Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : FO CPF (ex Dia) Distribution
  • FO CPF (ex Dia) Distribution
  • : La Bataille continue - Le Blog-note InFOrmatif - Un blog d'actualités sociales, juridiques et syndicales pour communiquer, faire connaître et partager nos expériences au service des salariés de la grande distribution et du commerce. En général. faire valoir les positions syndicales de FO sur l'actualité sociale, tant Française qu'Internationale.
  • Contact

Profil

  • @ FO CPF system publication
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités  syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés
  • Recherche, Analyse, Etude, Communication, Information, Expressions, Actualités syndicales, juridiques, et sociales. Engagé pour l'égalité des Droits, pour un syndicalisme libre, indépendant, responsable et solidaire, au service des salariés

Que signifie communiquer ? demanda le petit prince.


"C'est une chose trop oubliée, ça signifie créer des liens, 
répondit le renard."


Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry

.Le Blog-master (BM) se réserve le droit de suspendre, d'interrompre, ou de rejeter  la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers, d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, ou serait de nature ou à caractère diffamatoire, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

FO, Libre Independant Déterminé

 


Lanceur d'alerte


Un lanceur d'alerte est toute personne, groupe ou institution qui, voyant venir un danger, un risque ou un scandale, adresse un signal d'alarme et, ce faisant, enclenche un processus de régulation, de controverse ou de mobilisation collective

 Libres, Indépendants, Déterminés et Solidaires Ensemble. Communication, Information et Expression directe de l'actualité sociale, économique et syndicale de FO CPF et des salariés du commerce et de la Grande distribution.

Pages Du Blog-Note Informatif

Pour le  REPOS DOMINICAL pour tous en même temps

DROIT A L'IMAGE

Droit À L'image

Dans ce blog nous sommes amenés fréquemment à diffuser des images, des vidéos, des photos, voire des articles de presse, d'insérer des liens vers des documents,   ceci afin d'étoffer et d'éclairer nos posts, en leur donnant plus de contenus, pour une meilleure compréhension.

Nos sources sont toujours citées.

Nous le faisons en respectant le plus possible le droit à l'image et le droit de propriété intellectuel suivant les lois en vigueur.

Néanmoins rien n'empêche les personnes ne désirant pas voir leur image diffusée de nous le signaler lors de la prise de vue.

Sans manifestation de leur part, nous considérerons leur consentement présumé.

Merci

BM

Militons ensemble - adhérez à FO

La liberté syndicale ne s'use que quand on ne s'en sert pas !

Adhésion à Force-Ouvrière, suivre le lien

http://www.force-ouvriere.fr/adherer

FO CPF CONTACT REGION

Eric   Centre    06 85 15 20 73
François   Nord    07 50 49 09 04

Fréderic   DSN FO CPF   06 87 21 72 94
Sofiane   Est & RA    06 61 50 67 96
Faiçal   Sud    06 22 57 50 64
Nadine   Paris Centre   06 36 97 10 40
Nathalie  UD FO 62   06 30 60 74 70

 udfo62@force-ouvriere.fr

Reda Sud 06 29 38 30 49

Sandrine Sec CE Paris   06 98 43 61 93
Cyril DSC FO CPF   06 25 56 84 86

 

24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 15:13
Super Azur, Carrefour groupe, élections professionnelles

Dernière mise à jour, le 24 février 2017, 15H13

Super Azur, Carrefour groupe, élections professionnelles

Super Azur, 1er scrutin électoral dans cette nouvelle structure  du groupe Carrefour.

 

Elections professionnelles délégués du personnel & CE.

 

"Super Azur" s'inscrit dans un schéma de construction des nouvelles structures du groupe Carrefour qui tendent dans le multiformat de ses implantations, vers une gestion sous franchise de ses points de vente.

 

Le cas des magasins ex Dia étant réglé, Carrefour s'attaque au deuxième étage de sa fusée, le format des supers (Carrefour Market et Drive), en attendant le dernier étage, la mise sous franchise d'une large partie de son parc d'Hypers.

