Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : FO CPF (ex Dia) Distribution
  • FO CPF (ex Dia) Distribution
  • : La Bataille continue - Le Blog-note InFOrmatif - Un blog d'actualités sociales, juridiques et syndicales pour communiquer, faire connaître et partager nos expériences au service des salariés de la grande distribution et du commerce. En général. faire valoir les positions syndicales de FO sur l'actualité sociale, tant Française qu'Internationale.
  • Contact

Profil

  • @ FO CPF system publication
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités  syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés

Que signifie communiquer ? demanda le petit prince.


"C'est une chose trop oubliée, ça signifie créer des liens, 
répondit le renard."


Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry

 

Le Blog-master (BM) se réserve le droit de suspendre, d'interrompre, ou de rejeter  la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers, d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, ou serait de nature ou à caractère diffamatoire, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

FO, Libre Independant Déterminé

 


Lanceur d'alerte


Un lanceur d'alerte est toute personne, groupe ou institution qui, voyant venir un danger, un risque ou un scandale, adresse un signal d'alarme et, ce faisant, enclenche un processus de régulation, de controverse ou de mobilisation collective

 Libres, Indépendants, Déterminés et Solidaires Ensemble. Communication, Information et Expression directe de l'actualité sociale, économique et syndicale de FO CPF et des salariés du commerce et de la Grande distribution.

Pages Du Blog-Note Informatif

 

Pour le  REPOS DOMINICAL pour tous en même temps

DROIT A L'IMAGE

Droit À L'image

Dans ce blog nous sommes amenés fréquemment à diffuser des images, des vidéos, des photos, voire des articles de presse, d'insérer des liens vers des documents,   ceci afin d'étoffer et d'éclairer nos posts, en leur donnant plus de contenus, pour une meilleure compréhension.

Nos sources sont toujours citées.

Nous le faisons en respectant le plus possible le droit à l'image et le droit de propriété intellectuel suivant les lois en vigueur.

Néanmoins rien n'empêche les personnes ne désirant pas voir leur image diffusée de nous le signaler lors de la prise de vue.

Sans manifestation de leur part, nous considérerons leur consentement présumé.

Merci

BM

Militons ensemble - adhérez à FO

 

La liberté syndicale ne s'use que quand on ne s'en sert pas !

Adhésion à Force-Ouvrière, suivre le lien

http://www.force-ouvriere.fr/adherer

FO CPF CONTACT REGION

Eric   Centre    06 85 15 20 73
François   Nord    07 50 49 09 04

Fréderic   DSN FO CPF   06 87 21 72 94
Sofiane   Est & RA    06 61 50 67 96
Faiçal   Sud    06 22 57 50 64
Nadine   Paris Centre   06 36 97 10 40
Nathalie  UD FO 62   06 30 60 74 70

 udfo62@force-ouvriere.fr

Reda Sud 06 29 38 30 49

Sandrine Sec CE Paris   06 98 43 61 93
Cyril DSC FO CPF   06 25 56 84 86

 

4 mai 2017 4 04 /05 /mai /2017 09:13
Revue de presse:  Le chômage poursuit sa campagne
Revue de presse:  Le chômage poursuit sa campagne

Le chômage poursuit sa campagne

 

Revue de presse

 

 

Tandis que la campagne électorale bruit, le chômage poursuit son inexorable progression comme en ont témoigné les chiffres pour le mois de mars dévoilés par le ministère du Travail le 26 Avril.

 

La presse en a profité pour faire un bilan de sortie de quinquennat.

 

Le Parisien

 

 

« Le quinquennat s’achève sur une journée noire pour l’emploi. Fin mars, le nombre de demandeurs d’emploi s’est envolé de 43.700 personnes supplémentaires, portant à 3,5 millions le nombre de chômeurs inscrits en catégorie A (sans emploi).

 

La publication hier des chiffres du chômage, les derniers avant l’élection présidentielle, risque de doucher les espoirs des Français.

 

Alors que l’inversion de la courbe semblait bien arrimée depuis un an, avec 105.400 chômeurs de moins, cette hausse, la plus forte depuis septembre 2013, jette un sérieux trouble ».

Par contre, l’inversion des normes...

 

 

La Tribune

 

 

Le quinquennat aura-t-il été une histoire de courbes mal négociées ?

 

En tous cas, « le chômage aura bien été le "cauchemar" du quinquennat du président encore en place. Lui qui, un peu tôt et bien peu prudemment, avait pronostiqué une inversion de la courbe du chômage pour 2013.

 

Pari raté puisque cette fameuse inversion s’est en réalité tardivement et faiblement produite qu’à compter de 2016. En effet, sur un an, le nombre des demandeurs d’emploi en catégorie "A" connaît une légère baisse de 0,9% ».

Dommage qu’il n’y ait pas de catégorie triple A.

