Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : FO CPF (ex Dia) Distribution
  • FO CPF (ex Dia) Distribution
  • : La Bataille continue - Le Blog-note InFOrmatif - Un blog d'actualités sociales, juridiques et syndicales pour communiquer, faire connaître et partager nos expériences au service des salariés de la grande distribution et du commerce. En général. faire valoir les positions syndicales de FO sur l'actualité sociale, tant Française qu'Internationale.
  • Contact

Profil

  • @ FO CPF system publication
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités  syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés

Que signifie communiquer ? demanda le petit prince.


"C'est une chose trop oubliée, ça signifie créer des liens, 
répondit le renard."


Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry

 

Le Blog-master (BM) se réserve le droit de suspendre, d'interrompre, ou de rejeter  la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers, d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, ou serait de nature ou à caractère diffamatoire, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

FO, Libre Independant Déterminé

 


Lanceur d'alerte


Un lanceur d'alerte est toute personne, groupe ou institution qui, voyant venir un danger, un risque ou un scandale, adresse un signal d'alarme et, ce faisant, enclenche un processus de régulation, de controverse ou de mobilisation collective

 Libres, Indépendants, Déterminés et Solidaires Ensemble. Communication, Information et Expression directe de l'actualité sociale, économique et syndicale de FO CPF et des salariés du commerce et de la Grande distribution.

Pages Du Blog-Note Informatif

 

Pour le  REPOS DOMINICAL pour tous en même temps

DROIT A L'IMAGE

Droit À L'image

Dans ce blog nous sommes amenés fréquemment à diffuser des images, des vidéos, des photos, voire des articles de presse, d'insérer des liens vers des documents,   ceci afin d'étoffer et d'éclairer nos posts, en leur donnant plus de contenus, pour une meilleure compréhension.

Nos sources sont toujours citées.

Nous le faisons en respectant le plus possible le droit à l'image et le droit de propriété intellectuel suivant les lois en vigueur.

Néanmoins rien n'empêche les personnes ne désirant pas voir leur image diffusée de nous le signaler lors de la prise de vue.

Sans manifestation de leur part, nous considérerons leur consentement présumé.

Merci

BM

Militons ensemble - adhérez à FO

 

La liberté syndicale ne s'use que quand on ne s'en sert pas !

Adhésion à Force-Ouvrière, suivre le lien

http://www.force-ouvriere.fr/adherer

FO CPF CONTACT REGION

Eric   Centre    06 85 15 20 73
François   Nord    07 50 49 09 04

Fréderic   DSN FO CPF   06 87 21 72 94
Sofiane   Est & RA    06 61 50 67 96
Faiçal   Sud    06 22 57 50 64
Nadine   Paris Centre   06 36 97 10 40
Nathalie  UD FO 62   06 30 60 74 70

 udfo62@force-ouvriere.fr

Reda Sud 06 29 38 30 49

Sandrine Sec CE Paris   06 98 43 61 93

Bruno, coordinateur des IRP FO CPF

06 73 59 98 28
Cyril DSC FO CPF   06 25 56 84 86

 

17 novembre 2017 5 17 /11 /novembre /2017 12:11
Au sommet européen de Göteborg, la Confédération européenne des syndicats veut un pilier social effectif

SOCIAL / EUROPE

 


Au sommet européen de Göteborg, la Confédération européenne des syndicats veut un pilier social effectif

 


FO prenait part à la réunion de la CES (Confédération européenne des syndicat) à Göteborg en Suède, jeudi 16 novembre, à la veille du Sommet social européen.

 

Le syndicats revendiquent l’inclusion dans les traités d’un protocole de progrès social.

 

Ce 17 novembre, les dirigeants de l’UE sont réunis à Göteborg en Suède pour ce qui est présenté comme le premier sommet social de l’UE depuis 20 ans.

 

Les interlocuteurs sociaux, syndicats et patronat, seront bien sûr de la partie face aux présidents des institutions de l’UE, aux chefs d’État ou de gouvernement.

 

Ce sommet devrait être l’occasion pour le Parlement européen, le Conseil et la Commission européenne de proclamer le socle européen des droits sociaux, qui avait été annoncé par le président de la commission européenne Jean-Claude Juncker en 2015.

 

FO à Göteborg

 

À la veille de ce sommet, Andrée Thomas pour FO participait à la réunion de la CES (Confédération européenne des syndicats).

