Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : FO CPF (ex Dia) Distribution
  • FO CPF (ex Dia) Distribution
  • : La Bataille continue - Le Blog-note InFOrmatif - Un blog d'actualités sociales, juridiques et syndicales pour communiquer, faire connaître et partager nos expériences au service des salariés de la grande distribution et du commerce. En général. faire valoir les positions syndicales de FO sur l'actualité sociale, tant Française qu'Internationale.
  • Contact

Profil

  • @ FO CPF system publication
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités  syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés

Que signifie communiquer ? demanda le petit prince.


"C'est une chose trop oubliée, ça signifie créer des liens, 
répondit le renard."


Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry

 

Le Blog-master (BM) se réserve le droit de suspendre, d'interrompre, ou de rejeter  la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers, d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, ou serait de nature ou à caractère diffamatoire, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

FO, Libre Independant Déterminé

 


Lanceur d'alerte


Un lanceur d'alerte est toute personne, groupe ou institution qui, voyant venir un danger, un risque ou un scandale, adresse un signal d'alarme et, ce faisant, enclenche un processus de régulation, de controverse ou de mobilisation collective

 Libres, Indépendants, Déterminés et Solidaires Ensemble. Communication, Information et Expression directe de l'actualité sociale, économique et syndicale de FO CPF et des salariés du commerce et de la Grande distribution.

Pages Du Blog-Note Informatif

 

Pour le  REPOS DOMINICAL pour tous en même temps

DROIT A L'IMAGE

Droit À L'image

Dans ce blog nous sommes amenés fréquemment à diffuser des images, des vidéos, des photos, voire des articles de presse, d'insérer des liens vers des documents,   ceci afin d'étoffer et d'éclairer nos posts, en leur donnant plus de contenus, pour une meilleure compréhension.

Nos sources sont toujours citées.

Nous le faisons en respectant le plus possible le droit à l'image et le droit de propriété intellectuel suivant les lois en vigueur.

Néanmoins rien n'empêche les personnes ne désirant pas voir leur image diffusée de nous le signaler lors de la prise de vue.

Sans manifestation de leur part, nous considérerons leur consentement présumé.

Merci

BM

Militons ensemble - adhérez à FO

 

La liberté syndicale ne s'use que quand on ne s'en sert pas !

Adhésion à Force-Ouvrière, suivre le lien

http://www.force-ouvriere.fr/adherer

FO CPF CONTACT REGION

Eric   Centre    06 85 15 20 73
François   Nord    07 50 49 09 04

Fréderic   DSN FO CPF   06 87 21 72 94
Sofiane   Est & RA    06 61 50 67 96
Faiçal   Sud    06 22 57 50 64
Nadine   Paris Centre   06 36 97 10 40
Nathalie  UD FO 62   06 30 60 74 70

 udfo62@force-ouvriere.fr

Reda Sud 06 29 38 30 49

Sandrine Sec CE Paris   06 98 43 61 93

Bruno, coordinateur des IRP FO CPF

06 73 59 98 28
Cyril DSC FO CPF   06 25 56 84 86

 

8 août 2017 2 08 /08 /août /2017 14:27
Edgar Allan Poe, par Félix Vallotton ; 1894 - source Gallica BnF

Edgar Allan Poe, par Félix Vallotton ; 1894 - source Gallica BnF

LE SCARABÉE D'OR, D'EDGAR ALLAN POE

CETTE NOUVELLE DU CÉLÈBRE ÉCRIVAIN AMÉRICAIN PARUT SOUS FORME DE FEUILLETON EN 1886, DANS "LA LANTERNE".

ELLE RESTE L'UNE DES PLUS CONNUES DE SON AUTEUR.

Le 1er août 1886, La Lanterne annonce la publication prochaine, en feuilleton, d’une nouvelle signée Edgar Allan Poe (1809-1849) : Le Scarabée d’or.

"La réputation d'Edgar Poë est universelle, il a été traduit dans toutes les langues, et ses Histoires extraordinaires sont connues du monde entier. Or, le Scarabée d'or est certes l'une des plus charmantes, des plus bizarres et des plus typiques de ces récits pleins d'humour, c'est pour cela que nous l'avons choisie, persuadés que nos lecteurs nous sauront gré de l'avoir publiée."

L’une des nouvelles les plus célèbres de son auteur, Le Scarabée d’or parut d’abord en 1843 dans le journal de Philadelphie Dollar Newspaper

Edgar Allan Poe, qui avait gagné un concours organisé par le journal, reçut 100 dollars pour cette nouvelle – la somme la plus importante qu’il ait touchée pour une nouvelle publiée.