 

 

Le Monde

 

 

« Lorsque François Hollande a pris ses fonctions, en mai 2012, Pôle emploi recensait 2.922.600 chômeurs de catégorie A, et 4.356.400 en catégories A, B et C. Cinq ans après, selon les chiffres de Pôle emploi pour mars 2017, le nombre de demandeurs d’emploi s’établit à 3.508.100 en catégorie A et à 5.503.800 en catégories A, B et C ». A+B+C sur 5= un million.

 

 

France Soir

 

 

La hausse de mars serait « essentiellement due au fait que de nombreux contrats courts n’ont pas été renouvelés, faisant basculer des personnes exerçant une petite activité dans la catégorie des chômeurs sans aucune activité.

 

Ainsi, en comptant les demandeurs d’emploi exerçant une petite activité, les statistiques reculent sur un mois de 0,2%, avec 5,5 millions de personnes, mais elles augmentent sur un an ».

 

Petite activité, petits chiffres.

De plus, malheureusement, « le nombre de chômeurs a continué à se dégrader chez les seniors, (+1,1% sur un mois, +3,7% sur un an).

 

Les moins de 25 ans, qui ont connu des mois d’embellie, n’ont pas été épargnés cette fois, avec une hausse de 1,2% sur un mois ».

 

Chiffres de février ne font pas le printemps.

 

 

Les Echos

 

 

Et « on peut esquisser sans risque que malgré les espoirs qu’avaient fait naître la baisse de 2016 - la première en neuf ans - l’inflexion de la courbe du chômage a perdu de sa force (...). Mais pour que la France en finisse avec le chômage, il faudra vraiment que le nombre d’emplois créés passe à la vitesse supérieure ».

Une question de conduite économique.

 

 

In, la revue de presse, FO Hebdo  / MICHEL POURCELOT

Les titres de presse cités dans l'article
Les titres de presse cités dans l'article
Les titres de presse cités dans l'article
Les titres de presse cités dans l'article
Les titres de presse cités dans l'article
Les titres de presse cités dans l'article

Les titres de presse cités dans l'article

Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans SOCIETE InFO Dia - revue de presse Revue de presse Actu sociale
commenter cet article
28 avril 2017 5 28 /04 /avril /2017 14:19
Carrefour, Dia .......retour vers le futur?

Carrefour, et si Dia rentrait au bercail...

 


En 2011, Carrefour s'était séparé de sa filiale de hard-discount Dia via une opération de scission, à une époque où le distributeur était aux abois et cherchait à concentrer ses efforts sur son coeur de métier et à monétiser ses participations.

 

Mais quand l'artisan de l'opération, Lars Olofsson, a été remplacé par Georges Plassat, les investisseurs ont rapidement compris que le nouveau management considérait cette décision comme une erreur stratégique.

En 2014, Carrefour avait même racheté la filiale française de Dia...

 

Et pourquoi ne pas récupérer le reste de l'ancien périmètre ?

 

 

C'est la question qu'a examinée le bureau d'études Natixis.

 

Le spécialiste pense que Dia, sur son marché domestique espagnol, est de plus en plus concurrencé par Lidl et Mercadona.

La pression concurrentielle pourrait favoriser l'adossement de Dia à un tiers pour assurer de meilleures conditions d'achat et une amélioration de la qualité de sa marque propre, estime l'analyste, qui pense... à Carrefour évidemment.

 

 

Le partenaire le plus logique et le plus motivé, explique-t-il en rappelant que le spin-off de 2011 est la dernière erreur du précédent management que Mr Plassat n'a pas encore pu corriger, faute d'avoir un bilan assez solide. Grâce aux fonds obtenus avec l'ouverture du capital de sa filiale brésilienne, le groupe devrait avoir davantage de ressources.

 

 

Un rachat de Dia doublerait sa taille en Espagne et lui permettrait de gagner 10 années de développement sur sa branche de proximité en Amérique Latine.

 

"Si Carrefour se lançait, il pourrait payer 6,70 euros par action Dia, une prime de 24% sur les cours actuels, justifiée par les synergies.

 

Un ticket à 4,1 MdsE, souligne Natixis...

 

 

 

©2017, Boursier.com

 

Avertissement:

 

Attention, notre rubrique "Rumeurs" se veut l'écho des informations qui circulent dans les salles de marché. Ces rumeurs ne pouvant être vérifiées, elles doivent donc être considérées avec précaution.

 

 

Sourcing:     boursier.com

Carrefour, Dia .......retour vers le futur?
Carrefour, Dia .......retour vers le futur?
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans InFO Dia - revue de presse Revue de presse
commenter cet article
22 avril 2017 6 22 /04 /avril /2017 16:38
 Le mandat de Georges Plassat prend fin en 2018

 Le mandat de Georges Plassat prend fin en 2018

 Le futur patron de Carrefour devra trouver la solution au problème des hypers | Crédits photo : © Barbe Lionel, Carrefour

 Le futur patron de Carrefour devra trouver la solution au problème des hypers | Crédits photo : © Barbe Lionel, Carrefour

 Le mandat de Georges Plassat prend fin en 2018

 

Le futur patron de Carrefour devra trouver la solution au problème des hypers

 


Les actionnaires de Carrefour cherchent toujours celui que Georges Plassat appellera à ses côtés pour finir son mandat à la tête du groupe en 2018.