 

Super Azur a été spécialement crée par Carrefour suite au rachat de Dia en 2014. Cette coquille juridique a vocation a devoir abriter de façon temporaire des magasins de type "super" sous enseigne Carrefour market, plus particulièrement situés dans le sud de la France, et en région Rhône Alpes.

 

Il s'agit de magasins ayant au fil de l'eau vocation à être franchisé, soit par le biais de la location gérance, ou de la gérance.

 

Cette particularité n'offrant que très peu de stabilité professionnelle et sociale sur le moyen terme, ni aucune visibilité, ne serait-ce qu'à court terme sur le devenir des salariés devenus une simple variable dans les échanges et transferts qu'ils vont devoir subir, s'inquiètent de leur avenir  très incertain dans un contexte  difficile.

Le process électoral en sera bien évidemment impacté

 

Elections se déroulant dans un contexte compliqué, et socialement incertain

 

C'est dans ce contexte d'incertitudes sociales que vont se dérouler les premières élections dans les établissements concernés.

 

 Tout d'abord les salariés ne se connaissent pas entre eux, ne se rencontrent pas, les candidats ayant peu d'ancrage dans les magasins, et le vote aura lieu par voie électronique, ce qui n'est pas la meilleure des façons d'instaurer une proximité de terrain, ni de parfaire à un dialogue de qualité.

 

FO comme à son habitude y présentera des listes complètes dans les deux collèges en présence.

Le scrutin se tiendra du 2 au 9 mars 2017.

Listes des candidatures présentées par FO

Listes des candidatures présentées par FO

Super Azur, Carrefour groupe, élections professionnelles
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans InFO Dia IRP InFO Dia - élections pro
commenter cet article
7 février 2017 2 07 /02 /février /2017 23:08
Un faible impact sur la représentativité nationale

Un faible impact sur la représentativité nationale

TPE : dans un scrutin marqué par la défiance, FO conserve sa troisième place

 


Élection TPE : lancement officiel de la campagne par le gouvernement lors d’une conférence de presse au ministère du Travail le 4 octobre 2016. 

 


Les résultats des élections TPE ont été dévoilés le 3 février et se caractérisent par deux éléments marquants : une baisse du score des principales organisations et un très faible taux de participation.

 

 

Avec 13,01 % des voix, Force Ouvrière s’est maintenue en troisième position aux élections TPE.

C’est deux points de moins que lors du scrutin de 2012 (15,25 %).

 

 

Du reste, les autres principales organisations enregistrent une forte baisse.

 

La CGT demeure en tête avec 25,12 % des voix mais recule de 4,42 points. La CFDT arrive seconde avec 15,49 % des voix (- 3,77 points).

Solidaires est sixième avec 3,5 % des voix (- 1,25 point).

 

Le scrutin, dont c’était la deuxième édition, s’est déroulé du 30 décembre au 13 janvier, auprès des 4,5 millions de salariés des TPE (entreprises de moins de 11 salariés) et de particuliers employeurs.

 

 

Le grand nombre d’organisations syndicales nationales et régionales en lice – une trentaine au total – a favorisé l’éparpillement.

 

Cumulées, les pertes enregistrées par les principales organisations représentent 11 points. Elles ont en partie bénéficié à l’Unsa, qui arrive en quatrième position avec 12,49 % des voix (+ 5,14).

 

Le gain est plus modeste pour la CFTC, cinquième avec 7,44 % des voix (+ 0,91 point), et la CFE-CGC, qui ne se présentait que chez les cadres, avec 3,38 % (+ 1,06 point).

 

Les autres points ont été dispersés, notamment au profit d’organisations professionnelles, qui captent 10,07 % des voix.

 

Un faible impact sur la représentativité nationale

 

323 600
C’est le nombre de suffrages exprimés lors de l’élection TPE, représentant un taux de participation très faible.