En France, la nouvelle fut traduite par Charles Baudelaire et publiée en 1856 dans le recueil des Histoires extraordinaires.

C’est cette version que propose La Lanterne.

 Le premier épisode paraît le 22 août dans le supplément hebdomadaire du journal :

"Il y a quelques années, je me liai intimement avec un monsieur William Legrand. Il était d'une ancienne famille protestante, et jadis il avait été riche ; mais une série de malheurs l'avait réduit à la misère. Pour éviter l'humiliation de ses désastres, il quitta la Nouvelle-Orléans, la ville de ses aïeux, et établit sa demeure dans l'île de Sullivan, près Charleston, dans la Caroline du Sud. Cette île est des plus singulières. […]"

 

Edgar Allan Poe, & C. Beaudelaire

 

LE SCARABÉE D'OR, D'EDGAR ALLAN POE
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans Littéraire C La Récré.
commenter cet article
4 août 2017 5 04 /08 /août /2017 14:52
Polar    Les méandres du passé

A LIRE, relire & A FAIRE LIRE....

Polar  

Les méandres du passé

 

Bienvenue en Cornouailles, pays de légendes et de tradition.

Quand Rachel, issue d’un milieu populaire, arrive dans le manoir des Kerthen, elle n’en revient pas de la chance qui est la sienne : elle est désormais l’épouse de David, avocat de renom et riche propriétaire du domaine, la belle-mère d’un charmant petit garçon, Jamie, et la nouvelle maîtresse des lieux.

Tous les ingrédients du bonheur semblent réunis pour faire de sa vie un conte de fées. Mais bien vite, à mesure qu’elle prend possession de l’endroit et de l’histoire familiale, des nuages viennent assombrir ce tableau idyllique, au risque de le ternir à tout jamais.

L’atmosphère pesante qui se dégage à la fois de la maison familiale et de son environnement naturel entretient le mystère, dans un effet permanent de dichotomie : un climat entre lumière et obscurité, une demeure majestueuse mais labyrinthique et en cours de rénovation, un magnifique littoral battu par la mer, une lande sauvage et désolée et, en toile de fond, les anciennes mines qui ont fait la richesse de la famille.

L’auteur nous entraîne habilement dans les méandres du passé de ses personnages, pointant les secrets et les mensonges qui affleurent, faisant alterner doute et compassion, impression de bonheur et perception d’un malheur passé et à venir, comme pour mieux brouiller les pistes avant la révélation finale.

 

 

Sourcing:   CORINNE KEFES, in FO Hebdo

La Menace de S.K. Tremayne, Presses de la Cité, 395 pages, 21.00 euros.

Polar    Les méandres du passé
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans Littéraire C La Récré.
commenter cet article
3 août 2017 4 03 /08 /août /2017 15:33
Livre    Les aventuriers de la table perdue

IDÉES / Lire, relire, a lire & a faire lire

Livre 

 

Les aventuriers de la table perdue

 

Laissez-vous emporter par une histoire dans la lignée des aventures d’Indiana Jones, d’Allan Quatermain ou de Benjamin Gates : on y retrouve chasse au trésor, énigmes à résoudre, pièges à éviter, sociétés secrètes et ennemis dissimulés.

Le héros est un étudiant espagnol venu à Canterbury étudier la « patène de Canterbury ». Il ne se doute pas que son travail sur cet objet, accompli sans grand d’enthousiasme, va l’entraîner dans la plus incroyable des aventures et l’amener à découvrir des secrets enfouis de l’Histoire des hommes, mais aussi de sa propre histoire.

Ce roman nous plonge dans le passé de l’Espagne et sa culture, à la croisée des mondes goth, arabe et chrétien. La notion de quête est au cœur de l’ouvrage, portant en elle la part de mystère et de mysticisme qui questionne sur la notion de bien et de mal.

C’est le leitmotiv du « corps royal des quêteurs », mais c’est aussi le moteur de nombreux personnages du livre, que cette quête soit de nature professionnelle ou personnelle.

Et il semblerait que l’aventure ne s’arrête pas là, plusieurs questions restant sans réponses :

A quoi servent certains des objets découverts ?

Que sont vraiment la société Voynich et le projet Lilith ?

