14/09, réunion du CCE  - compte rendu succinct
Carrefour Proxi France, 14/09, réunion du CCE  - compte rendu succinct
Carrefour Proxi France, 14/09, réunion du CCE  - compte rendu succinct
Carrefour Proxi France, 14/09, réunion du CCE  - compte rendu succinct
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans CCE InFO Dia IRP
commenter cet article
12 septembre 2017 2 12 /09 /septembre /2017 09:47
La France sera de plus en plus inégalitaire et le droit du travail de plus en en plus complexe et imprévisible pour les salariés.

La France sera de plus en plus inégalitaire et le droit du travail de plus en en plus complexe et imprévisible pour les salariés.

Code du travail

 Les salariés des petites entreprises en première ligne 


 

 

Pour la première fois, une réforme du Code du travail donne la priorité aux TPE et PME, soulignait la ministre du Travail lors de la présentation des ordonnances à la presse le 31 août.

 

De fait, les salariés des entreprises de moins de 11 salariés (TPE), voire de moins de 20 salariés, seront davantage impactés que les autres par les changements à venir.

 

 

En matière de négociation collective, les règles existantes sont largement assouplies. Dans les TPE, la possibilité de négocier avec un salarié mandaté est supprimée.

L’employeur pourra soumettre de manière unilatérale un texte d’accord aux salariés, sur tous les thèmes ouverts à la négociation. Y compris donc pour aménager la rémunération ou l’organisation du travail...

 

Pour être validé, cet accord devra être approuvé par les deux tiers du personnel. La situation est identique dans les entreprises de 11 à 20 salariés en l’absence d’élu.

 

 

De 11 à 20 salariés, l’élection du délégué du personnel n’est plus obligatoire

 

Par ailleurs, FO conteste clairement le fait que dans les entreprises de 11 à 20 salariés l’employeur puisse se passer d’élection de délégué du personnel si aucun salarié ne manifeste le souhait d’être candidat, une disposition que la confédération a découverte au dernier moment.

 

Une distinction en fonction des effectifs est également mise en place dans le cadre du barème qui s’impose au juge prud’homal en cas de licenciement sans cause réelle et sérieuse. Si le plafond est commun à tous les salariés, le plancher est abaissé pour ceux des TPE.

 

 

Pour un même préjudice subi, jusqu’à dix ans d’ancienneté, ces derniers percevront une indemnité minimale inférieure. Elle s’échelonnera graduellement de quinze jours à deux mois et demi de salaire, contre un à trois mois de salaire pour les salariés d’entreprises plus importantes. 

 

 

 

Sourcing:    CLARISSE JOSSELIN, in FO Hebdo

 

 

Libre et independante

 

Vers un droit du travail fragmenté et une inégalité croissante des salariés selon l'entreprise mais également les établissements...

 

La tendance non seulement du législateur mais également de la Cour de Cassation est de donner de plus en plus de place aux accords d'entreprise mais désormais également aux accords d'"établissement".

 

La Cour juge que ne contreviennent pas au principe d'égalité de traitement des dispositions plus favorable au sein d'un établissement par rapport au reste... de l'entreprise.

 

Cour de cassation 
chambre sociale 
Audience publique du jeudi 3 novembre 2016 
N° de pourvoi: 15-18444

 

Mais attendu que les différences de traitement entre des salariés appartenant à la même entreprise mais à des établissements distincts, opérées par voie d'accords d'établissement négociés et signés par les organisations syndicales représentatives au sein de ces établissements, investies de la défense des droits et intérêts des salariés de l'établissement et à l'habilitation desquelles ces derniers participent directement par leur vote, sont présumées justifiées de sorte qu'il appartient à celui qui les conteste de démontrer qu'elles sont étrangères à toute considération de nature professionnelle ;

 

 

Et attendu que la cour d'appel, qui a retenu qu'un accord d'établissement peut instituer dans le cadre de l'établissement un régime plus favorable aux salariés que le régime général existant au sein de l'entreprise, sans pour autant caractériser une rupture illicite du principe d'égalité de traitement au détriment des salariés des autres établissements, et ce, sans qu'il soit nécessaire de rechercher si la différence de traitement instituée par cet accord au bénéfice des salariés de l'établissement concerné repose ou non sur des critères objectifs et pertinents, et qui a fait ressortir que les avantages salariaux dont bénéficiaient les salariés de l'établissement Pays de Bray n'étaient pas étrangers à des considérations de nature professionnelle, a légalement justifié sa décision ;

 

 

La responsabilité des syndicats devient de plus en plus forte car la loi et la jurisprudence acceptent de plus en plus que les salariés ne soient pas soumis aux mêmes lois du travail.

 

La France sera de plus en plus inégalitaire et le droit du travail de plus en en plus complexe et imprévisible pour les salariés.

 

La France sera de plus en plus inégalitaire et le droit du travail de plus en en plus complexe et imprévisible pour les salariés.