 

Le Secrétaire Général de la CES, Luca Visentini s’adressera aujourd’hui aux chefs d’État ou de gouvernement comme aux institutions de l’UE.

S’il saluera l’affichage du socle social, il n’en soulignera cependant pas moins que celui ci arrive après dix années de reculs sociaux et de politiques d’austérité.

 

Dans ce contexte, et au regard des dégâts ainsi créés, la CES milite pour l’établissement d’un plan d’action et une mise en route concrète et rapide par chaque État.

 

Autre exigence qu’affirmera le secrétaire général de la CES, celui d’une convergence par le haut et pour tous les salariés.

 

Enfin, la CES depuis maintenant plusieurs années, demande également une réforme des traités européens afin d’intégrer un protocole contraignant de progrès social, sans lequel l’harmonisation sociale passe après les principes des traités actuels en matière de libre concurrence et circulation des entreprises, biens et services.

 

 

Communication Cgt FO, ANDRÉE THOMAS, SECTEUR EUROPE - INTERNATIONAL

Au sommet européen de Göteborg, la Confédération européenne des syndicats veut un pilier social effectif
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans InFO Dia - Social SOCIETE Actu sociale Communication cgt FO
commenter cet article
16 novembre 2017 4 16 /11 /novembre /2017 15:06
La confédération FO soutient les fédérations syndicales du transport dans leur action contre le dumping social !

EUROPE  / TRANSPORT / DUMPING SOCIAL


La confédération FO soutient les fédérations syndicales du transport dans leur action contre le dumping social !

 

Les fédérations syndicales du transport notamment la fédération Fédération Nationale des Transports et de la Logistique

ont décidé de lancer une journée d’action contre l’exclusion des salariés du transport de la directive révisée sur les travailleurs détachés. Cette journée aura lieu le mardi 21 novembre.

 

 

En effet le compromis trouvé au Conseil le 23 octobre dernier est inadmissible pour les fédérations du transport et pour les salariés français et européens du transport routier.

 

La future directive révisée ne s’appliquera pas au secteur du transport routier tant qu’une législation sectorielle, c.-à-d. le paquet mobilité proposé par la Commission européenne en mai 2017, n’est pas entrée en vigueur et jusque-là, seule la directive de 1996 continuera de s’appliquer.

 

Ceci enterre toute chance d’aboutir à une révision ambitieuse des règles du détachement dans le secteur du transport routier et le condamne à la poursuite du dumping social.

 

 

Les propositions qui figurent dans le paquet mobilité risque d’avoir un impact désastreux tant sur les conditions de travail, les temps de conduite et repos, que sur les rémunérations des conducteurs routiers professionnels.

 

Les salariés du transport ne doivent en aucun cas rester des sous salariés et des travailleurs low-cost en Europe.

 

L’action des organisations françaises est suivie par les syndicats de plusieurs pays européens : Belgique, Allemagne, Espagne, Italie.

 

Communication  Cgt FO, ANDRÉE THOMAS, SECTEUR EUROPE - INTERNATIONAL

La confédération FO soutient les fédérations syndicales du transport dans leur action contre le dumping social !
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans Conflit social SOCIETE Communication cgt FO
commenter cet article
15 novembre 2017 3 15 /11 /novembre /2017 13:42
JC Mailly :     « Dans l’action le 16 novembre, par des manifestations et des grèves » 

JC Mailly :

 

« Dans l’action le 16 novembre, par des manifestations et des grèves » 


Les décrets relatifs aux ordonnances commencent à être connus.

 

Concernant la fusion des IRP – que non seulement nous ne demandions pas mais que nous condamnons –, elle se traduit par une diminution du nombre de délégués, un volume horaire de délégation globalement maintenu et la suppression du CHSCT, ce qui est plus que problématique, le CHSCT étant la structure la plus crainte de nombre d’employeurs.

 

Dans toutes les entreprises où nous sommes présents, il va falloir négocier sur le droit syndical et militer pour obtenir plus de délégués que ne le prévoit le décret, ainsi que la présence de représentants syndicaux de proximité.

 

Rappelons également la mise en œuvre de la mutualisation des heures et la possibilité de négocier plus de douze ans ou trois mandats pour la durée de ceux-ci.

 

Autant nous avons pu obtenir certaines choses (dont le maintien de la branche) et pu en bloqué d’autres, autant de nombreuses dispositions de ces ordonnances – comme nous l’avons toujours dit – sont inacceptables.