Il va falloir patienter…

Sourcing:     CORINNE KEFES, in FO Hebdo

La Table du roi Salomon de Luis Montero Manglano, Actes Sud, 528 pages, 23,80 euros.

Livre    Les aventuriers de la table perdue
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans Littéraire C La Récré.
commenter cet article
2 août 2017 3 02 /08 /août /2017 10:12
Polar    Dis-moi quelle maison tu habites, je te dirais qui tu es

À LIRE, relire et à faire lire

Polar 

 Dis-moi quelle maison tu habites, je te dirais qui tu es

 

Londres, de nos jours.

Jane emménage dans la maison qu’habitait Emma il y a trois ans. Une succession de locataires banale pourrait-on penser. Il n’en est rien. Page après page, on se retrouve pris dans un jeu étrange de métronome, passant alternativement de l’histoire d’Emma à celle de Jane, où les chapitres se suivent en narrant la même situation vécue par ces deux femmes.

Il y a un effet quasi hypnotique dans cette répétition jamais tout à fait la même, où passé et présent semblent se mêler. Un effet renforcé par l’utilisation permanente du « je » d’Emma puis de Jane.

Et au centre de cette histoire, il y a la maison. Ultra-moderne et remplie de domotique, son concepteur, un architecte talentueux mais étrange, conditionne sa location au respect de plus de deux cents règles et à l’obligation de remplir régulièrement des questionnaires plus ou moins intrusifs.

Le livre est bâti sur une réitération, comme un souvenir obsessionnel, qui évoque les notions de contrôle et de libre-arbitre, de suggestion et de mensonge, de nature et de perfection.

Pousser la porte de cette maison c’est entrer dans un monde net et dépouillé qui, par contraste, met en lumière la confusion et le chaos que chacun peut porter en soi. 

Sourcing:    CORINNE KEFES, in FO Hebdo

La Fille d’avant, J.P. Delaney, éditions Mazarine, 430 pages, 21,90 euros.

 

Polar    Dis-moi quelle maison tu habites, je te dirais qui tu es
Polar    Dis-moi quelle maison tu habites, je te dirais qui tu es
Polar    Dis-moi quelle maison tu habites, je te dirais qui tu es
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans Littéraire C La Récré.
commenter cet article
1 août 2017 2 01 /08 /août /2017 15:43
Le français de France… et de Navarre
Le français de France… et de Navarre

À LIRE  à relire, & a faire lire

Linguistique 

 Le français de France… et de Navarre

 

La langue française est riche, d’autant plus quand elle traverse les frontières et se confronte à d’autres cultures. Au sein de l’OIF (Organisation internationale de la francophonie), 84 États revendiquent l’usage du français ; 220 000 personnes le parlent couramment ; ce serait la sixième langue la plus utilisée dans le monde.

Mais parle-t-on tous le même français ?

 

L’ouvrage nous montre, au travers de 180 expressions, de façon ludique et humoristique, que cette langue se teinte parfois d’une couleur locale.

Voyagez donc en « franconésie » et venez jouer avec les mots et les coutumes.

 

À vous de décrypter :

 À force de fréquenter le deuxième bureau et de passer la nuit sur la corde à linge, il n’a plus sa couverture pays. Elle a découvert une balle perdue malgré les tais-toi qu’il avait distribués. Maintenant, il fréquente régulièrement une chapelle et se dallasse. Il risque de finir à l’amigo, à moins de trouver le bon Dieu endormi.

Traduction :

À force de passer du temps avec sa maîtresse et d’avoir des nuits agitées, il n’a plus de petite amie. Elle a découvert un enfant illégitime malgré les pots de vin qu’il avait distribués. Maintenant, il fréquente régulièrement un bar et frime. Il risque de finir en prison, à moins qu’il n’ait de la chance. 

Sourcing:  CORINNE KEFES, in FO Hebdo

Casse-moi l’os ! Parlez-vous francophone ?, Salah Ben Meftah, Romain Eyheramendy et Yves Hirschfeld, éditions Le livre de poche, 130 pages, 5,30 euros.

Le français de France… et de Navarre
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans Littéraire C La Récré.
commenter cet article
31 juillet 2017 1 31 /07 /juillet /2017 17:28
Livre-jeux    À la recherche de LUCA

À LIRE -  FAIRE LIRE

Livre-jeux 

 À la recherche de LUCA

 

Les hors-série du Monde, édités par le CNRS, sont toujours l’occasion d’apprendre en s’amusant. Cet été, on nous propose de réfléchir aux origines, celles du cosmos [*] et celle de l’Homme, pour tenter de répondre à l’éternelle interrogation : qui sommes-nous et d’où venons-nous ?