 

La presse syndicale, libre et independante
La presse syndicale, libre et independante
La presse syndicale, libre et independante
La presse syndicale, libre et independante
La presse syndicale, libre et independante

La presse syndicale, libre et independante

Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans SOCIETE InFO Dia - Social InFO Dia IRP InFO Dia - Juri InFO
commenter cet article
5 septembre 2017 2 05 /09 /septembre /2017 14:38
Droit syndical, IRP, dialogue social : les nouveautés
Droit syndical, IRP, dialogue social : les nouveautés

Droit syndical, IRP, dialogue social

 Les nouveautés


C’est un coup de canif dans l’une des dispositions clés de la loi sur la représentativité syndicale de 2008 : les organisations syndicales représentatives auront la liberté de désigner un délégué syndical ne figurant pas sur la liste, si l’ensemble des candidats ayant obtenu 10 % renoncent par écrit à leur droit d’être nommé délégué syndical.

 

C’est une réponse que FO obtient à la plainte qu’elle avait déposée à l’OIT en 2009.

 

En revanche, la confédération FO rappelle ne pas être demandeuse de la fusion des institutions représentatives du personnel (IRP), dont la question des moyens dans cette nouvelle configuration n’est d’ailleurs pas close.

 

Le conseil d’entreprise, organe de « co-décision » ?

 

Jusqu’à 11 salariés, l’employeur pourra soumettre à référendum un projet d’accord sur l’ensemble des thèmes ouverts à la négociation d’entreprise.

 

Entre 11 et 49 salariés, en l’absence de délégué syndical, le champ de la négociation avec un élu non mandaté par un syndicat est élargi.

Dans les entreprises d’au moins 50 salariés, une fois fusionnés, le CHSCT, les délégués du personnel et le comité d’entreprise formeront le conseil social et économique.

 

Par accord majoritaire, il sera également possible d’y fusionner les délégués syndicaux, et donc la compétence de négociation.

 

L’instance unique ainsi créée deviendra le conseil d’entreprise, une façon d’aller plus loin dans la co-décision, a commenté la ministre du Travail lors de la présentation des ordonnances. 

 

Focus : « Nous ne sommes pas des co-législateurs »

 


FO votera contre les ordonnances dans les cinq instances consultatives nationales qui vont se réunir dans les quinze prochains jours (Commission nationale de la négociation collective, Conseil d’orientation des conditions de travail, Conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles, Conseils supérieurs de la prud’homie et de l’égalité professionnelle). 


Les ordonnances sont de la responsabilité des pouvoirs publics.

Nous ne sommes pas des co-législateurs, a déclaré le bureau confédéral le 31 août au soir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sourcing:     EVELYNE SALAMERO, in FO Hebdo

Droit syndical, IRP, dialogue social : les nouveautés
Droit syndical, IRP, dialogue social : les nouveautés
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans InFO Dia IRP Communication cgt FO
commenter cet article
30 août 2017 3 30 /08 /août /2017 18:49

INFO CE


Quelle est la place de la culture dans l’activité des Comités d’entreprise


Historiquement, le développement d’activités culturelles a permis à de nombreux travailleurs de découvrir des lieux de culture dits « élitistes » qu’ils n’avaient pas l’habitude de fréquenter jusqu’alors. Avec la montée du consumérisme, la dimension culturelle des activités sociales et culturelles semble s’essouffler au profit de la montée en puissance des chèques cadeaux.

 

Qu’en est-il vraiment en pratique ?

 

Pour en savoir plus, nous avons mené une enquête auprès d’élus FO de comités d’entreprise.

 

Les actions en faveur de l’accès à la culture

 

Premier constat, parmi les élus au comité d’entreprise ayant répondu à notre questionnaire, un seul d’entre eux estime que le comité d’entreprise ne favorise pas du tout l’accès à la culture des salariés.

 

Cela dit, par quelles actions les comités d’entreprise favorisent-ils l’accès à la culture des salariés ?

 

Sur ce point, la subvention en matière de billetterie (cinéma, chèque culture, musées, opéra…) revient fréquemment dans les réponses avec un panel plus ou moins large des lieux et d’activités suivant les entreprises.

 

Certains comités d’entreprise délivrent également une participation financière aux salariés sur un abonnement annuel culturel. Les visites en groupe de musées, les week-ends et autres sorties sont également cités dans les réponses (principalement dans les plus grandes entreprises).

 

On notera que, dans leurs réponses, les élus font peu référence aux bibliothèques ou médiathèques, qui ont permis à de nombreux salariés d’accéder à la culture, mais qui sont aujourd’hui en voie de disparition. Il n’a pas été question non plus, dans le panel de réponses, de pratiques culturelles à l’intérieur de l’entreprise (club théâtre, cours de cuisine…).

 

Les freins au développement des initiatives culturelles

 

Le manque de moyens des CE est souvent évoqué dans les réponses. Certes, les ressources financières sont souvent limitées, même si les moyens ne sont pas nécessairement revus à la baisse. Il faut également du temps pour développer ces actions en faveur de la culture, ce qui fait défaut à l’heure où les élus du personnel sont de moins en moins nombreux et ont de moins en moins de temps (baisse du nombre d’heures de délégation…).