Sur son bureau, il trouvera un dossier mal refermé, celui des hypers qui restent un point de fragilité pour le groupe.

 


Une nouvelle preuve en a été administrée avec les chiffres d'activité trimestriels du distributeur.

Ses ventes, à 21,3 milliards d'euros, ne progressent que de 1,4% en données comparables par rapport à l'hiver 2016, en net ralentissement par rapport à l'été puis à l'automne dernier.

 


Et c'est notamment aux hypers en France que cette médiocre performance est due. Trimestre après trimestre, le recul de leurs ventes s'accentue : -1% l'été dernier, -1,2% à l'automne et -1,6% cet hiver.

 

De quoi relativiser les performances honorables d'autres activités, notamment les magasins de proximité en France ou le modèle multiformats au Brésil malgré une économie faiblarde.

 


Carrefour perd des parts de marché dans les hypers du fait d'une bataille des prix assumée plus résolument par ses concurrents. Malgré cela, les marges baissent déjà et menacent de passer sous les 3%.

 


Les analystes attendent beaucoup le futur patron sur ce terrain.

 

Mais à en juger par la baisse du cours depuis deux ans, ce n'est pas leur seul sujet de préoccupation.

 


Après avoir touché un sommet en avril 2015, le cours de Carrefour a reculé de quelque 35%. L'indice Stoxx de la distribution européenne n'a depuis lors perdu qu'un peu plus de 20%.

 


Or la sous-performance ne faiblit pas, au contraire, cette année, puisqu'avec un recul de 7,5%, Carrefour fait trois fois moins bien que son indice de référence.


Autant dire que, pour le marché, le changement chez Carrefour, ce doit être maintenant.

 

 

En savoir plus sur

 

https: /investir.lesechos.fr/actions/actualites/l-edito-le-futur-patron-de-carrefour-devra-trouver-la-solution-au-probleme-des-hypers-1664435.php#c2tjgb7Ay44HooUU.99

Le futur patron de Carrefour devra trouver la solution au problème des hypers

Compte rendu succinct de la délégation FO au dernier CCE de Carrefour Hyper

FO Hyper extrêmement soucieux de l'emploi devant la dégradation des résultats depuis plus 06 trimestres d'affilés, mobilisé sur la situation économique et commerciale interpelle la direction lors du dernier CCE.

Le futur patron de Carrefour devra trouver la solution au problème des hypers

Déclaration de la déclaration FO au CCE Carrefour Hyper

Le futur patron de Carrefour devra trouver la solution au problème des hypers
https://investir.lesechos.fr/medias/2017/04/13/1664435_1492104590_859946-1362425136-carrefour2_565x376p.JPG
https://investir.lesechos.fr/medias/2017/04/13/1664435_1492104590_859946-1362425136-carrefour2_565x376p.JPG
https://investir.lesechos.fr/medias/2017/04/13/1664435_1492104590_859946-1362425136-carrefour2_565x376p.JPG

https://investir.lesechos.fr/medias/2017/04/13/1664435_1492104590_859946-1362425136-carrefour2_565x376p.JPG

Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans InFO Dia - revue de presse Revue de presse InFO Dia IRP
commenter cet article
19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 17:43
DIA et Eroski créent une centrale d'achats commune pour leurs marques blanches
DIA et Eroski créent une centrale d'achats commune pour leurs marques blanches
DIA et Eroski créent une centrale d'achats commune pour leurs marques blanches

DIA et Eroski créent une centrale d'achats commune pour leurs marques blanches
 


Dia et Eroski ont annoncé hier soir la création d'une centrale d'achats commune pour leurs "marques blanches", appelée Red Libra Trading Services, qui sera détenue à 50/50 par les deux groupes.

 

La nouvelle entité commencera son activité le 24 avril. Red Libra Trading Services aura pour présidente non-exécutive Beatriz Santos, actuelle directrice commerciale d'Eroski, et pour directrice générale Susana Pagés, son homologue chez Dia.

 

Les politiques de ventes et de marketing des deux partenaires resteront indépendantes et l'accord ne comprend pas les denrées périssables commercialisées sous les marques Dia et Eroski.

 

 

Sourcing:   Le Figaro.fr / Par Agence Option Finance

DIA et Eroski créent une centrale d'achats commune pour leurs marques blanches
DIA et Eroski créent une centrale d'achats commune pour leurs marques blanches
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans InFO Dia - revue de presse Revue de presse InFO Dia Dia InFO InFODia
commenter cet article
14 avril 2017 5 14 /04 /avril /2017 13:58
Les surveillants veulent une nouvelle rencontre avec la direction de l’administration pénitentiaire, qui est venue entamer des négociations mardi.