 

Raison pour laquelle, sur mandat de notre Comité confédéral national, nous serons dans l’action le 16 novembre, par des manifestations et des grèves.

 

Pour ma part, je défilerai avec nos camarades des Bouches-du-Rhône à Marseille.

 

JEAN-CLAUDE MAILLY

 

 

 

Documents joints ci dessus

Editorial de Jean-Claude Mailly - FO Hebdo 3259
13 NOVEMBRE PDF137.2 KO

JC Mailly :     « Dans l’action le 16 novembre, par des manifestations et des grèves » 
JC Mailly :     « Dans l’action le 16 novembre, par des manifestations et des grèves » 
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans Communication cgt FO
commenter cet article
14 novembre 2017 2 14 /11 /novembre /2017 17:11
Troc des contrats aidés de qualité contre des « emplois francs » à expérimenter

EMPLOI / CONTRATS AIDES /  EMPLOIS FRANCS

 

 

 


 

Troc des contrats aidés de qualité contre des « emplois francs » à expérimenter

 

 

L’Assemblée nationale a adopté le 8 novembre un amendement au PLF 2018, mettant en place à titre expérimental des « emplois francs » recalibrés, à partir d’avril 2018, pour 20 000 bénéficiaires.

 

Les quartiers qui seront retenus pour l’expérimentation ne sont pas connus.

 

La généralisation du dispositif d’expérimentation est prévue pour 2020.

 

Ce dispositif offrira aux entreprises ou aux associations, une aide pour l’embauche en CDI (5 000 €/an sur 3 ans maximum) ou en CDD de plus de 6 mois (2 500 €/an sur 2 ans maximum) d’une personne résidant dans l’un des territoires (QPV) retenus pour l’expérimentation.

 

Les emplois francs, dans leur nouvelle mouture, sont ouverts : ils seront accessibles à tous les demandeurs d’emploi.

Les employeurs qui le mobiliseront bénéficieront d’une aide dont le montant est revu à la hausse.

 

Point positif, le dispositif est étendu aux recrutements en CDD de plus de 6 mois, ce qui va dans le sens d’une promotion d’emplois moins précaires.

 

Force Ouvrière est vigilante sur les dispositifs d’expérimentation, qui à court terme instituent des inégalités entre les territoires et les personnes ; à long terme, peut permettre via leur généralisation, l’adoption sans débat de politiques publiques de l’emploi.

 

Force Ouvrière remarque que le dispositif des emplois francs avait été expérimenté entre 2013 et 2015, arrêté avant son terme par le décret d’abrogation du 4 juillet 2017.

 

Avec le PLF 2018, le gouvernement privilégie les emplois francs, qui n’ont pas fait leurs preuves, en même temps que la transformation du CICE en « allègement de cotisations » permanents, sans aucune condition d’embauche – CICE dont les effets sur l’emploi ont été jugés insignifiants par son Comité de suivi !

 

Pour ces emplois francs, 64 millions d’euros sont prévus en 2018.

 

Ces fonds sont d’abord prélevés sur ceux des programmes d’accès au retour à l’emploi, de l’accompagnement des mutations économique et du développement de l’emploi.

 

Cette mesure est introduite dans un contexte budgétaire défavorable aux contrats aidés.

 

 

COMMUNIQUÉ DE FO, MICHEL BEAUGAS, sec Confédéral 

Troc des contrats aidés de qualité contre des « emplois francs » à expérimenter
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans InFO Dia - Social SOCIETE Communication cgt FO
commenter cet article
11 novembre 2017 6 11 /11 /novembre /2017 15:54
Journée Nationale Travail et Handicap FO le 5 décembre 2017 

Journée Nationale Travail et Handicap FO le 5 décembre 2017 

Travail et Handicap

 

COMMUNIQUÉ DE FO


Journée Nationale Travail et Handicap FO le 5 décembre 2017 

 


Force Ouvrière organise sa 18e « Journée Nationale Travail et Handicap » qui se tiendra le mardi 5 décembre 2017 aux Salons de l’Aveyron – 17 rue de l’Aubrac – 75012 Paris.

 

Cette journée annuelle permet de rassembler l’ensemble des acteurs œuvrant pour la cause des personnes et travailleurs handicapés que ce soient les militants, les institutionnels, les associatifs afin de faire le point sur les questions d’actualité.

 

Pour Force Ouvrière c’est aussi l’occasion de réactualiser ses revendications et positions sur le Handicap.