 


Les principales organisations sont considérées à tort comme faisant partie des institutions, institutions qui n’ont guère le vent en poupe dans la période actuelle de déliquescence démocratique, a réagi le secrétaire général de FO, Jean-Claude Mailly, à l’annonce des résultats.

 

 

Le très faible taux de participation, avec seulement 323 600 suffrages exprimés, impose de relativiser ces résultats.

 

Certes, ils permettront aux syndicats de désigner les dix salariés qui siégeront dans les futures commissions paritaires régionales interprofessionnelles (CPRI).

 

Ces instances, qui doivent se mettre en place en juillet 2017, auront notamment un rôle d’information et de résolution des conflits auprès des salariés des TPE.

 

 

Les scores obtenus doivent aussi être agrégés aux résultats des autres élections du secteur privé (entreprises de plus de 10 salariés et chambres d’agriculture) depuis 2013, pour connaître le taux d’audience de chaque organisation syndicale au niveau national.

 

Il sera dévoilé le 31 mars. L’impact des élections TPE sera au final très faible. En 2013, le calcul de la représentativité avait été établi à partir du vote de 5,5 millions de salariés.

Les résultats de ces élections TPE n’y pèseront au final qu’à hauteur de 6%.

 

Résultats : Le podium de FO

 

FO arrive en deuxième position dans trois régions, derrière la CGT mais devant la CFDT. C’est dans les Hauts-de-France qu’elle enregistre son meilleur score, avec 16,04 % des 26 336 suffrages exprimés.

 

Viennent ensuite l’Occitanie, avec 15,45 % des 29 141 voix, et Paca, avec 14,64 % des 22 625 votes.


La participation est à relativiser en fonction de la population active. 

 


En métropole, la Corse est la région qui a le plus voté, avec un taux de 9,40 %, mais cela ne représente que 2 695 suffrages exprimés.

 

L’Île-de-France a le taux le plus faible, à 5,47 %, mais compte 51 959 bulletins valides, soit le nombre le plus élevé.

 

Sourcing:   FO Hebdo /  CLARISSE JOSSELIN

Campagne d’affichage pour le vote aux élections TPE, organisée par l’UD FO des Pyrénées-Orientales. 

Campagne d’affichage pour le vote aux élections TPE, organisée par l’UD FO des Pyrénées-Orientales. 


Un scrutin boudé par les salariés

 



Malgré les multiples enjeux, les élections TPE n’ont que très peu mobilisé les 4,5 millions de salariés appelés aux urnes.

Le taux de participation atteint 7,35 %, soit trois points de moins que lors du premier scrutin en 2012 (10,38 %).

 

 

Plusieurs raisons peuvent expliquer cette désertion des urnes. D’abord le report d’un mois de la date des élections, décidé à la dernière minute par le ministre du Travail en raison du conflit juridique entre la CGT et le Syndicat des travailleurs corses.

 

Résultat, le scrutin s’est déroulé durant et juste après les fêtes, période peu propice à la mobilisation. À cela s’ajoute un problème de corps électoral.

 

Marie-Alice Medeuf-Andrieu, secrétaire confédérale chargée des conventions collectives, dénonce des erreurs dans le fichier des électeurs et s’étonne qu’il y ait eu plus de retours de courrier estampillés n’habite pas à l’adresse indiquée (8 %) que de votants.

 

 

Pas de travail de terrain en entreprise

 

D’autres causes sont plus structurelles.

 

Les électeurs ne se sont pas sentis concernés par le scrutin, mais comment aurait-il pu en être autrement ?

 

Ils étaient invités non pas à voter pour des candidats, mais sur sigle, pour l’organisation syndicale chargée de les représenter.

Or le Code du travail n’imposant aucune représentation collective du personnel dans les TPE, ces salariés n’ont aucun contact avec les syndicats. Ils ont tendance à ne les approcher qu’en cas de problème, dans une démarche consumériste, et malheureusement souvent trop tard.