Les surveillants veulent une nouvelle rencontre avec la direction de l’administration pénitentiaire, qui est venue entamer des négociations mardi.

l’irruption dans le débat public de la prison, sujet soigneusement mis sur la touche par tous les candidats.

l’irruption dans le débat public de la prison, sujet soigneusement mis sur la touche par tous les candidats.

Prisons : ça chauffe à l’ombre

 


Les problèmes de l’univers carcéral, surpopulation et manque de moyens notamment, ont une nouvelle fois été mis en lumière à la suite de mouvements de protestation du personnel pénitentiaire.

 

La presse s’est penchée au-dessus des hauts murs.

 

Aperçus.

 

 

Libération 

 


Le feu couvait depuis quelque temps. Cette fois-ci, des palettes brûlent à l’entrée de la maison d’arrêt de Villepinte (Seine-Saint-Denis), à quelques mètres des pelouses sur lesquelles broutent des moutons noirs. Derrière les murs, s’entassent 1 080 détenus dans un établissement qui compte 587 places.

C’est, entre autres, pour dénoncer cette surpopulation carcérale record que trois organisations syndicales ont appelé jeudi matin au rassemblement devant la prison francilienne.

Une soixante de surveillants venus de toute la région ont répondu présents. Ici comme ailleurs.

 

 

Le Parisien 

 


Ainsi, les surveillants en colère de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne) ont, quant à eux, décidé mercredi soir de maintenir la pression sur l’administration pénitentiaire, avec de nouvelles actions à venir pour protester contre l’agression de six gardiens dans la plus grande prison d’Europe.

Les surveillants ont décidé en assemblée générale d’aller jusqu’au bout et de poursuivre leur mouvement, a déclaré Thibault Capelle, du syndicat FO Pénitentiaire (minoritaire).

 

Lundi, 350 d’entre eux avaient bloqué l’accès à la prison. Il y aura des petites actions toute la semaine prochaine, comme des distributions de tracts par exemple, mais pas de nouveau blocage, a expliqué Thibault Capelle.

 

Les surveillants veulent une nouvelle rencontre avec la direction de l’administration pénitentiaire, qui est venue entamer des négociations mardi.

Sans rendez-vous d’ici vendredi 21 avril 10h, ils menacent d’aggraver leur mouvement. Même avertissement si les négociations débouchent sur une impasse. Une porte ouverte serait préférable.

 

 

L’Express 

 


D’autant que l’air devient irrespirable : pour Blaise Gangbazo, secrétaire général CFTC Justice, qui évoque des conditions de travail non seulement dégradées mais dégradantes, tant qu’on ne désencombrera pas l’établissement, où la surpopulation oblige certains détenus à dormir sur des matelas au sol, dans des cellules à trois voire plus, entraînant de plus en plus d’agressions entre détenus.

 

Les gardiens cherchent à alerter l’opinion publique et les familles car les surveillants comme les détenus sont en insécurité totale à l’intérieur de la prison, a-t-il ajouté.

On n’est plus en mesure de déceler la radicalisation, a poursuivi le représentant syndical, qui demande en urgence au moins 30 agents supplémentaires à Villepinte.

Les incarcérations montent, mais pas les moyens.

 

 

Marianne 

 


Résultat :

Les premiers à faire les frais de ces bagarres, ce sont évidemment les surveillants. Moins nombreux, parfois seuls pour une centaine de détenus, ce sont eux qui trinquent.

Désarmés, avec leurs seules mains pour se défendre, ils font face à toutes sortes d’objets contondants plus ou moins meurtriers.

Avec à la clef des blessures, surtout quand les détenus s’y mettent à plusieurs, comme ce fut le cas à Fleury-Mérogis, la plus grande prison d’Europe, il y a quelques jours : une altercation entre huit mineurs et les surveillants a fait six blessés parmi ces derniers, provoquant le blocage de la maison d’arrêt.

Et l’irruption dans le débat public de la prison, sujet soigneusement mis sur la touche par tous les candidats.

Un sujet qui pourtant ne veut pas rester à l’ombre.

 

Sourcing:   FO Hebdo /   MICHEL POURCELOT

Les problèmes de l’univers carcéral, surpopulation et manque de moyens notamment, ont une nouvelle fois été mis en lumière à la suite de mouvements de protestation du personnel pénitentiaire.
Les problèmes de l’univers carcéral, surpopulation et manque de moyens notamment, ont une nouvelle fois été mis en lumière à la suite de mouvements de protestation du personnel pénitentiaire.
Les problèmes de l’univers carcéral, surpopulation et manque de moyens notamment, ont une nouvelle fois été mis en lumière à la suite de mouvements de protestation du personnel pénitentiaire.