 

L’un des élus interrogés a d’ailleurs fait remarquer que la conséquence du manque d’effectif se traduit par la réduction de l’offre en matière culturelle et sur les publics y ayant accès (ex : exclusion des retraités).

 

Un autre point relevé dans plus de la moitié des questionnaires est l’insuffisante participation des salariés aux manifestations culturelles.

 

Parmi les causes de cette insuffisante participation, un élu fait référence aux horaires décalés des salariés de l’entreprise et à l’absence de prévisibilité de leur emploi du temps, ce qui ne leur permet pas d’avoir une visibilité sur leur temps de repos et rend difficile l’organisation de la vie « hors travail ».

 

Si la participation des salariés à ces manifestations n’est pas toujours importante, la majorité des élus interrogés relève que les salariés ne font pas souvent part de leurs attentes en matière culturelle ou que celles-ci ne sont pas réalisables au vu des moyens dont disposent les élus.

Sur ce dernier point, un élu note que les salariés ont des attentes, notamment en faveur de l’organisation de concerts, mais cela n’est pas gérable par les élus, faute de moyens suffisants.

 

  • Quelles perspectives pour les activités culturelles ?

  • Quelles perspectives pour les activités culturelles ?

 

À cette question ouverte, force est d’observer que de nombreux élus interrogés n’apportent pas de réponse.

 

Est-ce le fruit d’un manque de visibilité à l’heure du recul des moyens ?

 

Parmi les élus qui ont répondu à cette question, on notera, outre le souhait de certains de développer de nouvelles activités ou voyages, la volonté de la trésorière d’un comité d’entreprise de 780 salariés de développer le principe d’échanges de livres via le modèle d’une « boîte à livres ».

 

Cette action ambitieuse s’inscrira, selon l’élue, dans une démarche plus globale d’échanges et de partage de connaissances entre salariés.

 

Sourcing: FO Hebdo

Repost 0
30 août 2017 3 30 /08 /août /2017 09:27
Repost 0
@ FO CPF system (BM) FO CPF - dans Représentativité InFO Dia IRP
commenter cet article
29 août 2017 2 29 /08 /août /2017 10:13
Apprendre à gérer un CE -( Episode 39-01...)

La représentativité équilibrée des femmes et des hommes dans les Comités d’entreprise

 

Retrouvez l'analyse du dispositif électoral, issu de la Loi Rebsamen, entré en vigueur depuis le 1er janvier 2017

 

Suivre le lien:

 

http://www.force-ouvriere.fr/la-representativite-equilibree-des-femmes-et-des-hommes-dans-les

Repost 0
@ FO CPF system (BM) FO CPF - dans InFO Dia IRP
commenter cet article
22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 17:05

Le CESE a rendu son avis sur les discriminations syndicales

Les deux vidéos retracent l'avis du CESE

2017_18_discriminations_syndicales FI18_discriminations_syndicales

2017_18_discriminations_syndicales

Retrouvez aussi la lettre de la Ministre du travail

CESEPenicaud

Repost 0
19 août 2017 6 19 /08 /août /2017 15:05
Comité  d'entreprise, le trésorier, T CQFS

Désignation du trésorier du Comité d’Entreprise

 

La désignation du trésorier au comité d’entreprise est obligatoire depuis le 1er janvier 2015.

Trois amendements à la législation des comités d’entreprise ont été adoptés, mardi 28 janvier 2014, par la commission des affaires sociales de l’Assemblée Nationale. Un de ces amendements prévoit notamment un nouveau statut pour le trésorier du CE : sa désignation devient obligatoire. (Journal Officiel du 6 mars 2014).

 

L’article  L. 2325-1 du Code du travail est ainsi modifié en insérant les mots « et un trésorier » après le mot « secrétaire » :

 

« Le comité d’entreprise est doté de la responsabilité civile et gère son patrimoine. Il est présidé par l’employeur, assisté éventuellement de deux collaborateurs qui ont voix consultative. Le comité désigne un secrétaire et un trésorier dans des conditions déterminées par décret en Conseil d’État ».

Cette obligation s’applique à l’ensemble des Comités d’Entreprise, peu importe le montant de leur budget.

Le CE qui possédait déjà un trésorier avant le 1er janvier 2015, n’a pas besoin de procéder à une nouvelle désignation.

Le CE peut –être sirené ; Cette formalité étant obligatoire, pour contracter un prêt bancaire, employer des salariés, ou souscrire à un Loca-bail (leasing). Nous recommandons à chaque CE de parfaire à cette formalité.

(... / ...)

Retrouver l'article complet avec les pièces jointes sur notre Blog, suivre le lien:

http://foed.over-blog.com/2017/08/ce-le-tresorier-du-comite-tcqfs.html

Publication FO CPF

Comité  d'entreprise, le trésorier, T CQFS
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans InFO Dia IRP CCE Juri InFO JuriInFO InFO Dia - Juri InFO
commenter cet article
19 août 2017 6 19 /08 /août /2017 08:05
La Force syndicale rend fort l'ensemble des...
Repost 0