 

Nous n’avions pas accès aux entreprises, or il faut faire du terrain pour que les gens comprennent les enjeux et aillent voter, déplore Marie-Alice Medeuf-Andrieu.

 

Les élections TPE sont organisées de manière à montrer que les salariés n’ont pas d’appétence pour les syndicats.

 

Ironie du sort, cette élection – voulue par la loi de 2008 sur la représentativité syndicale – avec son organisation chaotique, son absence de candidats en chair et en os, son taux de participation proche du ridicule ou la relative confidentialité dans laquelle elle s’est déroulée, constitue la meilleure preuve qu’il est absurde de prétendre que les syndicats doivent asseoir leur légitimité sur leur audience électorale. 

 

 

#TPE2016 - LA GRANDE ÉLECTION SYNDICALE - FO HEBDO /  CLARISSE JOSSELIN

La participation est à relativiser en fonction de la population active. 

La participation est à relativiser en fonction de la population active. 

Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans InFO Dia - élections pro Actu sociale
commenter cet article
6 février 2017 1 06 /02 /février /2017 17:14
#TPE2016 - LA GRANDE ÉLECTION SYNDICALE

#TPE2016 - LA GRANDE ÉLECTION SYNDICALE


Election dans les Très Petites Entreprises

 


FO tient en premier lieu à remercier les salarié(e)s des très petites entreprises et des emplois d’aide à domicile qui ont voté aux élections.

 

 

Malheureusement, de nombreuses difficultés dans l’organisation du vote ont conduit à une très faible participation (7% seulement). Un grand nombre de salarié(e)s n’ont pas reçu leur matériel de vote car ils n’avaient pas été inscrits sur les listes.

 

A cela est venu s’ajouter le changement de date pour le vote, intervenu au dernier moment et qui a conduit à une période débutant durant les fêtes de fin d’année.

Beaucoup ont aussi rencontré des difficultés pour le vote sur internet.

 

 

Dans un tel contexte les principales organisations syndicales ont perdu des voix. FO pour sa part a limité quelque peu cette perte et conserve sa troisième place à 13%.

 

Que toutes et tous les salariés qui, aujourd’hui, connaissent l’action de FO et particulièrement son site internet dédié aux TPE www.inFO-TPE.fr soient assurés que notre action ne s’arrête pas à cette élection.

 

Nous étions et nous demeurons mobilisés pour que tous les salariés des TPE et des emplois d’aide à domicile bénéficient pleinement de leurs droits, à commencer par celui de les connaître.

Election dans les Très Petites Entreprises
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans InFO Dia - élections pro
commenter cet article
5 février 2017 7 05 /02 /février /2017 19:28
2017, année de défense des droits des salariés !

2017, année de défense des droits des salariés !

Après une campagne pour l'Élection TPE abreuvée de péripéties, Force Ouvrière conserve sa place sur le podium, pour toujours vous représenter. 

 

Que cette année soit celle de la défense de vos droits.

 

FO est et restera le syndicat libre et indépendant, au service des travailleurs.

FO est et restera le syndicat libre et indépendant, au service des travailleurs.

FO est et restera le syndicat libre et indépendant, au service des travailleurs.

Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans InFO Dia - élections pro
commenter cet article
12 janvier 2017 4 12 /01 /janvier /2017 13:48
Elections TPE dernière ligne droite....
Elections TPE dernière ligne droite

Elections TPE dernière ligne droite

Dernière journée avant le vote de détermination pour les salariés des TPE.

Donnez vous une chance d'être représenté par n syndicat digne de ce nom, qui ne brade pas vos droits et vos acquis, et saura vous représenter et défendre vos interêts légitimes lors des négociations avec les représentants patronaux des branches professionnelles.

 

Egalement la désignation des conseillers prud'hommes dépend du résultat de ce scrutin/ Soyez certain, en votant FO d'avoir en face de vous lors des audiences au CPH des conseillers bien formés, qui sauront défendre vos droits !