Les problèmes de l’univers carcéral, surpopulation et manque de moyens notamment, ont une nouvelle fois été mis en lumière à la suite de mouvements de protestation du personnel pénitentiaire.

Les titres de presse cités  dans la revue de presse
Les titres de presse cités  dans la revue de presse
Les titres de presse cités  dans la revue de presse
Les titres de presse cités  dans la revue de presse

Les titres de presse cités dans la revue de presse

Les incarcérations montent, mais pas les moyens.

Les incarcérations montent, mais pas les moyens.

Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans SOCIETE InFO Dia - revue de presse Revue de presse
commenter cet article
10 avril 2017 1 10 /04 /avril /2017 17:26
La Cour d'appel de Bruxelles avait donné raison à la Fifa une semaine plus tard.

La Cour d'appel de Bruxelles avait donné raison à la Fifa une semaine plus tard.

 Le Tribunal arbitral su Sport (TAS) siège à Lausanne, en Suisse.

Le Tribunal arbitral su Sport (TAS) siège à Lausanne, en Suisse.

Economie 

 

Le Tribunal arbitral du Sport (TAS) confirme l'interdiction de la tierce propriété (TPO)


Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a confirmé lundi à Lausanne l'interdiction de la tierce propriété (TPO) par la Fifa, dans le litige opposant l'instance internationale et le club belge du RFC Seraing, premier club sanctionné dans une affaire de ce type.

 


En septembre 2015, la Fifa avait puni le RFC Seraing (aujourd'hui en D3 belge) d'une amende de 136 000 € et d'une interdiction de recrutement de deux ans (soit quatre périodes de transfert) pour «infractions aux règles relatives à la propriété des droits économiques des joueurs par des tiers (TPO)» sur deux contrats conclus respectivement en janvier et septembre 2015.

 

Si le Tribunal arbitral du sport (TAS) a confirmé lundi à Lausanne la validité des règlements de la Fifa, il a en revanche réduit la durée de l'interdiction de recrutement, «trop sévère» selon lui, à trois mercatos consécutifs.

 


«Préserver l'indépendance et garantir l'intégrité»

 


Racheté par le FC Metz en 2013, Seraing avait soutenu, après l'interdiction de la TPO par la Fifa en mai 2015, la plainte du fonds d'investissement Doyen Sports et de la Ligue de football professionnel espagnole à l'encontre de l'instance.

 

 

La Cour d'appel de Bruxelles avait donné raison à la Fifa une semaine plus tard.
 


En décembre 2014, la Fifa avait décidé d'interdire la TPO, qui permet à des investisseurs extérieurs d'acheter tout ou une partie des droits économiques d'un joueur afin de percevoir une partie de la valeur de son futur transfert.

 

La Fifa avait agi de la sorte pour, explique-t-elle, «préserver l'indépendance des clubs et des joueurs et garantir l'intégrité des matches et des compétitions».

 

 Sourcing:    (A. Grosclaude/L'Equipe) avec AFP

Fédération internationale de football association

Fédération internationale de football association

Fédération internationale de football association

 


Fédération sportive


La Fédération internationale de football association est la fédération sportive internationale du football, du futsal et du football de plage. 

 


Président : Gianni Infantino


Sièges sociaux : Zurich, Suisse


Nations membres : 211 associations nationales


Création : 21 mai 1904, Rue Saint-Honoré, Paris


Affiliation : Comité international olympique
Sport(s) représenté(s) : Football (depuis 1904); Futsal (depuis 1989); Football de plage (depuis 2004)


Filiales : Confédération africaine de football, Fédération des États-Unis de soccer, Early Warning System GmbH

La Fédération internationale de football association est la fédération sportive internationale du football, du futsal et du football de plage. 

La Fédération internationale de football association est la fédération sportive internationale du football, du futsal et du football de plage. 

Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans Actualités Actu Revue de presse
commenter cet article
8 avril 2017 6 08 /04 /avril /2017 10:35
Election pro, revue de presse et de détails
Les quotidiens cités dans l'article ci dessous
Les quotidiens cités dans l'article ci dessous
Les quotidiens cités dans l'article ci dessous
Les quotidiens cités dans l'article ci dessous

Les quotidiens cités dans l'article ci dessous

Election pro, revue de presse et de détails

Elections professionnelles : une salade de chiffres et l’addition, SVP

 

Election pro, revue de presse et de détails

 


Les résultats compilés des élections professionnelles 2013-2016 présentés officiellement le 31 mars n’ont guère passionné la grande presse mais il s’en est quand même trouvé quelques échos, fort chiffrés.

 

Extraits.

 

Le Monde 

 


Il était une fois la première fois : pour la première fois, la Confédération française démocratique du travail (CFDT) est devenue la première organisation syndicale (26,37%), devant la Confédération générale du travail (CGT, 25,12 %), selon la mesure de la représentativité syndicale rendue publique par le Haut Conseil du dialogue social.