Pour cela, il s’agit d’abord de poser les bonnes questions pour établir les bonnes définitions : la vie est-elle issue de structures strictement fonctionnelles ou d’abord porteuses d’informations ; qu’est-ce qui différencie l’Homme des autres espèces vivantes : sa bipédie, son cerveau, le langage, la conscience…

Les auteurs reprennent alors le fil de l’évolution et évoquent les grandes phases qui la ponctuent : la domestication du feu, l’émergence du langage, la création d’outils puis d’armes, la sédentarisation, l’apparition de l’écriture, l’évolution de l’habitat, la confection de vêtements, l’essor de l’agriculture et de l’élevage, l’éveil de la spiritualité, l’éclosion de l’art et de l’artisanat, la naissance de la culture et de la civilisation enfin.

Les recherches scientifiques dessinent peu à peu la nature intrinsèque de l’Homme : sa capacité à s’affranchir de sa nature. En innovant, l’homme s’est transformé lui-même.

Sourcing:    CORINNE KEFES, in FO Hebdo

Aux origines de l’homme, Sophie Fromager et Patricia Laporte-Muller, CNRS éditions – Le Monde hors-série, 96 pages, 5,95 euros.

Notes

[*Également paru : Aux origines de l’univers de Jean Audouze.

Livre-jeux    À la recherche de LUCA
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans Littéraire C La Récré.
commenter cet article
30 juillet 2017 7 30 /07 /juillet /2017 15:35
Expo : Je, nous, eux
Expo : Je, nous, eux

À LIRE  & a faire lire

Expo  

Je, nous, eux

En lien avec l’exposition qui se tient jusqu’en janvier 2018 au musée de l’Homme, les éditions La découverte proposent une immersion littéraire pour appréhender les processus menant au racisme.

Trois notions clés sont en jeu dans cette élaboration mentale : la catégorisation, la hiérarchisation et l’essentialisation.

La catégorisation est un besoin humain qui classe pour réduire la complexité du monde ; cette construction prend un sens via le modèle social en place, ce qui va hiérarchiser les groupes : faire partie d’un groupe identifié, c’est avoir une reconnaissance sociale unitaire qui gomme les particularismes individuels et valorise ses membres.

C’est entre ces notions d’altérité, d’identité et de reconnaissance que se construit le stéréotype, puis le préjugé, jusqu’à la discrimination et le racisme.

Il existe des situations historiques propices : dans un contexte de concurrence, un groupe va activer une catégorie donnée et rejeter ceux qui n’y répondent pas, l’exclusion de la différence devient la justification de la domination de l’un sur l’autre.

Cela peut aboutir à un racisme institutionnalisé où tout concourt à prouver cet état de fait : législation, éducation, sciences, médias ; la légitimation par la masse devient ainsi un principe de réalité.

Ce qui ressort, c’est l’importance, dans la fluctuation de l’expression du racisme, du contexte socio-économique, des rapports de force en jeu, de « l’événement » et de l’appropriation par chacun d’un groupe type.

Sourcing:    CORINNE KEFES, in FO Hebdo

 

Nous et les autres, des préjugés au racisme, Collectif, éditions La Découverte, 141 pages, 19,90 euros.

Expo : Je, nous, eux
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans Littéraire C La Récré.
commenter cet article
30 juillet 2017 7 30 /07 /juillet /2017 09:38
Le livre des questions sans réponse

LIRE / IDÉES

Le livre des questions sans réponse

 

Certains font des mots croisés ou des sudokus, d’autres tournent des Rubik’s Cube : mathématiciens et physiciens préfèrent se creuser la cervelle sur des questions de géométrie, de forme des protéines, sur le nombre pi ou le Big Bang.

L’auteur présente la science comme un art de l’échec, où nombre de théories avancées s’effondrent avant qu’émerge celle qui pourra être vérifiée, jusqu’à ce qu’une autre, peut-être, ne la remette en question. Et au jeu des et si…, certaines des réflexions menées aujourd’hui restent des problèmes ouverts, sans réponse.

D’ailleurs sept d’entre eux sont l’enjeu d’un prix de 1 million de dollar à qui parviendrait à en trouver la solution.