Elections TPE dernière ligne droite....
Elections TPE dernière ligne droite....
Elections TPE dernière ligne droite....
Elections TPE dernière ligne droite....
Elections TPE dernière ligne droite....
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans InFO Dia - élections pro
commenter cet article
10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 18:17
TPE - Pour donner du poids à vos droits, votez FO...
TPE - Pour donner du poids à vos droits, votez FO...
Repost 0
@ FO CPF system (BM) FO CPF - dans InFO Dia - élections pro
commenter cet article
9 janvier 2017 1 09 /01 /janvier /2017 19:02
Elections TPE, dernière ligne droite

Elections TPE, dernière ligne droite

La question juridique, la réponse ci dessous

La question juridique, la réponse ci dessous

Voir question ci-dessus

 

La réponse de notre service juridique:

 

Hormis le cas du CDD, le fait que votre contrat indique une embauche au 17 mai alors que vous avez commencé à travailler le 2 mai et que vous avez bien été déclaré et rémunéré à partir du 2 mai n’emporte pas de conséquences juridiques néfastes pour vous.

 

Si une période d’essai est prévue dans le contrat daté du 17 mai, celle-ci ne vous est pas opposable dans la mesure où vous avez commencé à travailler le 2 mai sans période d’essai.

 

La période d’essai n’est opposable au salarié que si le contrat de travail prévoyant cette période d’essai est remis au salarié au plus tard le premier jour de travail effectif.

 

Il n’est pas possible en effet de valider une période d’essai a posteriori en remettant à celui-ci son contrat alors qu’il a déjà commencé à travailler. Dès le 2 mai, vous pouvez vous considérer comme définitivement embauché.

 

A vos bulletins, votez sans plus tarder pour les lsites FO
A vos bulletins, votez sans plus tarder pour les lsites FO
A vos bulletins, votez sans plus tarder pour les lsites FO

A vos bulletins, votez sans plus tarder pour les lsites FO

Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans InFO Dia - élections pro Juri InFO InFO Dia - Juri InFO
commenter cet article
5 janvier 2017 4 05 /01 /janvier /2017 18:55
Elections dans les TPE : FO fait campagne jusqu'au...
FO continue de rappeler l'importance de participer au scrutin.
FO continue de rappeler l'importance de participer au scrutin.
FO continue de rappeler l'importance de participer au scrutin.
FO continue de rappeler l'importance de participer au scrutin.

FO continue de rappeler l'importance de participer au scrutin.

Repost 0
@ FO CPF system (BM) FO CPF - dans InFO Dia - élections pro
commenter cet article
3 janvier 2017 2 03 /01 /janvier /2017 18:11
#TPE2016 - LA GRANDE ÉLECTION SYNDICALE - En votant FO vous votez pour vos droits, vous votez pour vous !

#TPE2016 - LA GRANDE ÉLECTION SYNDICALE - En votant FO vous votez pour vos droits, vous votez pour vous !

#TPE2016 - LA GRANDE ÉLECTION SYNDICALE

 

 

Election TPE 2016 - problèmes rencontrés

 

Bien que travaillant dans une TPE, vous n’avez pas été inscrits sur les listes électorales. Vous n’avez pas reçu votre matériel de vote...

Existe-t-il un recours qui vous permettrait de voter ?

Bien qu’étant inscrits, vous n’arrivez pas à voter sur Internet.

Que pouvez-vous faire ?

 

Inscription

 

D’une part pour être inscrit il fallait travailler dans une TPE en décembre 2015.

D’autre part, il n’est malheureusement plus possible de déposer un recours en cas d’omission de l’inscription. Le délai est expiré. La vérification de l’inscription sur la liste électorale devait être effectuée jusqu’au 26 septembre dernier.

 

 

Matériel de vote

 

 

Si l’on est régulièrement inscrit et que l’on n’a pas reçu le matériel de vote, la rubrique modification de l’adresse est toujours accessible sur le site du ministère du travail.

 

 

Vote sur Internet

 

 

Plusieurs électeurs inscrits ont des difficultés pour voter sur Internet.