 

Le programme de cette journée, dont le thème général portera sur « l’Accessibilité », est le suivant :

 

 

8h30    Accueil des participants
9h30    Discours d’ouverture par Jean-Claude Mailly – Secrétaire Général
9h45    Table ronde n° 1 : « Accessibilité des Etablissements Recevant du Public »
11h00    Table ronde n° 2 : « Accessibilité et Formation »
12h00    Déjeuner
14h15    Intervention de Monsieur Gohet - Adjoint au Défenseur des droits
14h30    Présentation innovations « Accessibilité vers l’emploi » et « Accessibilité numérique »
15h15    Table ronde n°3 : « Accessibilité des logements »
16h15    Synthèse des débats par Anne Baltazar – Secrétaire Confédérale
16h30    Clôture

 

Sourcing:    ANNE BALTAZAR, in FO Hebdo

Journée Nationale Travail et Handicap FO le 5 décembre 2017 
Journée Nationale Travail et Handicap FO le 5 décembre 2017 
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans Communication cgt FO
commenter cet article
8 novembre 2017 3 08 /11 /novembre /2017 10:32

JC Mailly :

 

 

« Un syndicalisme libre et indépendant, alliant idéal et pratique, négociation et action »

 

Dans nombre de pays, en Europe et hors Europe, se déroule ce que l’on pourrait appeler une crise de la représentation politique.

 

Elle est notamment perceptible à l’occasion d’élections politiques où les pronostics ne sont pas confirmés, où certains grand partis prennent l’eau, où des mouvements dits « populistes » font des percées. La France n’y échappe pas, on a pu le mesurer à l’occasion des élections présidentielles et législatives.

 

Parmi les causes à l’origine de cette situation figurent incontestablement une augmentation des inégalités et précarités, un sentiment croissant et largement partagé d’injustice, qui plus est depuis la crise financière de 2007.

 

En quelque sorte il s’agit de répondre à la question : comment retrouver un projet, une vision, un sens à moyen et long termes ? Comment pouvoir espérer, autrement dit, un monde meilleur, collectivement et individuellement ?

 

Dans ce contexte, notre syndicalisme doit rester lui-même, libre et indépendant, alliant idéal et pratique, négociation et action.

 

Quand, ces derniers temps, un responsable politique appelle à la jonction des forces politiques associatives et syndicales de résistance, c’est certes son droit mais ce n’est pas compatible avec nos valeurs et notre pratique.

 

Un syndicat s’adresse aux travailleurs, quels qu’ils soient, en activité ou non.

 

Un parti politique s’adresse aux citoyens, d’où une vision de l’intérêt général.

 

Historiquement, en France, ce débat a été tranché en 1906 avec la Charte d’Amiens, Et il n’y a pas de raisons, selon nous, de ressusciter Jules Guesde.

Force Ouvrière continuera à négocier, concerter et agir, quand nécessaire, comme nous le ferons le 16 novembre.

 

 

JEAN-CLAUDE MAILLY

 

 

 

Documents joints

Editorial de Jean-Claude Mailly - FO Hebdo 3258
8 NOVEMBRE PDF138.1 KO

Documents joints Editorial de Jean-Claude Mailly - FO Hebdo 3258 8 NOVEMBRE PDF138.1 KO

JC Mailly :        " Un syndicalisme libre et indépendant, alliant idéal et pratique, négociation et action "
JC Mailly :        " Un syndicalisme libre et indépendant, alliant idéal et pratique, négociation et action "
JC Mailly :        " Un syndicalisme libre et indépendant, alliant idéal et pratique, négociation et action "
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans Communication cgt FO
commenter cet article
1 novembre 2017 3 01 /11 /novembre /2017 10:43
JCM:  « Une journée de manifestations et de grèves » 

JC Mailly :

 

« Une journée de manifestations et de grèves » 


Conformément à la résolution du Comité confédéral national de fin septembre, le Bureau confédéral a proposé une journée de mobilisation interprofessionnelle –le 16 novembre 2017– aux autres organisations syndicales de salariés, de lycéens et d’étudiants.

 

Un texte d’appel de plusieurs syndicats a été mis au point et adopté (« Mobilisation interprofessionnelle le 16 novembre 2017 »).

 

 

Il fait référence aux nombreuses dispositions inacceptables des ordonnances, à la question salariale et à la CSG, aux risques qui pèsent en matière de formation professionnelle ou d’Assurance chômage, aux atteintes au service public et à la protection sociale, ainsi qu’aux remises en cause des droits des jeunes, notamment pour l’entrée dans l’enseignement supérieur.