Avec beaucoup d’humour et des exemples simples, l’auteur nous montre comment certaines observations évidentes n’ont pas d’explications satisfaisantes ou n’ont pas pu être démontrées mathématiquement, comment certains processus connus sont impossibles à reproduire, comment notre savoir nous oblige à nous poser sans cesse de nouvelles questions.

Le défi, in fine : expliciter le monde qui nous entoure afin de pénétrer le mystère des origines du monde comme celles de l’Homme et de pouvoir prédire notre destin.

Sourcing:  

CORINNE KEFES,  

Insoluble mais vrai ! de David Louapre, Flammarion, 192 pages, 18 euros.

Le livre des questions sans réponse
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans Littéraire C La Récré.
commenter cet article
29 juillet 2017 6 29 /07 /juillet /2017 16:24
Expo :   Topor ou « l’art d’aller trop loin »

À LIRE - FO HEBDO

Expo :

Topor ou « l’art d’aller trop loin »

 

Pour le 20e anniversaire de son décès, La BNF consacre une grande exposition à Topor.

Voici un portrait, tracé à sa façon, qui le dessine en quelques mots.

Reconnaissable : son tracé crayonné, souvent noir et blanc, est une signature en soi. Son champ thématique autour du corps blessé, mutilé, transformé est sans équivalent. L’important pour lui, c’est la trace sur le papier, dans le dessin ou l’écriture, tous deux prolongement de l’esprit, langage permettant de matérialiser une idée, comme un substitut de lui-même.

Prolifique : il débute comme dessinateur d’humour, participe à plusieurs parutions décalées (Bizarre, Hara-kiri) mais se diversifie très vite et produit nouvelles, romans, pièces de théâtre, mais aussi des affiches, des décors, des costumes, des films, des sketchs pour la télévision (Palace, Téléchat).

Inclassable : son œuvre variée, son univers à l’humour grinçant, voire provocateur, mêle l’absurde et l’insolite dans un rendu cru, voire cruel mais sans violence, voire poétique.

Paradoxal : c’est un homme « à bande », participant à toutes sortes de projets (groupe Panique), mais qui travaille en solitaire. Son œuvre originale est connue de quelques-uns, mais les reprises la véhiculent dans le monde entier.

Il y a quelque chose qui interpelle chez Topor, une vérité qui saute à la figure. Il semble, à l’instar de Picasso, placer plusieurs perspectives dans une même représentation. Souvent, il cache pour mieux montrer. Car c’est un homme sensible, blessé par le monde, qui érige le rire contre l’angoisse.

L’art est chez lui libératoire. 

Sourcing:   CORINNE KEFES, in FO Hebdo

Le Monde selon Topor, collectif, éditions Les Cahiers Dessinés, 239 pages, 42 euros.

Expo :   Topor ou « l’art d’aller trop loin »
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans Littéraire C La Récré.
commenter cet article
28 juillet 2017 5 28 /07 /juillet /2017 10:26
BD:    La mélodie du bonheur ?

À LIRE / A FAIRE LIRE 

BD 

 La mélodie du bonheur ?

 

Avec cette BD, l’auteur choisit une autre façon de raconter les relations entre la France, Israël et la Palestine.

C’est un journaliste qui a exploité les archives de la diplomatie française, ainsi que la façon dont les médias ont retranscrit les épisodes de cette histoire pour en évoquer les cinquante dernières années.

Grâce au graphisme et au choix des couleurs utilisées, il rend le récit vivant, empreint de l’atmosphère et de l’émotion suscitées par les principaux événements qui ont construit les liens entre ces trois pays.

Il montre que la France a entretenu une relation passionnée mais pas toujours amoureuse avec Israël, faite de tempêtes et d’accalmies, d’ententes et de divergences, de proximité et de distance.

C’est même devenu une histoire nationale, parce que la société française est composée de populations juives et musulmanes parmi les plus importantes d’Europe.

L’auteur évoque ainsi une certaine ambivalence de la France : elle souhaite des relations amicales et pacifiées avec Israël, mais dans le même temps prône la création d’un État palestinien. Et au sein des relations internationales, elle ne réussit pas toujours à trouver une juste place dans le concert des nations, pas souvent à l’unisson sur ce sujet d’ailleurs.

Sourcing:   CORINNE KEFES, in FO HEBDO

Un Chant d’amour, Israël-Palestine, une histoire française, Alain Gresh et Hélène Aldeguer, éditions La Découverte, 191 pages, 22 euros.
BD:    La mélodie du bonheur ?
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans Littéraire C La Récré.
commenter cet article