Dans ce cas nous ne pouvons que les inviter à voter par correspondance en suivant la procédure ci dessous :

 

Vote par courrier

 

1/ Courant décembre, vous avez reçu un courrier avec votre matériel de vote : un bulletin de vote avec le nom des syndicats pour lesquels vous pouvez voter et une enveloppe T pré-affranchie. Sur le bulletin de vote, noircissez la case du syndicat pour lequel vous souhaitez voter.


2/ Glissez votre bulletin dans l’enveloppe T pré-affranchie.


3/ Renvoyez l’enveloppe contenant votre bulletin, à partir du 30 décembre 2016 et jusqu’au 13 janvier 2017, et jusqu’au 20 janvier 2017 pour les électeurs de l’Outre-Mer.


Assistance téléphonique du ministère du Travail : Pour plus d’information sur l’élection, une cellule d’assistance téléphonique est à votre disposition au 05.57.92.58.82.

La cellule d’assistance de l’élection est ouverte de 8h à 20h (heure métropolitaine) et du lundi au dimanche.

 

N’oubliez pas : en votant FO vous votez pour vos droits, vous votez pour vous !

Voir en ligne : En savoir plus : Ministère du Travail: 

https://election-tpe.travail.gouv.fr/calendrier-de-l-election.

Voir en ligne : En savoir plus : Ministère du Travail:   https://election-tpe.travail.gouv.fr/calendrier-de-l-election.

Voir en ligne : En savoir plus : Ministère du Travail:  https://election-tpe.travail.gouv.fr/calendrier-de-l-election.

#TPE2016 - LA GRANDE ÉLECTION SYNDICALE - En votant FO vous votez pour vos droits, vous votez pour vous !

#TPE2016 - LA GRANDE ÉLECTION SYNDICALE - En votant FO vous votez pour vos droits, vous votez pour vous !

Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans InFO Dia - élections pro Actu sociale
commenter cet article
3 janvier 2017 2 03 /01 /janvier /2017 15:15
En 2017, je prends de bonnes résolutions : Je vote et fais voter Force  Ouvrière .

En 2017, je prends de bonnes résolutions : Je vote et fais voter Force Ouvrière .

Les élections professionnelles dans les très petites entreprises (TPE), organisées tous les quatre ans, ont débuté vendredi 30 décembre pour s’achever le 13 janvier.

Les élections professionnelles dans les très petites entreprises (TPE), organisées tous les quatre ans, ont débuté vendredi 30 décembre pour s’achever le 13 janvier.

Les élections professionnelles dans les très petites entreprises (TPE), organisées tous les quatre ans, ont débuté vendredi 30 décembre pour s’achever le 13 janvier.

 

La presse n’en a pas fait ses gros titres mais leur a néanmoins consacré quelques lignes.

 

L’Usine Nouvelle 

 


Plus de 4,5 millions de personnes travaillant pour un particulier ou dans une entreprise de moins de 11 salariés sont appelées à aller voter dès le 30 janvier pour leurs représentants syndicaux.

L’enjeu de ce scrutin est important pour ces salariés ainsi que pour la représentativité des syndicats au niveau national. [...]

Or, ce décompte permettra de mesurer le poids de chaque organisation reconnue comme représentative et autorisées à signer des accords nationaux :  et du coup, mieux vaut faire attention car l’Usine nouvelle indique que si la CFDT franchit la barre des 30 %, elle pourra signer seule.

C’est pourquoi on ne saurait trop inviter à voter FO afin de donner du poids aux droits des salariés concernés ! car, comme l’indique l’Usine nouvelle  Au niveau des branches professionnelles, les nouveaux équilibres permettront aux syndicats de signer ou non des accords portant notamment sur la pénibilité, le temps de travail, les grilles salariales, les conventions collectives.

Beaucoup de grands sujets pour un petit bulletin en pleines Fêtes.