 

Quant aux modalités de cette journée, il s’agira de manifestations et de grèves.

 

Est-il besoin de le préciser ?

Le Bureau confédéral respecte à la lettre le mandat donné par le CCN dans sa résolution précitée.

 

Il s’agit maintenant de réussir cette journée.

 

Parallèlement, les concertations/négociations se mettent en place sur l’apprentissage, la formation professionnelle et l’Assurance chômage.

 

Force Ouvrière y participera en faisant valoir – ce que nous avons commencé à faire– nos positions et lignes rouges.

 

 

 

 

JEAN-CLAUDE MAILLY

 

 

 

 

Editorial de Jean-Claude Mailly - FO Hebdo 3258
30 OCTOBRE PDF138.2 KO

 

Editorial de Jean-Claude Mailly - FO Hebdo 3258 30 OCTOBRE PDF138.2 KO

JCM:  « Une journée de manifestations et de grèves » 
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans Communication cgt FO InFO Dia - Social
commenter cet article
21 octobre 2017 6 21 /10 /octobre /2017 10:19
RETRAITE COMPLÉMENTAIRE, la valeur des points

RETRAITE COMPLÉMENTAIRE


 


 

Les conseils d’administration de l’Agirc et de l’Arrco qui se sont tenus le 11 octobre 2017 ont fixé les paramètres servant au calcul des retraites complémentaires.

Conformément à l’accord du 30 octobre 2015, le montant des retraites complémentaires est maintenu à son niveau de l’an passé, soit :

 

‣ Valeur du point Agirc au 1er novembre 2017 = 0,4352 €,
‣ Valeur du point Arrco au 1er novembre 2017 = 1,2513 €.

 

Pour rappel, l’accord du 30 octobre 2015 conclu par les partenaires sociaux prévoit que, pour les années 2016, 2017 et 2018, la valeur des points Agirc et Arrco est indexée sur l’évolution des prix à la consommation hors tabac diminuée de 1 point sans pouvoir diminuer en valeur absolue (hypothèse d’inflation prévisionnelle pour 2017 : 1 %).

 

La fixation de ces nouveaux paramètres pour l’année 2018 est loin de nous satisfaire.

 

Nous sommes conscients que, d’une part, le taux de remplacement du salaire par la retraite et, d’autre part, le pouvoir d’achat des retraités actuels comme celui des futurs retraités ne cessent de se dégrader et qu’il nous faudra oeuvrer et déployer les moyens nécessaires pour y remédier.

 

 

Article source:   Cgt FO, secteur retraites

FO retraites. Telecharger la lettre@ N°135 du 19 octobre 2017

RETRAITE COMPLÉMENTAIRE, la valeur des points
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans SOCIETE InFO Dia - Social Communication cgt FO
commenter cet article
20 octobre 2017 5 20 /10 /octobre /2017 09:01
Oui à un détachement respectueux des droits de tous les salarié(e)s !

Dialogue sociale


Déclaration intersyndicale au Comité de Dialogue Social Européen et International (CDSEI) du 16 octobre 2017

 

Oui à un détachement respectueux des droits de tous les salarié(e)s !

 

Suite aux nombreuses dérives dans l’application de la directive européenne 96/71 sur le détachement international des travailleurs et suite à son inadaptation face aux réalités d’une Union européenne élargie, depuis des années, avec la CES, nos organisations syndicales (FO, Cfdt, Cftc, Cgt et Cfe-Cgc) se battent pour que cette directive soit révisée.

 


 

Aujourd’hui, cette révision est à portée de main. Le Parlement européen semble proche d’un compromis, même si les différents États de l’UE peinent encore à s’entendre.


A cette étape décisive, il nous semble important de repréciser les revendications soutenues par nos organisations syndicales :

 

La principale avancée proposée dans cette révision est le remplacement de la garantie du salaire minimum du pays d’accueil pour un travailleur détaché par celle d’une rémunération « égale pour un travail égal sur un même site ».

 

L’égalité de traitement entre travailleurs est primordiale.

 

La transposition ultérieure permettra d’affiner ce qui sera inclus dans cette rémunération.


Les conventions collectives doivent s’appliquer aux travailleurs détachés.


Les frais réels de transport (y compris l’aller-retour pays origine - pays d’accueil),

Les frais d’hébergement et de nourriture, frais inhérents au détachement, doivent être payés au travailleur détaché par son employeur en plus de sa rémunération et au niveau des prix pratiqués dans le pays d’accueil.