 

Cette mesure agrège les résultats des élections professionnelles dans les entreprises d’au moins 11 salariés, entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2016.

Au total, sur 13 244 736 salariés inscrits, plus de 5,6 millions se sont exprimés – 195 518 de plus que lors de la précédente mesure –, soit une participation de 42,76 %.

Mais si l’on considère les seules entreprises ayant au moins 11 salariés, la participation a été de 62,63 %, un score bien supérieur à bien des élections politiques.

 

La CFDT est arrivée en tête avec 26,37 % (+0,37 par rapport à 2013), près de deux points devant la CGT (24,84 %, -1,92) suivie par FO 15,59 % (-0,35), la CFE-CGC 10,67 % (+1,24 point), la CFTC 9,49 % (+0,19), l’UNSA 5,35 % (+1,09) et Solidaires 3,46 % (-0,01).

Pas vraiment un bouleversement.

 

Les Échos 

 


Pourtant, il s’en trouve pour considérer qu’il s’agit non d’une élection mais d’une révolution : C’est une révolution dans le paysage syndical français. La CFDT devient le premier syndicat au niveau national dans le secteur privé, devant la CGT.

Cette dernière cède la première place au niveau national dans le secteur privé en raison d’un recul important de son propre score. Reste que c’est la seule centrale syndicale à avoir perdu de l’audience.

 

Alors même que le nombre de suffrages exprimés a progressé de près de 200 000, 50 000 voix de moins se sont portées sur elle. Son assise s’est donc effritée. Côté branches, où seuls les syndicats dont le score atteint au moins 8 % seront déclarés représentatifs, la CGT n’atteint pas ce seuil dans la seule branche de l’administration des établissements privés catholiques.

A l’inverse, elle fait plus de 37 % chez les ouvriers du bâtiment, son maximum, et au-delà de 35 % dans la propreté et dans la production agricole.

Quant à Force Ouvrière, elle ne passe pas la barre des 8 % dans seulement deux branches de plus de 50 000 salariés : les établissements privés catholiques, comme la CGT, et la nouvelle branche du sport.

C’est dans la restauration rapide qu’elle fait son meilleur score : près de 31 %.

Donc, du sport en perspective.

 

 

La Croix 

 


Si ce n’est une révolution, La CFDT qui double la CGT, c’est un séisme ?.

Réponse d’un professeur en sciences sociales à Paris 1, Jean-François Amadieu : Ce résultat n’est pas si surprenant, il ne change pas la pente qu’on observait depuis des années, avec une érosion de la CGT inscrite dans la durée.

Il aurait pu y avoir un sursaut au printemps dernier avec le mouvement contre la loi travail, et à la faveur des dernières élections dans les TPE où la CGT s’en est pas mal sortie. Mais finalement rien n’a inversé une tendance au déclin, même dans le public (où la CGT reste numéro un).

Ce déclin a été très marqué jusqu’au début des années 1990, s’est stabilisé jusqu’en 2005-2006, avant de reprendre.

 

 

Le Figaro 

 


Et de se raccrocher aux branches, du moins aux chiffres, car le monde syndical est constitué de nombreuses filières, et les résultats publiés le 31 mars sont les additions d’élections successives dans les nombreuses branches de métiers du privé (agriculture, industrie...).

 

Les dernières élections professionnelles de la fonction publique ont eu lieu en 2014 et rassemblaient elles aussi plusieurs secteurs : la fonction publique d’état, territorial et hospitalière.

 

La CGT avait raflé la première place, avec 23,% des suffrages contre 19,3% à la CFDT et 18,6% pour FO. 53% des 5 200 000 fonctionnaires s’étaient déplacés, donnant exactement 604.624 voix à la CGT contre 504 804 à la CFDT. La CGT avait fait ses meilleurs scores dans la fonction publique territoriale.

 

Si l’on additionne les chiffres officiels à ceux d’aujourd’hui 31 mars, le total des voix de la CGT tous secteurs confondus publics/privés est de 1 907 400, et reste donc bien le plus élevé, dépassant le score de la CFDT et ses 1 887 450 suffrages.

Une avance de moins de 20 000 voix donc, sur une population active de 28,6 millions de personnes....

 

Bref, si ce n’est pas une cuisine électorale, on a le droit à une belle salade de chiffres.

 

Sourcing   FO Hebdo / M. Pourcelot

Election pro, revue de presse et de détails
Election pro, revue de presse et de détails
Repost 0
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 19:09
Carrefour Gourmet, une nouvelle idée du supermarché
Carrefour Gourmet, une nouvelle idée du supermarché

Carrefour Gourmet, une nouvelle idée du supermarché




LIFESTYLE - "Bien manger, c’est le début du bonheur". Aujourd'hui cité tel un adage, ce slogan d'une célèbre marque de beurre n'est réellement pas loin du compte.

 

Les Casablancais peuvent désormais le vérifier et satisfaire leurs envies gourmandes grâce à une nouvelle adresse au cœur du quartier Vélodrome.