 

 

L’Obs 

 


De plus et c’est une première, cette année, le scrutin vise à mettre en place les futures commissions paritaires régionales (CPRI), les Commissions paritaires régionales interprofessionnelles, qui à partir de juillet prochain vont défendre et conseiller les salariés mais aussi les entrepreneurs de TPE.

Chaque CPRI, une par région, comptera 20 membres : 10 employés et 10 employeurs, avec une parité hommes-femmes.

 

 

La Dépêche 

 


Des commissions multitâches qui auront pour rôle de représenter, défendre, faciliter la résolution des conflits et conseiller les salariés, ainsi que les entrepreneurs.

Le résultat du scrutin sera également utilisé pour désigner les conseillers prud’homaux, qui étaient jusqu’à présent élus au suffrage direct. Enfin, il participera au calcul de la représentativité (plus de 8 % de l’audience) des grands syndicats nationaux, actuellement au nombre de cinq (CGT, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC), qui sera dévoilé en mars 2017. En pleine fièvre électorale.

 

 

Le Parisien 

 


Et pourtant, c’est l’élection oubliée des Français.

Prise en sandwich entre les primaires de la droite et de la gauche en vue de la présidentielle, les élections professionnelles dans les petites entreprises ne soulèvent pas les foules.

A tort ! Coiffeurs, secrétaires médicaux, jardiniers, salariés du commerce de proximité et de l’artisanat... [...] Je ne suis pas très optimiste pour le taux de participation, s’inquiète Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force Ouvrière. Car, contrairement aux élections professionnelles dans les entreprises de plus grande taille (élections des membres du CE) qui se sont étalées entre 2013 et 2016, celles dans les TPE sont généralement peu mobilisatrices. D’autant plus quand elles se déroulent pendant la trêve des confiseurs.

 

La Croix 

 


Effectivement, en 2012, le premier scrutin avait été marqué par une forte abstention, de l’ordre de 90 %. Nous avons beaucoup de difficultés à entrer en contact avec ces salariés qui sont disséminés et isolés, assure un responsable de la CFTC.

 

 

L’Humanité 

 


Des enjeux difficilement mobilisateurs, sur lesquels les syndicalistes n’insistent pas forcément. La plupart des salariés que nous rencontrons n’ont jamais vu un syndicaliste de leur vie, ils sont plutôt contents de nous voir mais demandent ce qu’on peut faire pour eux, constate Christophe Dague, de la CFDT. Nous en profitons plus pour présenter la CFDT et les droits des salariés. Mais on s’adapte aux situations et à leurs questions.

Chez FO, on insiste surtout sur l’importance de voter et de se rapprocher d’un syndicat, comme il n’y a pas de délégués dans ce type d’entreprises, ces salariés sont esseulés, livrés à eux-mêmes et à M. Google quand ils ont un problème.

On leur explique qu’il existe un syndicat non dogmatique qui se met à leur service pour leur apporter des conseils, des informations sur leurs droits, sur la convention collective. Ensuite, seulement, on pourra aller vers des revendications sur le pouvoir d’achat et les conditions de travail, explique Jérôme Capdevielle, responsable FO pour les Pyrénées-Orientales.

 

 

Libération 

 


Au-delà de ce vote, c’est la place des grandes centrales sur l’échiquier syndical qui se joue. Les résultats dans les TPE entrent en effet, avec les élections des comités d’entreprise (CE) et délégués du personnel (DP) des autres entreprises, dans le calcul de la représentativité globale au niveau national, réalisé tous les quatre ans.

Quatre ans, ça peut être long. Et ça peut ne pas être tous les jours la fête.

 

 

Sourcing:   FO Hebdo / MICHEL POURCELOT

TPE : des urnes en Fêtes...
TPE : des urnes en Fêtes...
TPE : des urnes en Fêtes...
TPE : des urnes en Fêtes...
TPE : des urnes en Fêtes...
Repost 0
@ FO CPF system (BM) @ FO CPF system publication - dans InFO Dia - élections pro InFO Dia - revue de presse
commenter cet article