 


Le détachement en cascade pratiqué en particulier par certaines agences de travail temporaire doit être interdit.


Une durée maximale de détachement doit être actée, mais les débats actuels sur cette durée (6-12 ou 24 mois) sont secondaires car ils oublient le fait que la moyenne des détachements est de toute façon inférieure (entre 3 mois à 6 mois selon la branche). 


- Le transport routier de marchandises doit continuer d’être couvert par la directive, et une négociation particulière doit être menée débouchant rapidement sur des mesures complémentaires permettant la fin des importantes dérives constatées aujourd’hui.

 


La base juridique de la directive devrait être étendue à l’article 155 du Traité, qui concerne la politique sociale. Ce serait un point d’appui réel si un litige avec un employeur devait aller jusqu’à la Cour de Justice européenne.

 


Il serait bien que le principe de la responsabilité solidaire entre donneurs d’ordres et sous-traitants soit inclus dans le texte européen, même s’il est déjà acté en droit français.


Le principe du droit à la négociation collective et à la possibilité d’adhérer et de s’adresser à un syndicat doit être garanti aux travailleurs détachés.

 

La transposition devrait permettre de concrétiser de nouveaux droits pour les organisations syndicales françaises et les représentants du personnel à tous les niveaux pour leur permettre de mieux défendre les travailleurs détachés.


 

Il faut conduire au plus vite une réflexion, dans le cadre de la révision engagée du règlement 883/2004 concernant la coordination des systèmes de sécurité sociale, sur les moyens d’éviter le dumping social engendré par les différences d’assiette et de taux des cotisations sociales patronales entre pays de l’UE.

 


Nous souhaitons vivement que le délai de transposition de 2 ans soit respecté. Les enjeux de la réussite de cette révision sont de taille. La chance historique de réviser la directive 96/71 pour mieux garantir les droits de tous les salarié(e)s ne doit pas être manquée.

 

Paris, 16 octobre 2017

 

 

 

Sourcing:   ANDRÉE THOMAS, in FO Hebdo

 

 

 

 

Oui à un détachement respectueux des droits de tous les salarié(e)s !
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans Communication cgt FO
commenter cet article
18 octobre 2017 3 18 /10 /octobre /2017 14:17
JC Mailly : « j’ai indiqué au Président de la République qu’il y avait beaucoup d’inquiétude, de sentiment d’injustice et de colère sourde »

SOCIETE / ECONOMIE


JC Mailly :

 

« J’ai indiqué au Président de la République qu’il y avait beaucoup d’inquiétude, de sentiment d’injustice et de colère sourde »

 


Lors de la rencontre entre le Président de la République j’ai eu l’occasion de rappeler nos positions sur les dossiers à venir, à savoir la formation professionnelle, l’apprentissage et l’assurance chômage.

 

Parmi les points que j’ai soulignés figurent notre attachement au paritarisme, notre refus de réduire les droits des demandeurs d’emploi, l’existence de droits personnels définis collectivement (et non l’individualisation) la revalorisation de la fonction de maître d’apprentissage et du statut de l’apprenti, des garanties pour l’avenir de l’AFPA.

 

J’ai aussi rappelé (on ne sait jamais !) notre opposition à une régionalisation de Pôle emploi qui, dixit le Président, restera un opérateur national.

 

Sur tous ces dossiers il s’agit du lancement de la concertation qui se poursuivra dans les semaines à venir.

 

J’ai aussi indiqué que sur la formation professionnelle nous voulions une négociation interprofessionnelle.

 

Plus généralement j’ai rappelé nos positions sur les ordonnances, évoqué la nécessité d’un véritable dialogue social au niveau de la zone euro, obtenu qu’il y ait enfin un débat sur le rôle et les missions du service public républicain et rappelé le malaise profond dans les trois fonctions publiques, y compris avec la question de la CSG.

 

Concernant le climat général j’ai indiqué au Président de la République qu’il y avait beaucoup d’inquiétude, de sentiment d’injustice et de colère sourde.

 

A suivre…

 

Jean-Claude MAILLY
Secrétaire général

Le MERCREDI 18 OCTOBRE 2017

JC Mailly : « j’ai indiqué au Président de la République qu’il y avait beaucoup d’inquiétude, de sentiment d’injustice et de colère sourde »
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans Communication cgt FO
commenter cet article