 

Inauguré cette semaine, Carrefour Gourmet propose ainsi une offre exclusive pour satisfaire les gourmets.

 

Dans un espace de 2000 m2, les courses sont repensées pour offrir une expérience shopping inédite.

Avec 50% de la surface dédiée aux produits frais, on découvre chaque rayon dans une ambiance design signée par l’agence suisse Schweitzer.

 

Du frais donc, avec la présence d'un maraîcher, d'un poissonnier et d'un rayon charcuterie, mais aussi du bio, des produits du terroir et de l’épicerie fine.

 

 

Carrefour gourmet

 

 

Les gastronomes et les cuisiniers auront par ailleurs l'opportunité de sélectionner des produits pratiquement introuvables ailleurs: citron caviar, fleurs comestibles, carottes naines ou encore cerises de terre, les surprises au gré des rayons ne manquent pas.

 

Pour que l’expérience soit complète, on retrouve également dans cet espace très agréable la maison Amoud pour le pain, Matsuri pour déguster des sushis sur le pouce, Khos pour savourer de bons petits plats préparés maison, mais aussi la fleuriste Marie M, pour embellir son petit chez soi une fois de retour à la maison.

 

Comme en Europe où une nouvelle génération de points de vente premium similaires connaît un succès grandissant, cette expérience shopping inédite devrait séduire les casablancais.

 

D'autres villes, à l'instar de Rabat quartier Zaërs, devraient suivre si le projet rencontre le succès escompté.

 

Carrefour Gourmet a été lancé cette semaine par le groupe Label'Vie.

 

Ce dernier prévoit pour 2017 un investissement de près de 700 millions de DH pour étendre son réseau au Maroc.

 

Sourcing:   HuffPost Maroc  |  Par    Dyna Elalamy

Carrefour Gourmet, une nouvelle idée du supermarché
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans InFO Dia - revue de presse Revue de presse
commenter cet article
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 18:24
Carrefour proxi, chantre de la franchise alimentaire

CARREFOUR PROXIMITE, la référence de la franchise alimentaire



Carrefour Proximité France est leader dans le secteur de la franchise et du commerce alimentaire. Il s'appuie sur un réseau de plus de 4 000 magasins pour apporter quotidiennement aux consommateurs praticité, qualité, convivialité et proximité.

 

Les explications de Christophe Rabatel, Directeur Exécutif Proximité et Cash & Carry France chez Carrefour.

 

 

COMMENT PRÉSENTERIEZ-VOUS LA CARREFOUR PROXIMITÉ?

 


Christophe Rabatel :

 

Nous développons notre savoir-faire dans le commerce de proximité depuis plus de 40 ans, sous différentes enseignes de franchise : Carrefour Contact, City, Express, Montagne, Bio, 8 à Huit et une enseigne de négoce, Proxi. 

 

 

Carrefour Proximité propose des magasins chaleureux et modernes, développés par des entrepreneurs dynamiques et des commerçants passionnés. Notre priorité est de répondre aux attentes de la clientèle locale à travers une offre et des services spécifiques, adaptés aux différentes typologies de clientèle.

Nous développons notamment des solutions repas, une offre de produits bio, vegan et sans gluten, ou encore des gammes de produits locaux comme Reflets de France.

Nous sommes présents en milieu urbain, périurbain et rural, avec des horaires d'ouverture adaptés aux modes de vie des habitants. 

 

 


QUELLES SONT LES PERSPECTIVES POUR VOTRE RÉSEAU?

 


C. R. :

 

Le dynamisme de notre réseau - plus de 10 ans de croissance soutenue - contribue à faire de Carrefour Proximité la référence du commerce de proximité dans le secteur de la franchise, et à susciter l'adhésion : chaque année, 250 nouveaux partenaires franchisés nous rejoignent.

 

Nous fonctionnons avec agilité et testons en permanence de nouveaux concepts innovants comme Carrefour Bio ainsi que Bon App ! dédié au snacking.

 

Nous voulons continuer à développer notre réseau afin d'aller à la rencontre de nos clients où qu'ils soient, à proximité de leur domicile, de leur travail, et dans les zones de transit, gares, aires d'autoroute, aéroports, et leur proposer une offre adaptée à leurs besoins.

Ainsi, nous avons créé un 1er Carrefour City à Orly Sud fin 2015 et sommes prêts pour le déploiement dans d'autres aéroports, et notamment à Orly Ouest ce mois-ci. 

 


QUELS SONT VOS ATOUTS COMMERCIAUX?

 


C. R. :

 

Nous sommes convaincus que la modernité du concept, la pertinence de l'offre et la qualité du contact humain en magasin font la différence. Nos magasins sont ancrés dans la vie locale, et nous proposons une approche "service" accrue : Relais Poste, conciergerie, bibliothèque partagée dans les magasins City nouvelle génération, développement des points relais dans les Carrefour Contact, City et Express, partenariat de Carrefour Express avec des stations services, etc.

 

Nous profitons par ailleurs de toute l'expertise du Groupe Carrefour pour proposer à nos clients une expérience d'achat omnicanale et prendre le virage du digital.

Le rachat de "pure players" comme Rue du Commerce, GrandsVins-privés.com, Croquetteland ou Greenweez nous permet de développer une offre complémentaire en magasin via le click and collect. 

 

QUEL ACCOMPAGNEMENT APPORTEZ-VOUS À VOS FRANCHISÉS?

 


C. R. :

 

Chaque nouveau franchisé bénéficie d'un accompagnement personnalisé et d'une formation initiale de deux mois, dans l'un des sept magasins écoles du réseau, ainsi que d'une période d'immersion dans d'autres magasins de franchisés. 

Nous l'orientons dès le recrutement vers l'enseigne qui correspond le mieux à son profil. Par la suite, il bénéficie d'un accompagnement au quotidien par un conseiller de franchise polyvalent et des experts métiers. 

 

Nous proposons également un parcours permettant aux adjoints des franchisés de rejoindre notre réseau, à travers une formation de deux ans en partenariat avec le CNAM, débouchant sur l'équivalent d'un diplôme de BAC+2.  

 

SUR QUELS CRITÈRES RECRUTEZ-VOUS LES FRANCHISÉS?

 


C. R. :

 

Nous recrutons des entrepreneurs, qui ont un véritable intérêt pour le métier de commerçant et le sens du service client, des compétences en gestion et en management, et un état d'esprit partenaire.

Notre modèle attire de plus en plus de profils plus jeunes, plus féminins et plus diplômés. 

 

 

L'apport nécessaire pour acquérir un fonds de commerce se situe en moyenne entre 50 000 € et 250 000 €.

Nous proposons à ceux qui ne disposent pas de fonds suffisants de capitaliser en exploitant un magasin en location-gérance, avec un apport réduit au strict minimum. En général, après 3 ou 4 ans, ils peuvent devenir propriétaires de leur magasin.

 

Cela constitue un ascenseur social efficace : ainsi, un employé peut devenir adjoint, locataire-gérant et enfin Franchisé ! 

 

 

 

Sourcing:   L'Express - L'Entreprise

 

A l'occasion de la parution de cet article, n'oubliez pas de relire notre dossier antérieur du 31 décembre 2016 sur les effets de la location gérance sur les contrats de travail des salariés transférés;


L'envers du décor bien apprêté est autrement édifiant

 

Suivre le lien:  

http://foed.over-blog.com/2016/09/location-gerance-creatrice-de-mouroirs-sociaux.html

Carrefour proxi, chantre de la franchise alimentaire
Carrefour proxi, chantre de la franchise alimentaire
Carrefour c'est aussi des magasins abandonnés, et la mort programmée des hypers en voie d'obsolescence
Carrefour c'est aussi des magasins abandonnés, et la mort programmée des hypers en voie d'obsolescence

Carrefour c'est aussi des magasins abandonnés, et la mort programmée des hypers en voie d'obsolescence

Repost 0
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 14:57
Plafond de la Sécurité sociale au 1er janvier 2017 : 3 269 euros par mois

Plafond de la Sécurité sociale au 1er janvier 2017 : 3 269 euros par mois



Chaque année le plafond de la Sécurité sociale est revalorisé en fonction de l’évolution des salaires, conformément aux règles prévues par le code de la Sécurité sociale (articles D. 242-17 à D. 242-19).

A compter du 1er janvier 2017, le nouveau plafond de la Sécurité sociale s’élèvera à 3 269 euros par mois, soit une revalorisation de 1,6 % par rapport au plafond de 2016.

Le plafond de la Sécurité sociale est utilisé pour le calcul de certaines cotisations sociales (une partie des cotisations d’assurance vieillesse, contribution au Fonds national d’aide au logement, cotisations aux régimes complémentaires de retraite, notamment) et de certaines prestations de Sécurité sociale.

 

Plafond applicable selon la périodicité des paies


Du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2016    

*Du 1er janvier 2017 au 31 décembre 2017


Trimestre    9 654 €    9 807 €
Mois    3 218 €    3 269 €
Quinzaine    1 609 €    1 635 €
Semaine    742 €    754 €
Jour    177 €    180 €
Heure (pour une
durée de travail
inférieure à cinq
heures
)    24 €    24 €


- Arrêté du 5 décembre 2016 portant fixation du plafond de la sécurité sociale pour 2017

*Deuxième chiffre

Plafond de la Sécurité sociale au 1er janvier 2017 : 3 269 euros par mois
Plafond de la Sécurité sociale au 1er janvier 2017 : 3 269 euros par mois
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF système publication - (BM) - dans InFO Dia - Social InFO Dia - revue de presse Revue de presse
commenter cet article